Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



11 événements affichés, le premier en 1454 - le dernier en 1506



Mariage de Casimir IV Jagellon avec Élisabeth de Habsbourg

Casimir IV Jagellon épouse à Cracovie le 10 février 1454 Élisabeth de Habsbourg. Leurs enfants sont :

Alors qu'il a été imaginé pour des motifs purement politiques, prendre la Bohême et la Hongrie, ce mariage est particulièrement heureux. Élisabeth est appelée la mère des rois, 4 de ses fils le seront en effet.



Naissance d'Alexandre Ier Jagellon

Alexandre Ier Jagellon ou en polonais Aleksander Jagiellonczyk en lituanien Aleksandras Jogailaitis naît à Cracovie le 5 août 1461, fils de Casimir IV Jagellon et de et d'Élisabeth de Habsbourg.



Mariage d'Ivan III de Moscou avec Zoé Paléologue

Ivan III de Moscou est veuf de Marie de Tver.

Ivan III de Moscou épouse le 12 novembre 1472 Zoé Paléologue, fille de Thomas Paléologue, despote de Morée. Leurs enfants sont :

Zoé Paléologue lui apporte en dot le blason de l'Empire byzantin, l'Aigle à deux têtes.

Zoé se convertit à l'orthodoxie et prend le prénom de Sophie ou Sophia Palaiologina.

Zoé Paléologue est sous la tutelle du pape Sixte IV qui espère par ce mariage favoriser l'entrée de la Russie dans le giron catholique.

Antoine Bonumbre, cardinal et nonce, lui sert d'escorte pendant le voyage, mais le métropolite Philippe force Ivan III de Moscou à lui refuser l'entrée dans la ville.

Il laisse cependant y pénétrer les artistes italiens qu'elle emmène.

Par sa présence, Zoé Paléologue légitime Moscou dans sa prétention à être la Troisième Rome.

Elle introduit au palais le cérémonial byzantin qui fait d'Ivan III de Moscou le successeur et l'héritier légitime des empereurs de Constantinople.

Parallèlement, Ivan III de Moscou se construit à Moscou un pouvoir absolu sans précédent calqué sur celui des empereurs romains et byzantins, que les rois de France et d'Angleterre, à cette époque, ne possèdent même pas.


Jean Ier Albert Jagellon

Mort de Casimir IV Jagellon

Alexandre Ier Jagellon Grand-duc de Lituanie

Jean Ier Albert Jagellon Roi de Pologne

Alliance de Maximilien Ier de Habsbourg avec Ivan III de Moscou contre la Pologne

Casimir IV Jagellon meurt à Grodno le 7 juin 1492. Il est inhumé dans la crypte du château de Wawel.

En 1492, l'union polono-lituanienne est temporairement rompue :

Vladislas II Jagellon, le frère ainé, conserve la Bohême et la Hongrie.

Le manque de revenus dû à la scission de la Lituanie met Jean Ier Albert Jagellon à la merci des sejmiks, les diètes locales.

La petite noblesse, la szlachta, fait dépendre ses subsides du respect de ses volontés par le Roi.

En 1492, Maximilien Ier de Habsbourg conclut une alliance contre la Pologne avec Ivan III de Moscou, prince de Vladimir et de Moscou.

Ivan III de Moscou attaque la Lituanie, prenant prétexte de persécutions de prêtres orthodoxes.

Jean Ier Albert Jagellon trouve dans Vladislas II Jagellon, son frère, un contrepoids utile aux machinations de l'empereur.


Ivan III de Moscou

Cession à Moscou des territoires situés sur le cours supérieur de l'Oka

Ivan III de Moscou Souverain de toute la Russie

Par un traité signé en 1494, la Lituanie doit céder à Moscou les territoires situés sur le cours supérieur de l'Oka.

De plus, Alexandre Ier Jagellon doit reconnaître à Ivan III de Moscou le titre de souverain de toute la Russie.

Ivan III de Moscou accorde à Alexandre Ier Jagellon la main d'Hélène de Moscou, sa fille.



Conférence de Lewocza

Jean Ier Albert Jagellon souhaite se poser en champion du christianisme contre les Ottomans.

Étienne III le Grand lui demande son aide.

Jean Ier Albert Jagellon, suzerain de Moldavie, est bien placé pour lancer une attaque contre l'Empire ottoman.

Lors de la conférence de Lewocza ou Levoca, en 1494, Vladislas II Jagellon, Jean Ier Albert Jagellon et Alexandre Ier Jagellon se rencontrent.

Jean Ier Albert y expose le plan d'attaque qu'il a conçu contre les Ottomans avec Vladislas II Jagellon et, Jean Ier Cicéron de Brandebourg, en coopération avec Étienne III le Grand, hospodar de Moldavie.

L'objectif est de récupérer Chilia et Cetatea Alba.



Mariage d'Alexandre Ier Jagellon avec Hélène de Moscou

Alexandre Ier Jagellon épouse le 15 juillet 1495 Hélène de Moscou (1476-1513), fille d'Ivan III de Moscou et de Zoé Paléologue.



Guerre russo-lituanienne

Hélène de Moscou se plaint qu'on veuille la forcer à renier sa foi orthodoxe.

C'est de nouveau la guerre.

En 1500, les armées moscovites, aidées des troupes tatares de Crimée et de Kazan, entrent en Lituanie, battent les troupes d'Alexandre Ier Jagellon et s'enfoncent jusqu'en Pologne.


Alexandre Ier Jagellon

Mort de Jean Ier Albert Jagellon

Alexandre Ier Jagellon Roi de Pologne

Jean Ier Albert Jagellon meurt le 17 juin 1501 sans enfants.

Alexandre Ier Jagellon, son frère, alors Grand-duc de Lituanie, est élu roi de Pologne.



Constitution Nihil novi en Pologne

En 1505, Alexandre Ier Jagellon doit concéder la Constitution dite Nihil novi nisi commune consensu réclamé par la noblesse.

C'est une loi interdisant au roi de légiférer sans le consentement de la Szlachta qui fixait les bases du parlementarisme polonais et qui fut le germe de la puissance future de la Diète.


Sigismond Ier de Pologne

Mort d'Alexandre Ier Jagellon

Sigismond Ier de Pologne Grand-duc de Lituanie

Sigismond Ier de Pologne Roi de Pologne

Alexandre Ier Jagellon meurt le 19 août 1506.

Après la mort d'Alexandre Ier Jagellon août 1506 Sigismond Ier, son frère est élu roi de Pologne et grand-duc de Lituanie.

Sigismond Ier de Pologne devient Grand-duc de Lituanie.

Sigismond Ier de Pologne est élu roi de Pologne le 20 octobre 1506.

La succession ne crée aucune contestation.

Le règne des derniers Jagellon est marqué par une vive lutte entre le pouvoir royal et la noblesse (szlachta) pour la définition des privilèges de cette dernière.

Les souverains rêvent d'une monarchie absolue, comparable à celle de la France, mais on assiste à une lente évolution vers une monarchie parlementaire entièrement dominée par les nobles.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !