Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



10 événements affichés, le premier en 1846 - le dernier en 1886


François d'Assise de Bourbon

Mariage de François d'Assise de Bourbon avec Isabelle II d'Espagne

François d'Assise de Bourbon président du Conseil des ministres

Mariage d'Antoine Marie d'Orléans avec Louise-Fernande de Bourbon

François d'Assise de Bourbon épouse le 10 octobre 1846 Isabelle II d'Espagne, sa cousine germaine. Leurs enfants sont :

Isabelle II d'Espagne donne à François d'Assise de Bourbon, son époux, le titre de roi consort d'Espagne de 1846.

François d'Assise de Bourbon préside le Conseil des ministres.

François d'Assise de Bourbon est un homosexuel avéré. Il est surnommé "Paquita", le féminin de son diminutif Paquito. Marie-Christine Ferdinande de Bourbon-Siciles ne peut se retenir de soupirer Ce mariage ne devrait pas être.

La plupart des historiens ont des doutes sur la filiation paternelle.

François d'Assise de Bourbon donnera à ses chiens le nom des amants d'Isabelle II d'Espagne qui ont pu ainsi parvenir jusqu'à nous. Les préférences de la reine se portaient vers le monde de la musique (compositeurs, chanteurs lyriques) mais on compte aussi des militaires, officiers voire hommes du rang et des diplomates.

Antoine Marie d'Orléans épouse le 10 octobre 1846 Louise-Fernande de Bourbon, fille de Ferdinand VII d'Espagne et de Marie-Christine Ferdinande de Bourbon-Siciles. Leurs enfants sont :

La princesse Louise-Fernande de Bourbon est l'héritière présomptive de sa sœur, la jeune reine Isabelle II d'Espagne, elle-même mariée à un prince réputé impuissant.

Ce mariage est souhaité par Louis-Philippe Ier de France car si Isabelle II d'Espagne n'a pas d'enfant, Antoine Marie d'Orléans montera sur le trône Espagnol avec Louise-Fernande de Bourbon, la sœur d'Isabelle.


Élisabeth de Habsbourg-Hongrie et ses enfants

Mariage de Charles-Ferdinand d'Autriche avec Élisabeth de Habsbourg-Hongrie

François-Joseph Ier d'Autriche s'éprend de sa cousine Élisabeth de Habsbourg-Hongrie, veuve de Ferdinand Charles de Modène, mère d'une petite fille et demi-sœur de Étienne de Habsbourg-Lorraine qui a soutenu les rebelles lors de la révolution de 1848 à 1849.

Sophie Dorothée Wilhelmine Friederike de Bavière s'oppose à ce mariage. Elle somme Charles-Ferdinand d'Autriche et Élisabeth de Habsbourg-Hongrie de se marier au plus tôt.

Charles-Ferdinand d'Autriche épouse le 18 avril 1854 Élisabeth de Habsbourg-Hongrie, sa nièce, fille de Joseph Antoine d'Autriche et Dorothée de Wurtemberg. Leurs enfants sont :


Otto von Bismarck et Vincent Benedetti

Abdication d'Isabelle II d'Espagne

Dépêche d'Ems

Déclaration de guerre de la France à la Prusse

Eugénie de Montijo Régente de l'Empire

Isabelle II d'Espagne abdique le 25 juin 1870 en faveur de son fils Alphonse XII d'Espagne

Le gouvernement espagnol propose à Léopold de Hohenzollern-Sigmaringen le trône d'Espagne.

Charles-Antoine de Hohenzollern-Sigmaringen, son père, lui fait comprendre que son avènement pourrait être un casus belli.

La France de Napoléon III, redoutant l'encerclement par les Hohenzollern, s'oppose à sa candidature.

Le 12 juillet 1870, Léopold de Hohenzollern-Sigmaringen retire sa candidature.

Charles de Hohenzollern-Sigmaring, frère cadet de Léopold de Hohenzollern-Sigmaringen, est monté sur le trône de Roumanie malgré une première renonciation.

À Ems, Vincent Benedetti, ambassadeur de Napoléon III, demande avec grande insistance à Guillaume Ier de Prusse de confirmer par écrit le fait que jamais un Hohenzollern ne briguerait la couronne d'Espagne.

Ems est la ville d'eaux de Bad.

Le 13 juillet 1870, Guillaume Ier de Prusse, agacé, confirme posément le retrait de cette candidature, en ajoutant qu'il n'a plus rien d'autre à dire à l'ambassadeur.

Guillaume Ier de Prusse envoie un compte rendu à Otto von Bismarck, son premier ministre qui est conscient de la supériorité militaire prussienne.

Désireux d'unir les nombreux États allemands sous la bannière prussienne, Otto von Bismarck reformule la notification de manière plus sèche.

Cette dépêche, en fait une circulaire administrative, est télégraphiée aux ambassades allemandes et aux journaux allemands et français. Certains la modifient pour la rendre encore plus méprisante.

Napoléon III déclare la guerre à la Prusse avec l'assentiment majoritaire du parlement, qui parle de casus belli. La mobilisation est signée le 14 juillet 1870.

Le 15 juillet 1870 le Corps législatif approuve cette mobilisation et vote les crédits de guerre au chef du gouvernement Émile Ollivier.

La Prusse rassemble les États allemands du Nord et rassemble une armée de 800 000 hommes contre 250 000 pour la France.

Bien que tous deux personnellement favorables à la paix, Émile Ollivier et Napoléon III se laissent dépasser par les partisans de la guerre dont Eugénie de Montijo.

Ils se rallient tous deux à l'opinion majoritaire pro-guerre exprimée au sein du gouvernement et au parlement, y compris chez les républicains, les plus résolus, malgré les avertissements lucides de Thiers et de Léon Gambetta,, à en découdre avec la Prusse.

À la suite de tensions avec la Prusse à propos de la succession d'Espagne et abusé par la Dépêche d'Ems, Napoléon III déclare la guerre à la Prusse. Débute la Guerre franco-allemande de 1870.

La Dépêche d'Ems est une version dédaigneuse par Otto von Bismarck, d'une annonce polie de Guillaume de Prusse.

Le 28 juillet 1870, Napoléon III, accompagné d'Eugène-Louis Napoléon Bonaparte, prince impérial, part du château de Saint-Cloud et se rend à Metz pour prendre la tête de l'armée.

Eugénie de Montijo est nommée régente de l'Empire le 27 juillet 1870.



Amédée Ier d'Espagne Roi d'Espagne

Le 16 novembre 1870, à la recherche d'un roi, les Cortés élisent, par 191 voix sur 307, le prince Amédée de Savoie (1845-1890), duc d'Aoste, qui devient alors Amédée Ier d'Espagne.

Les autres candidats à l'élection arrivent bien derrière lui :

La république obtient quant à elle le soutien de 60 députés tandis que 19 autres votent blanc à l'élection.

Peu de temps après, Antoine Marie d'Orléans est banni dans une forteresse militaire de Minorque pour avoir refusé de prêter serment de fidélité à Amédée Ier d'Espagne, comme son grade de capitaine général le lui demande.

Plus tard, Antoine Marie d'Orléans sera exclu de l'armée et perdra son grade militaire.



Abdication d'Amédée Ier d'Espagne

Alphonse XII d'Espagne Roi d'Espagne

Amédée Ier d'Espagne abdique en 1873.

La couronne est confiée à Alphonse XII d'Espagne, fils d'Isabelle II d'Espagne.



Alphonse XII d'Espagne Roi d'Espagne

En 1874, la monarchie est restaurée. Alphonse XII d'Espagne obtient la couronne le 29 décembre 1874.

Ses partisans ne voient pas d'un bon œil l'influence éventuelle d'Isabelle II d'Espagne, sa mère, et de Marie-Christine Ferdinande de Bourbon-Siciles, sa grand-mère.



Retour Antoine Marie d'Orléans en Espagne

Alphonse XII d'Espagne est amoureux de Marie de las Mercedes d'Orléans, fille d'Antoine Marie d'Orléans.

En 1875, Antoine Marie d'Orléans obtient l'autorisation de rentrer dans son pays d'adoption.



Mariage d'Alphonse XII d'Espagne avec Marie de las Mercedes d'Orléans

Mort de Marie de las Mercedes d'Orléans

Fiançailles d'Alphonse XII d'Espagne et de Marie-Christine d'Orléans

Les familles d'Antoine Marie d'Orléans et d'Isabelle II d'Espagne sont totalement réconciliées.

Alphonse XII d'Espagne épouse en 1878 Marie de las Mercedes d'Orléans.

Marie de las Mercedes d'Orléans meurt en 1878 peu après ses noces.

Alphonse XII d'Espagne se fiance alors à Marie-Christine d'Orléans, une autre fille d'Antoine Marie d'Orléans.


Marie-Christine d'Autriche

Mort de Marie-Christine d'Orléans

Mariage d'Alphonse XII d'Espagne avec Marie-Christine d'Autriche

Alphonse XII d'Espagne est veuf de Marie de las Mercedes d'Orléans.

Sa fiancée, Marie-Christine d'Orléans meurt en 1879 avant les noces.

Alphonse XII d'Espagne épouse en 1879 Marie-Christine d'Autriche. Leurs enfants sont :

Marie-Christine d'Autriche est abbesse séculière d'un chapitre de dames nobles.

Élisabeth de Habsbourg-Hongrie, mère de Marie-Christine d'Autriche, reste une femme séduisante. En rencontrant sa fiancée et sa future belle-famille, Alphonse XII d'Espagne aurait déclaré à un proche : la mère me plaît énormément mais c'est la fille que je dois épouser.

Alphonse XII d'Espagne, marié contraint et forcé, trompera copieusement Marie-Christine d'Autriche.



Naissance d'Alphonse XIII d'Espagne

Alphonse XIII d'Espagne Roi d'Espagne

Marie-Christine d'Autriche Régente du royaume d'Espagne

Après la mort de son père, Alphonse XIII d'Espagne naît en 1886, fils d'Alphonse XII d'Espagne et de Marie-Christine d'Autriche.

Alphonse XIII d'Espagne devient Roi d'Espagne dès sa naissance.

Marie-Christine d'Autriche est Régente du royaume d'Espagne en proie à l'anarchie de 1886 à 1902.

Elle est appréciée de ses sujets par sa grande dignité, sa hauteur morale et sa conduite irréprochable à la différence des reines d'Espagne précédentes.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !