Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



19 événements affichés, le premier en 1731 - le dernier en 1796



Mariage de Claude François Éléonor de Saint-Mauris avec Marie Thérèse Éléonore du Maine du Bourg

Claude François Éléonor de Saint-Mauris épouse le 6 juin 1731 Marie Thérèse Éléonore du Maine du Bourg. Leur enfant est :



Mariage de Louis IV de Mailly avec Anne Françoise Élisabeth Arbaleste de Melun

Louis IV de Mailly épouse le lundi 29 octobre 1731 Anne Françoise Élisabeth Arbaleste de Melun (1707 ou 1710-1775), Vicomtesse de Melun. Leurs enfants sont :



Naissance d'Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey

Mort de Marie Éléonore Thérèse du Maine du Bourg

Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey naît à Besançon le 20 avril 1732, fils de Claude François Éléonor de Saint-Mauris (1694 ou vers 1700-1751 ou 1761), Comte de Montbarrey, lieutenant-général des armées du roi, et de Marie Éléonore Thérèse du Maine du Bourg (1711-1732).

Marie Éléonore Thérèse du Maine du Bourg meurt en 1732.


Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey - par Élisabeth Vigée Le Brun Françoise Parfaite Thaïs de Mailly - par Elisabeth Vigée Lebrun

Mariage d'Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey avec Françoise Parfaite Thaïs de Mailly-Nesle

Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey épouse le 29 octobre 1753 Françoise Parfaite Thaïs de Mailly. Leurs enfants sont :

Françoise Parfaite Thaïs de Mailly est présentée à la cour 3 jours après son mariage.

Le lendemain, Françoise Parfaite Thaïs de Mailly entre en possession de la charge de Dame pour accompagner Marie-Adélaïde de France de 1753 à 1773.

Louis XV lui accorde une pension de 2 000 livres.

Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey et Françoise Parfaite Thaïs de Mailly ont peu d'affinités.



Naissance de Louis Marie François Stanislas de Saint-Mauris-Montbarrey

Louis Marie François Stanislas de Saint-Mauris-Montbarrey naît le 10 septembre 1756, fils d'Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey et de Françoise Parfaite Thaïs de Mailly-Nesle.



Naissance de Marie Françoise Maximilienne de Saint-Mauris-Montbarrey

Marie Françoise Maximilienne de Saint-Mauris-Montbarrey naît en 1759 ou le 2 novembre 1761, fille d'Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey et de Françoise Parfaite Thaïs de Mailly-Nesle.



Liaison d'Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey avec Jeanne Catherine Delachaux

Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey a une liaison de 1767 à 1775 avec Jeanne Catherine Delachaux (à Bruxelles le 4 mai 1748-cour des Petites-Écuries à Paris le 4 mai 1818). Leurs enfants sont :



Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey Prince de Montbarrey et Chevalier du Saint-Empire

Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey devient Prince de Montbarrey et du Saint-Empire par diplôme impérial du 5 mars 1774.

Il pait 100 000 livres pour ce titre que lui accorde l'empereur Joseph II d'Autriche.



Mariage de François Casanova avec Jeanne Catherine Delachaux

François Casanova épouse en paroisse de Saint-Germain l'Auxerrois à Paris le 26 juillet 1775 Jeanne Catherine Delachaux.

François Casanova est peintre et est frère du célèbre Casanova.

Jeanne Catherine Delachaux apporte une dot des plus confortables grâce à la générosité d'Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey.

François Casanova reconnait les enfants naturels d'Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey comme étant les siens.



Démission Claude-Louis-Robert

Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey Secrétaire d'État de la Guerre

Grâce à l'influence de Marie-Jeanne de La Vrillière, épouse de Jean Frédéric Phélypeaux, Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey est nommé Directeur de la guerre. Ce poste sans attribution spécifique est créé spécialement pour lui.

Les tentatives de Claude-Louis-Robert pour introduire la discipline prussienne dans l'armée française rencontrent une telle opposition qu'il démissionne de son poste desecrétaire d'État à la Guerre le 23 septembre 1777.

Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey est nommé secrétaire d'État à la Guerre.

Il est généralement décrit comme un ministre incompétent et décrié, sans moralité et cupide, qui s'adonne plus à l'intrigue et au trafic pour faire avancer ses intérêts et celui de ses maîtresses qu'à la conduite de son ministère.



Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey Lieutenant général et Grand d'Espagne

Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey devient Lieutenant général et Grand d'Espagne de première classe en 1780.



Cession du Pavillon Madame

Marie-Joséphine-Louise de Savoie recherche un domaine à Versailles, éloigné du tumulte de la Cour.

Son ambition cachée est de rivaliser avec celui de la Reine à Trianon.

Marie-Joséphine-Louise de Savoie charge Imbert de Lattes d'acheter une vaste partie du domaine de Montreuil.

En 1780, Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey cède sa maison 30 000 livres.

Par une série d'acquisitions, Marie-Joséphine-Louise de Savoie y constitue, un domaine d'une douzaine d'hectares : le Pavillon Madame, où elle fixe sa résidence principale.



Démission d'Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey

En pleine guerre d'Amérique, Jacques Necker critique Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey sur l'utilisation des crédits militaires.

un scandale est soulevé par la révélation d'un trafic de charges militaires organisé par mademoiselle Renard, sa maîtresse, courtisane et figurante à l'Opéra.

En 1780, Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey doit démissionner de son poste Secrétaire d'État à la Guerre.

Après cette démission :

s'installent à l'Arsenal près de la Bastille, dans un luxueux bâtiment richement meublé que le roi lui a donné en jouissance en plus d'une considérable pension.



Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey Membre titulaire de l'Académie des Sciences, Belles Lettres, et Arts de Besançon

Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey devient membre titulaire de l'Académie des Sciences, Belles Lettres, et Arts de Besançon en 1781.



Mariage d'Henry Louis Charles Albert de Nassau-Saarbrücken avec Marie Françoise Maximilienne de Saint-Mauris-Montbarrey

Henry Louis Charles Albert de Nassau-Saarbrücken épouse le 6 octobre 1785 Marie Françoise Maximilienne de Saint-Mauris-Montbarrey, fille de d'Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey et de Françoise Parfaite Thaïs de Mailly-Nesle.


Prise de la Bastille

Prise de la Bastille

Mort de Launay

Le 12 juillet 1789, Camille Desmoulins harangue la foule dans les jardins du Palais-Royal :

Patriotes on en veut à votre liberté ! Aux armes !

Du 12 au 14 juillet 1789, les parisiens se procurent des armes par tous les moyens.

Le 13 juillet 1789, Camille Desmoulins harangue la foule, hissé sur une table du café de Foy au Palais-Royal, invitant les promeneurs à arborer un signe distinctif. Ce sera la feuille des arbres : le vert qui illustre l'espoir.

Une fois connu, le renvoi de Jacques Necker est l'une des causes déterminantes du soulèvement populaire.

Le 14 juillet 1789, l'hôtel des invalides est envahi. On s'y empare de canons et de 32 000 fusils. Un cri : à la Bastille !

La Bastille, le symbole de l'arbitraire, ne comporte alors que 7 prisonniers : un criminel, 4 faussaires, un fou.

Monsieur de Launay, gouverneur, de la bastille ne dispose que de 80 vieux soldats encadrés par 30 suisses. Il reçoit des délégués mais leur refuse de livrer la poudre et les armes.

Deux colosses brisent les chaînes du pont-levis. Launay fait ouvrir le feus sur les assaillants.

La bataille dure 2 heures. 300 à 400 gardes françaises s'approchent au pas de charge mais ils pactisent avec la foule.

Launay capitule. Il est mis à mort.

Lors de la prise de la Bastille, Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey et Françoise Parfaite Thaïs de Mailly son épouse, échappent de justesse au massacre par la foule.



Émigration de Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey

Cession de l'ameublement de la résidence de l'Arsenal

Au début de la Révolution, Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey se réfugie dans son château de Ruffey près de Besançon.

En 1791, Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey émigre avec Françoise Parfaite Thaïs de Mailly, son épouse, en Suisse à Neuchâtel puis dans les villages de Cressier et du Landeron où ils sont logés pris en charge par le royaliste Fauche-Borel

Lors de leur passage à la frontière ils sont dépouillés de tout l'argent et des bijoux qu'ils transportent.

La bibliothèque, la galerie de tableaux et les objets d'arts qui décorent la résidence de l'Arsenal d'Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey sont saisis comme biens d'émigrés .

Ils sont vendus à Lord Chatham, fils aîné de William Pitt, premier ministre anglais.

Lord Chatham les emmène en Angleterre.



Renvoi des émigrés français

À l'arrêté du Conseil d'État de Neuchâtel de janvier 1795 renvoyant les émigrés français, Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey s'installe à Constance dans le grand duché de Bade.



Mort d'Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey

Alexandre Marie Éléonor de Saint-Mauris-Montbarrey meurt à Constance en Suisse le 5 mai 1796 dans une quasi-misère.

Françoise Parfaite Thais de Mailly-Nesle, sa veuve revient d'émigration et s'installe à Dole en Franche-Comté.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !