Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



9 événements affichés, le premier en 1510 - le dernier en 1538



Naissance d'Alexandre le Maure

Alessandro Leopoldo de Médicis ou Alexandre de Médicis, dit Alexandre le Maure (il Moro en italien), naît à Florence le 22 juillet 1510, fils naturel de Laurent II de Médicis, Duc d'Urbin, et d'une esclave andalouse d'origine mauresque.



Gouvernement de Florence

Hippolyte de Médicis, Alexandre le Maure et le cardinal Silvio Passerini, gouvernent Florence au nom du pape Clément VII, le chef de la famille, de 1524 à 1527.

Hippolyte de Médicis a un fils illégitime, Asdrubale de Médicis.



Mort de Clarice de Médicis

Clarice de Médicis meurt le 3 mai 1528.

Philippe Strozzi le Jeune et Pierre Strozzi s'exilent à Rome, afin d'échapper à une probable attaque de l'impitoyable Alexandre le Maure.



Alexandre le Maure Chef de la république

Avec le soutien de Clément VII, Alexandre le Maure est nommé chef de la république en 1531.


Alexandre le Maure - par le Pontormo

Alexandre le Maure Duc de Florence

Alexandre le Maure, Duc de Penne, est fait également Duc héréditaire de Florence par Charles Quint en 1532.



Mariage d'Alexandre le Maure avec Marguerite de Parme

En 1533, Marguerite de Parme reçoit en dot les fiefs de Penne, Campli, Leonessa, Cittaducale et Montereale.

Marguerite de Parme est promise à Alexandre de Médicis dit Alexandre le Maure, Duc de Toscane, qui, pour l'épouser, doit attendre quelques années.

Leur mariage n'est pas heureux à cause du caractère de l'époux.



Mort d'Hippolyte de Médicis

En 1535, Hippolyte de Médicis envoyé par les Florentins pour fait appel à Charles Quint contre Alexandre le Maure.

Hippolyte de Médicis meurt en route à Itri le 10 août 1535.


Cosme Ier de Médicis - par Agnolo Bronzino

Mort d'Alexandre le Maure

Cosme Ier de Médicis Grand Duc de Toscane

Bataille de Montemurlo

Au terme d'une vie criminelle et dissolue, Alexandre le Maure meurt à Florence le 6 janvier 1537, assassiné par son cousin Lorenzino de Médicis (le Lorenzaccio de Musset).

La branche aînée des Médicis est alors éteinte, et le chef de famille devient Cosme Ier de Médicis.

Cosme Ier de Médicis devient le premier grand Duc de Toscane en 1537.

Il obtient le pouvoir par la République de Florence après avoir été élu comme une tête de proue, il restaure la dynastie des Médicis.

Les structures gouvernementales qu'il met en place demeureront, même quand Florence sera absorbé par l'Empire austro-hongrois.

En 1537, Baccio Valori et Philippe Strozzi le Jeune constituent une armée, avec de nombreux autres exilés florentins, et marche sur Florence depuis la France.

Ces troupes sont arrêtées par les troupes de Sestino rassemblés par Cosme Ier de Médicis.

La bataille décisive se déroule au château de Montemurlo en Toscane et dans la plaine sous-jacente le 1er ou le 2 août 1537.

Les 10 000 hommes de Cosme Ier de Médicis comportent des cavaliers, de l'infanterie et des soldats mercenaires espagnols et allemands. Cette armée est bien organisée et commandée par Alessandro Vitelli et Pirro Colonna, des capitaines expérimentés.

Les insurgés sont des arquebusiers et possède une artillerie.

Philippe Strozzi le Jeune est enfermé avec ses fidèles à l'intérieur du château Montemurlo.

Un incendie est allumé au portail qui se propage rapidement à toute la structure.

Philippe Strozzi le Jeune est arrêté et incarcéré.

Cosme Ier de Médicis fait exécuter les prisonniers le 20 août 1537.

Cette bataille scelle la domination des Médicis sur la Toscane.

Pierre Strozzi et Leone Strozzi s'enfuit à Venise, puis s'exileront en France.

Laurent Strozzi passera en France où il servira sous son frère Pierre Strozzi.



Mariage d'Octave Farnèse avec Marguerite de Parme

Marguerite de Parme est veuve depuis peu d'Alexandre le Maure.

En 1538, Paul III demande sa main pour son petit fils Octave Farnèse, fils de Pierre Louis Farnèse et Duc héritier de Castro. Marguerite, âgée de 17 ans, après avoir été duchesse de Florence, aspire à bien d'autres choses que d'épouser Octave Farnèse âgé de seulement 15 ans.

Le pape accumule pour lui les honneurs, les charges, les richesses. Elle doit céder pour raisons d'état et elle se présente à Rome vêtue de noir pour montrer à tous son désaccord.

Octave Farnèse épouse dans la Chapelle Sixtine en présence du pape le 4 novembre 1538 Marguerite de Parme. Leurs enfants sont :

Le mariage ne se révèle pas heureux. Octave Farnèse se montre peu compréhensif et manque de délicatesse alors que Marguerite de Parme cherche par tous les moyens à ne pas consommer le mariage en raison de sa préférence pour les femmes ce qui fait beaucoup discuter ses contemporains, elle songe continuellement à la cour des Médicis.

Selon les dépêches que reçoit Charles Quint, il semble de Paul III et Pierre Louis Farnèse fassent tout pour remonter le moral de Marguerite de Parme pendant qu'Octave Farnèse mène une vie nocturne non digne d'un petit-fils de pape.

Paul III tranche les contestations sur l'héritage romain des Médicis et met tout en œuvre pour que les propriétés d'Alexandre de Médicis à Rome soient acquises à sa nouvelle petite fille.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !