Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



15 événements affichés, le premier en 1842 - le dernier en 1890


Marie Adélaïde de Habsbourg-Lorraine

Mariage de Victor-Emmanuel II de Savoie avec Marie Adélaïde de Habsbourg-Lorraine

L'alliance entre la Sardaigne et l'Autriche est consolidée.

Victor-Emmanuel II de Savoie épouse à Stupinigi (Turin) le 12 avril 1842 Marie Adélaïde de Habsbourg-Lorraine, sa cousine. Leurs enfants sont :



Naissance d'Amédée Ier d'Espagne

Amédée de Savoie ou Amédée Ier d'Espagne ou en espagnol Amadeo I de España naît à Turin le 30 mai 1845, fils de Victor-Emmanuel II de Savoie et de Marie Adélaïde de Habsbourg-Lorraine.

Il est titré à sa naissance duc d'Aoste par Charles-Albert de Savoie-Carignan.



Mariage de Charles III Grimaldi avec Antoinette de Mérode-Westerloo

Mariage d'Emanuele Dal Pozzo avec Louise Caroline Ghislaine de Merode

Charles III Grimaldi épouse le 28 septembre 1846 Antoinette de Mérode-Westerloo, fille de Werner de Mérode-Westerloo. Leur enfant est :

Emanuele ou Charles-Emmanuel Dal Pozzo (1789-1864), de La Cisterne, épouse à Loverval en Belgique le 26 septembre 1846 Louise Caroline Ghislaine de Merode(1819-1868). Leur enfant est :



Amédée Ier d'Espagne Militaire

Amédée Ier d'Espagne reçoit la formation militaire propre aux membres d'une famille royale.

Amédée Ier d'Espagne entre dans l'armée italienne en 1859.


Napoléon Jérôme Joseph Charles Paul Bonaparte et ses fils - Victor Bonaparte et Louis Bonaparte

Mariage de Napoléon Jérôme Joseph Charles Paul Bonaparte avec Marie-Clotilde de Savoie

Napoléon Jérôme Joseph Charles Paul Bonaparte épouse en 1859 Marie-Clotilde de Savoie, fille de Victor-Emmanuel II de Savoie et de Marie Adélaïde de Habsbourg-Lorraine :

Leurs descendants continuent jusqu'à nos jours la seule ligne directe mâle légitime de chefs de la Maison impériale.


Bataille de Custoza

Bataille de Custoza

Pendant la troisième guerre d'Indépendance italienne, une bataille est livrée le 24 juin 1866 à Custoza ou Custozza, frazione ou hameau de Sommacampagna, dans la province de Vérone, en Vénétie.

Les troupes italiennes commandées par les généraux Alfonso La Marmora et Enrico Cialdini sont sévèrement battues par l'armée autrichienne de l'archiduc Albert de Habsbourg.

Amédée Ier d'Espagne démontré ses qualités lors de cette bataille du coté italien.


Marie-Victoire dal'Pozzo

Mariage d'Amédée Ier d'Espagne avec Marie-Victoire dal'Pozzo

Amédée Ier d'Espagne désire épouser Marie-Victoire dal'Pozzo, Princesse de La Cisterne,

Victor-Emmanuel II de Savoie est opposé à ce mariage car la famille de la jeune fille n'est pas d'un rang suffisamment élevé.

Victor-Emmanuel II de Savoie cède à l'insistance du député Francisco Cassins.

Amédée Ier d'Espagne épouse le 30 mai 1867 Marie-Victoire dal'Pozzo (1847-1876) fille d'Emanuele Dal Pozzo et de Louise Caroline Ghislaine de Merode. Leurs enfants sont :

Malgré son titre de princesse, Marie-Victoire dal'Pozzo n'est pas de sang royal, sa famille appartient plutôt à la noblesse piémontaise.


Amédée Ier d'Espagne - par Carlos Luis de Ribera y Fieve - Banque d'Espagne Départ du Amédée Ier Départ du Amédée Ier pour l'Espagne dans le port de La Spezia - Tableau de Luis Álvarez Catalá

Amédée Ier d'Espagne Roi d'Espagne

Mort de Juan Prim

Le général Francisco Serrano, régent du Royaume, et les Cortes se mettent à la recherche d'un roi.

Il faut trouver un monarque qui accepte de gouverner de manière constitutionnelle.

Amédée de Savoie remplit toutes les conditions, provenait d'une dynastie ancienne liée à la famille royale espagnole, il était progressiste, catholique mais maçon.

Le pays est appauvri et se trouve dans une situation instable.

Le 16 novembre 1870, les Cortés élisent, par 191 voix sur 307, le prince Amédée de Savoie (1845-1890), duc d'Aoste, qui devient alors Amédée Ier d'Espagne.

Sur le total des députés :

Peu de temps après, Antoine Marie d'Orléans est banni dans une forteresse militaire de Minorque pour avoir refusé de prêter serment de fidélité à Amédée Ier d'Espagne, comme son grade de capitaine général le lui demande.

Plus tard, Antoine Marie d'Orléans sera exclu de l'armée et perdra son grade militaire.

Une commission parlementaire se rend à Florence pour informer Amédée Ier d'Espagne qui accepte officiellement son élection le 4 décembre 1870 et quitte l'Italie pour l'Espagne peu après.

Juan Prim, principal allié d'Amédée Ier d'Espagne, meurt le 30 décembre 1870 lors d'un attentat.

Le 30 décembre 1870, Amédée Ier d'Espagne débarque à Carthagène et arrive à Madrid le 2 janvier 1871.

Amédée Ier d'Espagne se rend d'abord à la basilique Notre-Dame d'Atocha pour se recueillir devant la dépouille de Juan Prim, avant de se présenter devant les Cortes pour prononcer le serment que fait de lui officiellement le roi d'Espagne.



Attentat contre Amédée Ier d'Espagne

Le 19 juillet 1872, Amédée Ier d'Espagne échappe à un attentat en rentrant du théâtre avec Marie-Victoire dal'Pozzo.

Voulant sauver Marie-Victoire dal'Pozzo, Amédée Ier d'Espagne se lève et dit

tirez sur moi !.

Un des assassins et un policier meurent mais ni Amédée Ier d'Espagne, ni Marie-Victoire dal'Pozzo ne sont blessés dans l'attentat.

Amédée Ier d'Espagne déclare alors :

Ah, perbacco, io non capisco niente. Siamo una gabbia di pazzi.

Ah, nom d'un chien, je n'y comprends rien. C'est une maison de fous.



Abdication d'Amédée Ier d'Espagne

Proclamation de la Première République espagnole

Au début 1873, la coalition gouvernementale espagnole se sépare définitivement, chaque parti se présentant séparément aux élections.

Amédée Ier d'Espagne a régné avec 6 gouvernements différents.

Amédée Ier d'Espagne doit faire face au rejet systématique :

Ne se sentant pas accepté et incapable de mettre de l'ordre dans le climat politique troublé de l'époque, malgré de la bonne volonté et une certaine compétence politique, Amédée Ier d'Espagne abdique le 11 février 1873.

L'histoire raconte que :

Ce jour-là à midi, Amédée Ier d'Espagne se trouve avec sa famille au restaurant Café de Fornos.

Amédée Ier d'Espagne demande une grappa, rassemble ses proches et sans attendre l'autorisation des députés (en accord avec l'article 74.4 de la Constitution de 1869), et sans consulter personne, il se réfugie à l'ambassade d'Italie.

Son célèbre message d'abdication qui tombe comme un coup de foudre sur l'Espagne, se termine ainsi :

Mes adversaires seraient des étrangers, que je resterais pour les combattre, mais comme ce sont des Espagnols, je m'en vais.

Après son abdication, Amédée Ier d'Espagne part pour Lisbonne accompagné de son chef de gouvernement et de Manuel Ruiz Zorrilla, son dernier allié.

Amédée Ier d'Espagne retourne ensuite à Turin en Italie où il s'installe avec Marie-Victoire dal'Pozzo, son épouse, et ses fils :

Proclamée le même jour, la Première République espagnole ne dure cependant pas.


Marie Amélie Louise Hélène d'Orléans Mariage de Charles Ier de Portugal avec Marie Amélie Louise Hélène d'Orléans

Mariage de Charles Ier de Portugal avec Marie Amélie Louise Hélène d'Orléans

Loi d'exil

Marie Amélie Louise Hélène d'Orléans rencontre Charles Ier de Portugal au cours d'une partie de chasse à Chantilly, chez son riche oncle, le duc d'Aumale.

Les fiançailles sont annoncées le 7 février 1886.

Louis Philippe Albert d'Orléans, son père, le comte de Paris, organise le 15 mai 1886 une somptueuse réception pour les fiançailles du couple à l'hôtel Galliera (futur hôtel Matignon), dans la capitale française.

Le luxe que déploient à cette occasion les Orléans et la chronique qu'en font les journaux monarchistes (et, en particulier, l'article de Philippe de Grandlieu dans Le Figaro) soulèvent la consternation des milieux républicains.

Cet événement donne lieu à de nombreuses attaques contre les Orléans et les Bonaparte (telle la chanson satirique L'Expulsion) et aboutit au vote, le 17 ou le 22 juin 1886, d'une nouvelle loi d'exil.

Louis Philippe Albert d'Orléans et Marie-Isabelle d'Orléans quitte la France.

Charles Ier de Portugal épouse à Lisbonne le 22 mai 1886 Marie Amélie Louise Hélène d'Orléans. Leurs enfants sont :

Amédée Ier d'Espagne représente Humbert Ier d'Italie, son frère, le roi d'Italie à ce mariage.



Jubilé d'orde Victoria de Grande-Bretagne

Victoria de Grande-Bretagne célébré son jubilé d'or en 1887.

Amédée Ier d'Espagne représente Humbert Ier d'Italie, son frère, le roi d'Italie à ce jubilé à Londres.



Mariage d'Amédée Ier d'Espagne avec Marie-Lætitia Bonaparte

Amédée Ier d'Espagne est veuf de Marie-Victoire dal'Pozzo.

Amédée Ier d'Espagne épouse à Turin le 11 septembre 1888 Marie-Lætitia Bonaparte (1866-1926), fille de Napoléon Jérôme Joseph Charles Paul Bonaparte et de Marie-Clotilde de Savoie. Leur enfant est :

Marie-Clotilde de Savoie est la sœur Amédée Ier d'Espagne.


Frédéric III de Prusse Guillaume II de Prusse - vers 1890 Quatre générations d'Empereur Allemand - Guillaume Ier de Prusse - Frédéric III de Prusse - Guillaume II de Prusse - Guillaume III de Prusse - en 1885

Mort de Guillaume Ier de Prusse

Frédéric III de Prusse Empereur allemand

Frédéric III de Prusse Roi de Prusse

Mort de Frédéric III de Prusse

Guillaume II de Prusse Empereur allemand

Guillaume Ier de Prusse meurt à Berlin le 9 mars 1888 atteint d'une maladie incurable.

Frédéric III de Prusse, son fils, devient le deuxième Kaiser ou Empereur allemand et le huitième Roi de Prusse.

Il monte mourant sur le trône.

Frédéric III de Prusse meurt à Potsdam le 15 juin 1888 d'un cancer de la gorge.

Cette fin tragique et prématurée met un terme aux espoirs des libéraux du monde entier dont Marie-Louise-Auguste-Catherine de Saxe-Weimar-Eisenach, sa mère, l'impératrice douairière.

Guillaume II de Prusse devient troisième et dernier Empereur allemand et le neuvième et dernier Roi de Prusse en juin 1888 (l'année des trois empereurs).

Amédée Ier d'Espagne représente Humbert Ier d'Italie, son frère, le roi d'Italie aux obsèques de Guillaume Ier de Prusse et de Frédéric III de Prusse à Berlin.



Mort d'Amédée Ier d'Espagne

Amédée Ier d'Espagne meurt à Turin le 18 janvier 1890 d'une pneumonie aiguë.

Conformément à sa demande testamentaire, son corps ne sera ni embaumé, ni exposé.

Il est inhumé dans la crypte de la basilique de Superga.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !