Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



17 événements affichés, le premier en 1719 - le dernier en 1822



Mariage de Frédéric-Auguste II de Saxe avec Marie-Josèphe d'Autriche

Frédéric-Auguste II de Saxe épouse en 1719 Marie-Josèphe d'Autriche, fille de Joseph Ier de Habsbourg et de Wilhelmine de Brunswick-Lunebourg. Leurs enfants sont :



Mariage de François III Étienne de Lorraine avec Marie-Thérèse de Habsbourg

François III Étienne de Lorraine épouse le 12 février 1736 Marie-Thérèse de Habsbourg, fille de Charles VI de Habsbourg et d'Élisabeth Christine de Brunswick-Wolfenbüttel. Leurs enfants sont :

Marie-Thérèse est une épouse très amoureuse. On l'a dite parfois envahissante!

Ils sont les fondateurs de la Maison de Habsbourg-Lorraine.

Les époux vont ensuite prendre possession de la Toscane où ils ne restent que 3 mois.

Marie-Thérèse décide qu'elle sera la marraine de la fille aînée de chacun de ses enfants, qui tous devront donner à leur fille aînée le prénom de leur grand-mère.



Naissance d'Albert-Casimir de Saxe-Teschen

Albert-Casimir de Saxe-Teschen naît à Moritzburg le 11 juillet 1738, fils de Frédéric-Auguste II de Saxe et de Marie-Josèphe d'Autriche



Albert-Casimir de Saxe-Teschen Gouverneur de Hongrie

De 1765 à 1780, Albert-Casimir de Saxe-Teschen est nommé à Bratislava, Gouverneur de Hongrie,



Mariage d'Albert-Casimir de Saxe-Teschen avec Marie-Christine de Habsbourg-Lorraine

Marie-Christine de Habsbourg-Lorraine est amoureuse d'Albert-Casimir de Saxe-Teschen.

Cette union est d'abord rejetée par Marie-Thérèse de Habsbourg, sa mère, comme peu prestigieuse. François III Étienne de Lorraine, son père, veut la marier à Charles-Maurice de Savoie, Comte de Chablais, fils de sa sœur défunte.

La mort inopinée de François III Étienne de Lorraine plonge Marie-Thérèse de Habsbourg dans une dépression profonde.

Marie-Christine de Habsbourg-Lorraine profite de cette faiblesse momentanée pour arracher à sa mère l'autorisation de se marier par amour plutôt que par raison d'État.

Les mariages des enfants impériaux sont habituellement dictés par la diplomatie.

Aussi Marie-Christine de Habsbourg-Lorraine sera-t-elle mal aimée de ses frères et sœurs.

Albert-Casimir de Saxe-Teschen épouse en 1766 Marie-Christine de Habsbourg-Lorraine. Leur enfant est :

Albert-Casimir de Saxe-Teschen dont la famille ne règne plus sur la Pologne depuis la mort de son père, est un piètre parti pour une archiduchesse d'Autriche.


Albert-Casimir de Saxe-Teschen

Albert-Casimir de Saxe-Teschen Duc de Teschen

Albert-Casimir de Saxe-Teschen reçoit, du domaine de son défunt beau-père, le duché de Teschen en Silésie Autrichienne.

Marie-Thérèse de Habsbourg le titre Duc de Teschen.



Naissance et mort de Marie-Thérèse de Saxe-Teschen

Marie-Thérèse de Saxe-Teschen naît le 17 mai 1767, fille d' Albert-Casimir de Saxe-Teschen et de Marie-Christine de Habsbourg-Lorraine mais elle meurt le lendemain.



Naissance de Charles-Louis de Teschen

Adoption de Charles-Louis de Teschen

Charles-Louis d'Autriche ou Charles-Louis de Teschen (en allemand : Erzherzog Karl von Österreich, Herzog von Teschen ou Karl von Österreich-Teschen) naît à Florence le 5 septembre 1771, fils de Léopold II d'Autriche et de Marie-Louise de Bourbon.

Marie-Christine de Habsbourg-Lorraine ne peut plus avoir d'autres enfants.

Grâce à une généreuse décision de Léopold II d'Autriche, son père, Charles-Louis de Teschen est adopté et élevé à Vienne et à Bruxelles par Marie-Christine de Habsbourg-Lorraine, sa tante, et Albert-Casimir de Saxe-Teschen, son époux.


Marie-Christine de Habsbourg-Lorraine - Gouvernante des Pays-Bas – par Johann Zoffany - 1776

Mort de Charles-Alexandre de Lorraine

Albert-Casimir de Saxe-Teschen et Marie-Christine de Habsbourg-Lorraine Gouverneurs des Pays-Bas autrichiens

Charles-Alexandre de Lorraine meurt en 1780.

Albert-Casimir de Saxe-Teschen et Marie-Christine de Habsbourg-Lorraine sont nommés, à Bruxelles, conjointement gouverneurs des Pays-Bas autrichiens en 1780.



Albert-Casimir de Saxe-Teschen Confirmé comme Gouverneurs des Pays-Bas autrichiens

En 1781, Albert-Casimir de Saxe-Teschen est confirmé dans ses fonctions de Gouverneurs des Pays-Bas autrichiens par Joseph II d'Autriche

Albert-Casimir de Saxe-Teschen ne craint pas de lui faire connaître le mécontentement de la population belge confrontée aux réformes radicales et brutales de la politique impériale.



Voyage de Joseph II d'Autriche aux Pays-Bas autrichiens

Du 31 mai au 27 juillet 1781, Joseph II d'Autriche effectue un voyage dans les Pays-Bas autrichiens.

Albert-Casimir de Saxe-Teschen et Marie-Christine de Habsbourg-Lorraine, nouveaux gouverneurs, font leur Joyeuse entrée, à Bruxelles le 17 juillet 1781.

Pour chaque état, ou province, l'ensemble des privilèges accordés par les souverains est à chaque fois consigné dans une charte appelée Joyeuse Entrée et renouvelé à chaque changement de souverain.

La Joyeuse Entrée du Brabant est un recueil de 59 articles d'anciens privilèges.



Édit de tolérance publié par Joseph II d'Autriche

Adepte du fébronianisme, Joseph II d'Autriche impose ses volontés personnelles dans les affaires intérieures de l'Église.

Le 12 novembre 1781, Albert-Casimir de Saxe-Teschen et Marie-Christine de Habsbourg-Lorraine signent une ordonnance conforme à l'édit de tolérance publié par Joseph II d'Autriche, qui reconnaît la liberté de culte et permet aux protestants et aux juifs d'accéder aux fonctions publiques.


Château de Laeken

Construction du château de Laeken

À Bruxelles, Albert-Casimir de Saxe-Teschen et Marie-Christine de Habsbourg-Lorraine charmés par la beauté du site, font l'acquisition du domaine de Schoonenberg afin de leur servir d'habitation de plaisance.

Ils bâtissent de 1782 à 1784 le château de Laeken, d'après les plans de l'architecte Charles de Wailly sous la supervision de Louis Montoyer.

C'est l'actuelle résidence de la famille royale de Belgique.



Répression de la Révolution brabançonne

Fidèle à sa dynastie, Albert-Casimir de Saxe-Teschen n'hésite pas à réprimer la révolution brabançonne.

L'armée autrichienne passe à la contre-attaque à l'automne 1790.

Les statistes se trouvent seuls face à elle ayant démobilisé tout autre allié.

La Hollande et la Prusse ne bougent pas.

Le 27 novembre 1790, la province de Namur capitule.

Rapidement, le pouvoir retombe aux mains de Léopold II d'Autriche.

De nombreux animateurs de la révolution brabançonne fuient vers la France


Bas-relief de la bataille de Jemappes sur l'arc de Triomphe de l'Étoile - par Carlo Marochetti Bataille de Jemappes

Bataille de Jemmapes

La bataille de Jemappes ou Jemmapes a eu lieu à Jemappes près de Mons en Belgique entre l'Autriche et la France le 6 novembre 1792.

Elle se déroula le long de la vallée de la Haine depuis Elouges, Boussu, Hornu, Quaregnon, Jemappes, Cuesmes et Ciply.

L'armée révolutionnaire française, constituée de 40 000 volontaires et commandée par Charles François du Perrier du Mouriez.

remporte la victoire, notamment grâce à son avantage numérique, contre

L'armée autrichienne aux Pays-Bas autrichiens sous les ordres d'Albert-Casimir de Saxe-Teschen et des généraux belges François-Sébastien de Croix et Johann Pierre de Beaulie doit évacuer le pays.

Jean Henri Becays Ferrand commande l'aile gauche de l'armée française.

Jean Henri Becays Ferrand emporte à la baïonnette avec intrépidité les villages de Carignan (commune actuelle de Quaregnon) et de Jemappes.

Du côté français, participent à cette bataille :

Louis-Philippe Ier de France se distingue dans le commandement de son aile droite.

Il s'enorgueillira jusqu'à la fin de sa vie d'avoir été l'un des artisans de cette victoire.

Mais le spectacle du sang versé et de la tuerie devait aussi lui inspirer une profonde aversion pour la guerre.

François-Richer Drouet, à la tête de sa division d'infanterie est mortellement blessé.

Jean-Baptiste Jourdan et Maurice Étienne Gérard participent à cette bataille.

Joseph Souham participe à cette bataille sous le grade de lieutenant-colonel.

Étienne Jacques Joseph Alexandre Macdonald est fait colonel de l'ancien régiment de Picardie lors de cette bataille.

Jacques Gilles Henri Goguet a un cheval tué sous lui lors de cette bataille.

Joseph de Miaczynski combat à la gauche de l'aile droite française.

François-Sébastien de Croix fait une savante retraite après cette bataille.

Cette bataille fait 2 000 mort coté français et 4 000 coté autrichiens



Mort de Marie-Christine de Habsbourg-Lorraine

Marie-Christine de Habsbourg-Lorraine meurt le 24 juin 1798 du typhus.

Albert-Casimir de Saxe-Teschen se consacre alors à sa collection d'art.

À côté de son palais, Albert-Casimir de Saxe-Teschen fait élever par Canova un mémorial en l'honneur de Marie-Christine de Habsbourg-Lorraine , son épouse.



Mort d'Albert-Casimir de Saxe-Teschen

Charles-Louis de Teschen Duc de Teschen

Albert-Casimir de Saxe-Teschen meurt à Vienne le 10 février 1822.

Il est inhumé dans la crypte impériale.

Albert-Casimir de Saxe-Teschen et Marie-Christine de Habsbourg-Lorraine repose dans les tombes 111 et 112.

Charles-Louis de Teschen, son son neveu et fils adoptif, hérite du duché de Teschen.

Albert-Casimir de Saxe-Teschen lui lègue sa collection d'art.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !