Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



4 événements affichés, le premier en 1140 - le dernier en 1204



Naissance de Alexis V Doukas Murzuphle

Alexis V Doukas, surnommé Murzuphle (dont les sourcils se rejoignent) naît en 1140, issu d'une famille noble.



Alexis V Doukas Murzuphle Empereur Byzantin

Mariage de Alexis V Doukas Murzuphle avec Eudoxie Ange

Mort d'Alexis IV Ange Empereur byzantin

Traité de répartition des provinces de l'Empire

L'union ne dure pas longtemps entre les nouveaux souverains : Isaac II Ange et Alexis IV Ange, et leurs sujets.

Le peuple de Constantinople ne voit pas sans une profonde amertume ses prêtres obligés de se soumettre à l'Église de Rome.

Devant l'état du Trésor, Alexis IV Ange doit lever de nouveaux impôts et faire réduire en monnaie les images des saints et les vases sacrés, pour fournir aux croisés les sommes stipulées.

Les byzantins sont scandalisés et quelques-uns d'entre eux en profitent pour allumer un incendie dans le quartier sarrasin de Constantinople : l'incendie se propage et ravage la quasi-totalité de la ville.

La multitude se précipite vers le palais des empereurs pour exiger d'eux qu'ils rétractent leurs engagements et délivrent l'empire de la présence de l'étranger.

Parmi ceux qui l'excitent se fait remarquer Alexis Dukas, surnommé Murzufle, parce qu'il a les sourcils joints l'un à l'autre, un jeune prince de la maison impériale qui occupe à la Cour la charge de protovestiaire.

À fin janvier 1204, il s'introduit nuitamment dans les appartements d'Alexis IV Ange, le fait charger de chaînes et l'enferme dans un cachot. Le lendemain le peuple de Constantinople le proclame empereur.

Alexis V Murzuphle épouse Eudocie ou Eudoxie Ange, troisième fille d'Alexis III Ange.

Aussitôt Alexis V Doukas Murzufle se rend dans la prison d'Alexis IV Ange, lui fait prendre un breuvage empoisonné, puis, la mort ne venant point, il l'étrangle de ses propres mains 1er février 1204.

Le vieil Isaac II Ange, en apprenant le meurtre de son fils, tombe malade.

Le 7 mars 1204, les Latins décident de répartir entre eux les provinces du nouvel empire.

Le texte du traité de partage qui se trouve dans les Gestes d'Innocent III est conclu :

Il stipule notamment :



Nouvelle prise de Constantinople

Mort d'Isaac II Ange

Fuite d'Alexis V Doukas Murzuphle

Pillage de la tombe d'Irène l'Athénienne

Constantin Lascaris Empereur Byzantin

Sac de Constantinople

Partage du butin

Alexis V Murzuphle renforce les murs et les tours de Constantinople, renforce la garde de la ville mais refuse d'acquitter les tributs promis par ses prédécesseurs, ce qui irrite les croisés.

Alexis V Doukas Murzuphle n'a aucune chance de se maintenir sur le trône, s'il ne donne satisfaction aux volontés populaires. Il essaie de traiter avec les Latins, et, dans une conférence avec Enrico Dandolo, il promet de leur payer sur-le-champ 5 000 livres pesant d'or. Mais il refuse catégoriquement de soumettre l'Église grecque à l'Église romaine. Les pourparlers sont rompus.

Le 9 avril 1204, les Croisés livrent assaut à Constantinople du côté du port.

Après une héroïque résistance, les Croisés y pénètrent le 12 avril 1204.

Hugues IV de Saint-Pol, Guillaume Ier de Champlitte, Jean Ier de Brienne et Eudes II Le Champenois participent à la prise de Constantinople.

Isaac II Ange meurt à Constantinople le 12 avril 1204.

Le 13 avril 1204, Alexis V Doukas Murzuphle s'enfuit par la porte Dorée avec sa femme Eudoxie Ange, fille d'Alexis III Ange. La ville, pillée et brûlée, est désertée par sa population.

La multitude nomme aussitôt un nouvel empereur dans la personne de Constantin Lascaris. Mais lorsque ce personnage, dont on vantait les talents militaires, veut rétablir le combat, il ne trouve personne pour le soutenir.

Les Latins s'établissent à l'intérieur de la ville tout près des murailles, afin d'être à portée de leur flotte en cas de surprise nocturne, et pour plus de sûreté ils mettent le feu en divers endroits.

Le matin du 14 avril 1204, les croisés se remettent en mouvement et occupent les principaux quartiers où des scènes de carnage se répètent pendant plusieurs jours. Boniface Ier de Montferrat entre dans le palais de Boucoléon et Henri Ier de Constantinople prend possession de celui de Blaquernes.

Constantinople est mise à sac malgré les efforts du clergé latin et des chefs militaires.

La tombe d'Irène l'Athénienne est pillée par les croisés en 1204.

En moins d'une semaine, elle voit périr les trésors que 9 siècles avaient accumulés dans ses murs.

Parmi les chefs-d'œuvre de l'Antiquité et de l'art chrétien dont étaient décorés ses palais, ses places et ses édifices publics, tous ceux qui sont de métal disparaissent.

On fond des statues, des pièces d'orfèvrerie des ornements de toutes sortes pour les réduire en pièces de monnaie.

Les reliques des saints et des personnages bibliques, plus nombreuses à Constantinople que dans toute autre ville, vont enrichir les églises et les couvents de l'Occident.

Les vainqueurs passent en actions de grâces la semaine sainte du 18 au 24 avril 1204 puis procèdent au partage du butin :



Mort de Alexis V Doukas Murzuphle Empereur byzantin

Alexis V Murzuphle tente une contre-offensive, qui échoue. En novembre 1204, Alexis V Murzuphle est capturé par les Francs et amené à Constantinople. Il est précipité du haut de la colonne de Théodose.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !