Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme











Événements contenant la ou les locutions cherchées



17 événements affichés, le premier en 1220 - le dernier en 2012



Naissance d'Alexandre Nevski

Alexandre Nevski naît à Pereslavl-Zalesski le 30 mai 1220, fils d'Iaroslav II de Vladimir.



Alexandre Nevski Prince de Novgorod

Alexandre Nevski devient Prince de Novgorod en 1236.



Mariage d'Alexandre Nevski avec Alexandra de Polotsk

Alexandre Nevski épouse en 1239 Prascovie ou Alexandra de Polotsk, fille du prince Bryatchilav de Polotsk (mort après 1239). Leurs enfants sont :



Expédition militaire contre Novgorod

Bataille de la Neva

Birger Magnusson de Bjälbo organise en 1240 une expédition militaire contre les Russes de Novgorod.

Birger Magnusson de Bjälbo est vaincu par Alexandre Nevski ou Alexandre Iaroslavitch de Novgorod sur les bords de la Neva le 15 juillet 1240.

Cette victoire lui valut son surnom de Nevski (de la Neva).



Bataille de la Glace

À une époque où les chevaliers teutoniques menacent de conquérir la Russie avec l'intention manifeste de la convertir à l'Église latine, Alexandre Nevski conclut une trêve avec la Horde d'or et porte tous ses efforts sur le front occidental.

Le 5 avril 1242, Alexandre Nevski massacre les chevaliers Teutoniques et les chevaliers Porte-glaives sur les glaces du lac Peïpous, à la frontière de l'Estonie actuelle.

De cette victoire, aussi appelée bataille de la Glace, va sortir la nation russe, au terme d'un douloureux processus.

Les vaincus de cette bataille appartiennent à des ordres monastiques d'origine allemande, à vocation militaire et colonisatrice.

Leur objectif officiel est de christianiser les populations semi-païennes de l'Europe slave.

Dans les faits, ils se montrent surtout attentifs à décimer ces populations et à les remplacer par des colons allemands.

La victoire d'Alexandre Nevski met un terme à la poussée colonisatrice des Allemands vers l'Est (le Drang nach Osten)... mais n'altère en rien la domination mongole sur l'immense plaine russe.



Alexandre Nevski Prince de Kiev

Alexandre Nevski est le dernier prince russe à recevoir l'investiture du khan Batu de la Horde d'or pour la principauté de Kiev en 1249.


Alexandre Nevski - Miniature du Tsarskiy titulyarnik (Tsar's Book of Titles)

Alexandre Nevski Grand-prince de Vladimir

Alexandre Nevski devient Grand-prince de Vladimir en 1252.



Alexandre Nevski Grand-prince de Novgorod

En 1252, Alexandre Nevski devient grand-prince de Novgorod à la place de son frère aîné André, destitué par le khan mongol pour cause d'insoumission.

Alexandre rentre dans le rang et, par une attitude pleine d'humilité, obtient des Mongols l'allègement de leur joug.



Naissance d'André III Vladimirski

André Alexandrovitch ou André III Vladimirski naît en 1255, fils d'Alexandre Nevski et d'Alexandra de Polotsk.



Naissance de Daniel Ier de Moscou

Daniel Alexandrovitch ou Daniel Ier de Moscou naît à Vladimir capitale de la Principauté de Vladimir-Souzdal en 1261, fils d'Alexandre Nevski et d'Alexandra de Polotsk.



Mort d'Alexandre Nevski

Alexandre Nevski meurt à Gorodets le 14 novembre 1263.


Daniel Ier de Moscou

Daniel Ier de Moscou Prince de Moscou

Daniel Ier de Moscou, fils d'Alexandre Nevski, devient le premier Prince de Moscou en 1264.

Trop jeune pour régner, l'administration est gérée par des tiuns (députés) nommés par Iaroslav III de Vladimir, son oncle paternel.


Portrait d'Alexandre Nevski à la cathédrale Alexandre-Nevski de Sofia

Canonisation d'Alexandre Nevski

Alexandre Nevski est canonisé par l'Église orthodoxe le 26 février 1547.

Plusieurs cathédrales orthodoxes portent son nom.



Transfert des reliques d'Alexandre Nevski

Le 30 août 1724, Pierre Ier de Russie fait transférer les reliques d'Alexandre Nevski de Vladimir à Saint-Pétersbourg dans la laure récemment construite pour la nouvelle capitale.


République des Deux Nations après le premier partage de la Pologne - protectorat de l'Empire russe

Premier partage de la Pologne

Les confédérés du Bar déposent les armes en août 1772.

Le 5 août 1772, la Russie, la Prusse et l'Autriche signent un traité par lequel ils se partagent la Pologne (en polonais Rozbiór ou Rozbiory Polski).

Emmanuel-Armand de Vignerot du Plessis-Richelieu doit assister impuissant au partage de la Pologne.

Ce traité est ratifié le 30 septembre 1772 par la Diète polonaise, qui ampute la Pologne du tiers de sa population et de 30 % de son territoire :

La Russie reçoit les territoires biélorusses à l'est de la ligne formée par la Dvina et le Dniepr.

Sont entre autres comprises les villes suivantes :

Rappelé à Saint-Pétersbourg, Gottlob Curt Heinrich von Tottleben est nommé à la tête des troupes irrégulières cosaques et bachkires chargées d'occuper la Lituanie.

Gottlob Curt Heinrich von Tottleben est décoré par Catherine II de Russie de l'Ordre de Saint-Alexandre Nevski le 10 septembre 1771.

La Prusse obtient la riche région de la Prusse royale, peuplée d'Allemands à 90 %, avec la partie nord de la Grande-Pologne (Wielkopolska), peuplée de Polonais.

Marie-Thérèse de Habsbourg se laisse entraîner, malgré elle, obtient :

Cependant, les populations de ces régions, notamment les juifs, eurent moins à souffrir de l'occupation autrichienne, qui durera jusqu'en 1918, que celles soumises à l'autorité prussienne ou russe.

Frédéric II de Prusse, cynique, écrit de l'impératrice catholique Marie-Thérèse d'Autriche, dans une lettre au sujet de leur participation commune au premier partage de la Pologne :

Catherine et moi-même sommes de simples voleurs mais je voudrais volontiers savoir comment l'impératrice a calmé son confesseur ?

Elle pleurait alors même qu'elle volait, et plus elle pleurait, plus elle volait !

Un certain nombre de polonais capturés par les Russes sont envoyés dans des camps en Sibérie avec leur famille, constituant le premier contingent de déportés polonais dans la région.

D'autres insurgés partent pour l'exil, notamment en France.



Transfert des reliques d'Alexandre Nevski

Le 20 octobre 2007, la châsse contenant les reliques d'Alexandre Nevski sont transportée à la cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou.



Vol des reliques d'Alexandre Nevski

Dans la nuit du 28 août au 29 août 2012, des voleurs pénétrèrent par effraction dans l'église Sainte-Catherine de Saint-Pétersbourg.

Ils dérobent le reliquaire contenant les restes de saint Alexandre Nevski, 5 croix, un calice, 13 autres reliques de saints de l'église orthodoxe.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !