Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



7 événements affichés, le premier en 1762 - le dernier en 1831



Naissance d'Aloys Antoine de Hohenzollern-Sigmaringen

Aloÿs Anton ou Aloys Antoine de Hohenzollern-Sigmaringen naît à Sigmaringen le 21 juin 1762, fils de Charles de Hohenzollern-Sigmaringen (1724-1785) et de Jeanne de Hohenzollern-Bergh.


Amélie Zéphyrine de Salm-Kyrbourg

Mariage d'Aloys Antoine de Hohenzollern-Sigmaringen avec Amélie Zéphyrine de Salm-Kyrbourg

Aloys Antoine de Hohenzollern-Sigmaringen épouse à Kirn le 13 août 1782 Amélie Zéphyrine de Salm-Kyrbourg, fille du Prince Philippe de Salm-Kyrburg. Leur enfant est :



Naissance de Charles de Hohenzollern-Sigmaringen

Amélie Zéphyrine de Salm-Kyrbourg seule à Paris

Charles de Hohenzollern-Sigmaringen (en allemand : Karl von Hohenzollern-Sigmaringen) naît à Sigmaringen le 20 février 1785, fils d'Aloys Antoine de Hohenzollern-Sigmaringen et d'Amélie Zéphyrine de Salm-Kyrbourg.

La vie dans la petite ville souabe sur le Danube paraît à Amélie Zéphyrine de Salm-Kyrbourg insupportable et contraignante.

Dix semaines après la naissance de son fils, Amélie Zéphyrine de Salm-Kyrbourg revient seule à Paris.



Aloys Antoine de Hohenzollern-Sigmaringen Prince de Hohenzollern-Sigmaringen

Aloys Antoine de Hohenzollern-Sigmaringen succède à Charles de Hohenzollern-Sigmaringen, son père, et devient Prince de Hohenzollern-Sigmaringen en 1785.



Recez d'Empire

Charles Ier Frédéric de Bade Électeur de Bade

Le Recès d'Empire désigne la résolution de la dernière séance de la diète perpétuelle d'Empire le 25 février 1803

Il ordonne la sécularisation et la médiatisation d'un certain nombre d'États du Saint-Empire.

L'amitié de Joséphine de Beauharnais pour Amélie Zéphyrine de Salm-Kyrbourg permet à Aloys Antoine de Hohenzollern-Sigmaringen de conserver sa principauté lors du recez d'Empire de 1803, voulu par Bonaparte.

Mais Aloys Antoine de Hohenzollern-Sigmaringen ne peut obtenir que Napoléon Ier chasse la branche cadette de la famille de Hohenzollern du trône de Prusse et l'y mette à sa place.

Charles Ier Frédéric de Bade devient Électeur de Bade par le recès d'Empire en 1803.


Congrès de Vienne - par Jean-Baptiste Isabey - Talleyrand deuxième homme assis en partant de la droite

Congrès de Vienne

Marie-Louise d'Autriche Duchesse de Parme, Plaisance et Guastalla

Frédéric-François Ier de Mecklembourg-Schwerin Grand-duc de Mecklembourg-Schwerin

L'acte du Congrès de Vienne est signé le 9 juin 1815.

Victor-Emmanuel Ier de Savoie reçoit le territoire de la défunte république de Gênes

L'article 99 remet en cause les droits sur Parme de Napoléon II. Marie-Louise d'Autriche devient à titre viager duchesse de Parme, de Plaisance et de Guastalla, où elle règne jusqu'à sa mort.

Mais suite à la désastreuse Campagne de Russie et à la politique française de plus en plus répréssionnaire, Maximilien Ier Joseph de Bavière se range finalement du coté de la coalition antinapoléonienne.

Lors du Congrès de Vienne, Maximilien Ier Joseph de Bavière se voit reconnaître les annexions territoriales de 1801, son titre royal et retrouve le Palatinat rhénan.

Pour se venger de sa fidélité à Napoléon Ier, les Alliés enlèvent à Frédéric-Auguste III de Saxe le duché de Varsovie ainsi qu'une grande partie de ses États héréditaires qui sont attribuée à la Prusse.

Le partage de la Pologne de 1795 est confirmé.

Le congrès de Vienne attribue au tsar Alexandre Ier de Russie le duché de Varsovie.

La partie administrée par la Russie est agrandie.

Un royaume du Congrès est créé dont le tsar de Russie est le roi.

On parle même de donner le royaume entier à la Prusse, Frédéric-Auguste III de Saxe recevant en compensation la Rhénanie récemment libérée du joug Français. Il conserve son trône à grand peine.

Les négociateurs de Frédéric-Guillaume III de Prusse obtiennent de vastes territoires notamment en Rhénanie sauf l'annexion de toute la Saxe qu'il espérait.

La Prusse est désormais un état bipolaire séparé par les pays Hessois.

Ayant retrouvé son trône et sa pleine liberté d'action, Frédéric-Guillaume III de Prusse abandonne rapidement les promesses faites à son peuple de doter la Prusse d'une constitution.

Le Congrès de Vienne conserve la principauté de Sigmaringen indépendante et la laisse à Aloys Antoine de Hohenzollern-Sigmaringen, son propriétaire légitime.

Après le congrès de Vienne, Frédéric-François Ier de Mecklembourg-Schwerin devient Grand-duc de Mecklembourg-Schwerin en 1815.

Le Congrès de Vienne élève Charles II de Mecklembourg-Strelitz au titre de Grand-duc de Mecklembourg-Strelitz.

Ernest III de Saxe-Cobourg-Saalfeld reçoit du Congrès de Vienne un petit territoire.

Frédéric Ier de Saxe-Hildburghausen rejoint la Confédération germanique.

Le Mecklembourg-Strelitz rejoint la Confédération germanique en 1815.


Charles de Hohenzollern-Sigmaringen

Mort d'Aloys Antoine de Hohenzollern-Sigmaringen

Charles de Hohenzollern-Sigmaringen Prince de Hohenzollern-Sigmaringen

Aloys Antoine de Hohenzollern-Sigmaringen meurt à Sigmaringen le 17 octobre 1831.

Charles de Hohenzollern-Sigmaringen devient Prince de Hohenzollern-Sigmaringen.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !