Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



7 événements affichés, le premier en -316 - le dernier en 1410



Prise de Pydna

Mort d'Olympias d'Épire

Roxane Prisonnière

Mariage de Cassandre de Macédoine avec Thessalonique

Cassandre de Macédoine craint l'influence encore forte d'Olympias d'Épire, notamment face aux soldats macédoniens.

Pydna est prise. Contraint de se rendre contre la promesse d'une vie sauve, Olympias d'Épire est livrée par Cassandre de Macédoine aux parents de ses victimes.

Olympias d'Épire meurt en 316 avant Jésus-Christ, exécutée après un simulacre de jugement.

Cassandre de Macédoine s'empare d'Alexandre IV et de sa mère, Roxane qu'il fait enfermer à Amphipolis.

Cassandre de Macédoine épouse Thessaloniké ou Thessalonique. Leurs enfants sont :

Cassandre de Macédoine entre par ce mariage dans la dynastie d'Alexandre le Grand.



Mariage d'Alexandre V de Macédoine avec Lysandra

Alexandre V de Macédoine épouse Lysandra, fille de Ptolémée Ier Sôter.



Mort de Philippe IV de Macédoine

Antipater II Étesias Roi de Macédoine

Alexandre V de Macédoine Roi de Macédoine

Mort de Thessalonique

Philippe IV de Macédoine meurt en 296 avant Jésus-Christ.

Antipater II Étesias et Alexandre V de Macédoine.se partagent le trône de Macédoine sous la régence de leur mère Thessalonique

Alexandre V de Macédoine reçoit la partie ouest du royaume (à l'ouest du fleuve Axios, actuel Vardar).

L'héritage paternel est disputé par les deux frères.

Antipater II Étesias fait assassiner Thessalonique, leur mère, au prétexte qu'elle a favorisé Alexandre V de Macédoine dans le partage.

Face aux visées d'Antipater II Étesias son frère, Alexandre V de Macédoine appelle à son secours Pyrrhus Ier d'Épire, et Démétrios Ier Poliorcète.

Pyrrhus intervient rapidement, rétablit la situation au profit d'Alexandre V de Macédoine (on retrouve le partage initial) et pour prix de son intervention se fait céder d'importantes provinces frontalières de son royaume.



Alliance d'Alexandre V de Macédoine avec Démétrios Ier Poliorcète

Alliance d'Antipater II Étesias avec Lysimaque.

Alexandre V de Macédoine s'étant allié avec Démétrios Ier Poliorcète vers 295 avant Jésus-Christ, Antipater II Étesias s'allie avec Lysimaque.



Mort d'Alexandre V de Macédoine

Démétrios Ier Poliorcète Roi de Macédoine

Antipater II Étesias destitue Alexandre V de Macédoine, son frère.

Après un long périple en mer, Démétrios Ier Poliorcète s'empare de la Macédoine.

Démétrios Ier Poliorcète renverse Antipater II Étesias.

Alexandre V de Macédoine n'a alors plus qu'une idée en tête, de débarrasser de Démétrios Ier Poliorcète qui avent du projet d'assassinat.

Alexandre V de Macédoine meurt à Larissa en Thessalie en 294 avant Jésus-Christ assassiné sur ordre de Démétrios Ier Poliorcète.

Démétrios Ier Poliorcète devient Roi de Macédoine à sa place.

S'ensuit en Macédoine plusieurs années de domination par des rois étrangers.

Démétrios Ier Poliorcète étend ensuite son pouvoir sur la quasi-totalité de la Grèce.



Querelle à Volti

Mort de Guy de Roye

Concile de Pise

Alexandre V Antipape de Pise

En 1409, Louis Ier de Bar se rend au concile de Pise avec Guy de Roye, archevêque de Reims, et Pierre d'Ailly, évêque de Cambrai.

À Volti, près de Gênes, une querelle entre les maréchaux de la ville et de l'archevêque de Reims dégénère et tourne à l'émeute.

Guy de Roye meurt à Voltri le 8 juin 1409 tué d'un coup d'arbalète.

Louis Ier de Bar manque de peu d'être tué.

Jean de La Rochetaillée est délégué du chapitre d'Amiens au concile de Pise.

Arrivé à Pise, les cardinaux prononcent la déchéance des papes Benoît XIII d'Avignon et Grégoire XII de Rome.

Alexandre V est élu Antipape en 1409.

Martin V pend part au concile de Pise.

Alexandre V confirme Jean Allarmet de Brogny :

Official et chanoine de la cathédrale de Rouen, Jean de La Rochetaillée devient correcteur des lettres apostoliques à la cour de l'antipape Alexandre V.



Mort d'Alexandre V

Jean XXIII Antipape de Pise

Alexandre V meurt le 3 mai 1410.

Jean Allarmet de Brogny, chancelier de l'Église, préside ses funérailles.

Le 17 mai 1410, le conclave nomme Jean XXIII antipape.

Martin V pend part a à l'élection de l'antipape Jean XXIII dans la tentative échouée de réconcilier les Églises d'Avignon et de Rome issues du Grand Schisme d'Occident.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !