Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



9 événements affichés, le premier en 1262 - le dernier en 1291



Mariage de Pierre III d'Aragon avec Constance II de Hohenstaufen

Jacques Ier d'Aragon marie l'infant Pierre, lui assurant des droits sur la Sicile.

Pierre III d'Aragon épouse à Montpellier le 13 juin 1262 Constance II de Hohenstaufen, fille de Manfred Ier de Hohenstaufen, Roi de Sicile, et de Béatrice de Savoie. Leurs enfants sont :



Naissance d'Alphonse III d'Aragon

Alphonse III d'Aragon dit le Magnifique ou le Libéral naît en 1264 ou 1265, fils de Pierre III d'Aragon et de Constance II de Hohenstaufen.



Mort de Pierre III d'Aragon Roi d'Aragon et de Valence

Alphonse III d'Aragon Roi d'Aragon, de Valence

Alphonse III d'Aragon Comte de Barcelone

Jacques Ier Roi de Sicile

Malgré ce succès, miné par les guerres continuelles de son règne, Pierre III d'Aragon meurt le 11 novembre 1285 à Villafrance-del-Penades près de Barcelone.

Son fils aîné Alphonse III d'Aragon devient :

Jacques II le Juste, le cadet, devient Roi de Sicile sous le nom de Jacques Ier.

L'hostilité entre le royaume de Majorque de Jacques II de Majorque et la couronne d'Aragon se poursuit sous le règne d'Alphonse III d'Aragon.



Prise du château de Castelnou

Jaspert V de Castelnou est le vassal nominal de Jacques II de Majorque.

En 1286, Jacques II de Majorque mène une expédition contre Jaspert V de Castelnou, principal allié de Pierre III d'Aragon au nord des Pyrénées.

Jacques II de Majorque prend le château de Castelnou, confisque la vicomté et oblige Jaspert V de Castelnou à la fuite.

Jaspert V de Castelnou trouve refuge auprès d'Alphonse III d'Aragon, qui lui confie des seigneuries dans le royaume de Valence.



Conquête de Minorque

Alphonse III d'Aragon conquiert Minorque en 1287.



Privilèges de l'Union

Pour calmer la révolte de la noblesse aragonaise, Alphonse III d'Aragon est obligé de signer les "Privilèges de l'Union" en 1287. Ce document accorde à l'aristocratie le droit d'insurrection face aux abus du souverain. Par ce même texte, le roi perd l'initiative de la convocation des Cortes.



Libération d'Alphonse le Déshérité

En Septembre 1288, Alphonse III d'Aragon libère Alphonse le Déshérité et le proclame roi de Castille et Leon.

Malgré cet appui d'Alphonse III d'Aragon, Alphonse le Déshérité est incapable de regagner le trône.



Traité de Tarascon

Le traité de Tarascon fait suite au conflit opposant la papauté, alliée à la maison d'Anjou, et la maison d'Aragon pour la possession du royaume de Sicile.

Il est signé le 19 février 1291 par le pape Nicolas IV, Charles II d'Anjou et Alphonse III d'Aragon.

Philippe IV le Bel et Nicolas IV cherchent à chasser Jacques II le Juste.

Pour ce faire, ils entament des négociations avec son frère aîné le roi Alphonse III d'Aragon qui aboutissent à la signature du traité de Tarascon.

Alphonse III s'engage :

On lui conseille par ailleurs de faire la paix avec Sanche IV le Brave.

La papauté, pour sa part, annule l'investiture de la couronne d'Aragon concédée par le pape Martin IV à Charles Ier de Valois.


Jacques II le Juste

Mort d'Alphonse III d'Aragon Roi d'Aragon

Jacques II le Juste Roi d'Aragon, de Valence

Jacques II le Juste Comte de Barcelone

Frédéric II de Sicile Lieutenant général du royaume de Sicile

Alphonse III d'Aragon, âgé de 26 ans, meurt en 1291 sans descendance.

Alphonse III d'Aragon lègue ses États à son frère Jacques II le Juste à la condition qu'il renonce à la couronne de Sicile en faveur de son frère puîné Frédéric II de Sicile.

Jacques II le Juste, frère d'Alphonse III, devient Roi d'Aragon et de Valence et Comte de Barcelone en 1291 sous le nom de Jacques II.

Jacques II le Juste tente néanmoins de conserver la souveraineté de l'île en dépit de cette clause, en ne nommant Frédéric II de Sicile que lieutenant général du royaume.

Dès la mort de son père, Jacques II le Juste entame des pourparlers de paix avec Charles II d'Anjou.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !