Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



10 événements affichés, le premier en 1722 - le dernier en 1797



Naissance d'Alejandro O'Reilly

Alexander ou Alejandro O'Reilly naît à Dublin en 1722.



Alejandro O'Reilly Général de brigade dans l'armée espagnole

Comme les dizaines de milliers d'autres oies sauvages,des expatriés irlandais qui s'engageent comme mercenaires dans les armées continentales, Alejandro O'Reilly quitte l'Irlande pour servir dans des armées étrangères catholiques.

Il devient colonel dans l'armée autrichienne.

Après la campagne d'invasion du Portugal par l'Espagne en 1762, Alejandro O'Reilly jure allégeance à l'Espagne et devient général de brigade.



Reprise de la Havane

En 1763, Alejandro O'Reilly accompagne à La Havane le comte de Ricla, le nouveau gouverneur espagnol, en tant qu'adjudant et commandant en second.

Ricla et Alejandro O'Reilly reprennent la ville aux forces britanniques.

Aujourd'hui encore, une rue de la vieille ville de La Havane et nommée Alejandro O'Reilly, marquant l'endroit où l'officier mit pied à terre pendant que les anglais embarquaient pour s'enfuir.

Alejandro O'Reilly analyse les défauts des défenses de la ville et recommande des réformes de grande ampleur afin d'améliorer les fortifications, l'entraînement, les exercices et l'organisation des troupes, réformes qui sont rapidement approuvées par la couronne d'Espagne.



Alejandro O'Reilly à Porto Rico

En 1765, Charles III d'Espagne envoie Alejandro O'Reilly à Porto Rico, évaluer les défenses de cette colonie.

Alejandro O'Reilly, connu aujourd'hui comme le père de la milice de Porto Rico, fait un recensement très complet de l'île et recommande notamment l'instauration d'une discipline militaire stricte pour les troupes locales.

Alejandro O'Reilly insiste sur le fait que les hommes servant la défense du royaume doivent recevoir leur solde régulièrement et directement, plutôt qu'indirectement en passant par leurs officiers supérieurs, une pratique de longue date qui menait à des abus.

Certaines recommandations d'Alejandro O'Reilly résultent en un vaste programme de 20 ans de constructions de fortifications autour de la vieille ville de San Juan.



Mariage d'Alejandro O'Reilly avec Dona Rosa de Las Casas

Alejandro O'Reilly revient à Cuba.

Alejandro O'Reilly épouse Doña Rosa de Las Casas, fille d'une importante famille cubaine.

Doña Rosa de Las Casas est la sœur de Luis de Las Casas, gouverneur de l'île de 1790 à 1796.


Le maréchal Alejandro O'Reilly - par Francisco de Goya

Alejandro O'Reilly Gouverneur et capitaine général de la Louisiane

Reprise en main de la Louisiane

Alors qu'il est en Espagne en avril 1769, Alejandro O'Reilly est nommé Gouverneur et capitaine général de la Louisiane coloniale.

Il reçoit l'ordre de faire une halte à La Havane, d'y embarquer 2 000 soldats, de mater la révolte en Louisiane, et de rétablir l'ordre.

À son arrivée à La Nouvelle-Orléans en août 1769, Alejandro O'Reilly prend possession formelle de la Louisiane.

Alejandro O'Reilly mène des procès et punit sévèrement les créoles français meneurs de la rébellion.

Alejandro O'Reilly fait exécuter 6 rebelles français en octobre 1769.

Il est de ce fait connu à La Nouvelle-Orléans comme O'Reilly le sanglant

D'autres rebelles français sont exilés et certains emprisonnés à perpétuité à la Havane.

Alejandro O'Reilly renvoie la plupart de ses troupes à Cuba, et concentre son attention pour remettre sur pied administrativement la Louisiane, et stabiliser l'approvisionnement en nourriture.

Alejandro O'Reilly réforme beaucoup les pratiques bureaucratiques françaises en place avant le gouvernement par l'Espagne.

Les règlements d'Alejandro O'Reilly affectent beaucoup d'aspects de la vie quotidienne en Louisiane, dont la possibilité pour les esclaves d'acheter leur liberté, et la possibilité pour les maîtres d'affranchir plus facilement leurs esclaves.

Alejandro O'Reilly interdit strictement l'asservissement des indiens en Louisiane.

Alejandro O'Reilly normalise les unités de poids et de mesure utilisées dans les marchés, réglementa les docteurs et chirurgiens et améliore la sécurité publique en finançant la maintenance des ponts et des digues.

Alejandro O'Reilly attribue alors la poste de gouverneur de Louisiane au colonel du régiment de La Havane en décembre 1769, gardant le poste de capitaine général pour lui.

La Louisiane est fermement placée sous dépendance de l'ordre militaire et politique établi à Cuba.



Organisation de 6 nouveaux régiments espagnols

De retour en Espagne en 1770, Alejandro O'Reilly est chargé d'organiser 6 nouveaux régiments devant être entraînés à Cadix, et être prêts à être transportés aux Antilles au cas où une nouvelle guerre éclaterait entre l'Espagne et le Royaume-Uni.



Expédition espagnole à Alger

En 1775, on donne à Alejandro O'Reilly et à Pedro Castejon le commandement d'une grande expédition espagnole à l'attaque d'Alger.

Le 1er juillet 1775, Antonio Ricardos, Joachim Oquendo, Felix Musquiz, Antonio Cornel, Francisco Saavedra prennent part à cette expédition.

Bien que cette campagne en Afrique du Nord échoue, la réputation d'Alejandro O'Reilly demeure intacte et il continue à servir en tant que capitaine général dans le sud de l'Espagne.

Antonio Ricardos est mis à l'écart par la cour royale de Charles III d'Espagne.

Sans revenu, Antonio Ricardos fonde le collège Militaire de cavalerie d'Ocaña qui assure l'instruction des officiers.



Mort d'Alejandro O'Reilly

Alejandro O'Reilly doit prendre le commandement d'une armée à l'est des Pyrénées qui doit s'opposer aux forces révolutionnaires françaises.

En route, Alejandro O'Reilly meurt à Cadix le 23 mars 1794.

Alejandro O'Reilly est inhumé dans l'église de la paroisse de Bonete en Espagne.



Invasion anglaise de Porto Rico

L'entraînement qu'Alejandro O'Reilly a instauré doit apporte gloire et célébrité à la milice de Porto Rico pendant l'invasion anglaise de l'île de Porto Rico en 1797.

La milice civile d'Alejandro O'Reilly est alors connue sous le nom de la milice disciplinée.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !