Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



16 événements affichés, le premier en 1176 - le dernier en 1667



Mariage d'Othon Ier de Brandebourg avec Ada de Hollande

Othon Ier de Brandebourg est veuf de Judith Piast

Othon Ier de Brandebourg épouse en 1176 Ada de Hollande, fille de Florent III de Hollande et d'Ada d'Écosse. Leur enfant est :



Naissance d'Albert II de Brandebourg

Albert II de Brandebourg naît vers 1176, fils d'Othon Ier de Brandebourg et d'Ada de Hollande.


Albert II de Brandebourg dans la Siegesallee de Berlin

Mort d'Othon II de Brandebourg

Albert II de Brandebourg Margrave de Brandebourg

Othon II de Brandebourg meurt sans descendance.

Albert II de Brandebourg, son demi-frère, devient Margrave de Brandebourg en 1205.



Mariage d'Albert II de Brandebourg avec Mathilde Wettin

Albert II de Brandebourg épouse en 1205 Mathilde Wettin. Leurs enfants sont :



Naissance de Jean Ier de Brandebourg

Jean Ier de Brandebourg naît vers 1213, fils d'Albert II de Brandebourg et de Mathilde Wettin.



Naissance d'Othon III de Brandebourg

Othon III de Brandebourg dit le Pieux (der Fromme) naît vers 1215, fils d'Albert II de Brandebourg et de Mathilde Wettin.


Jean Ier de Brandebourg et Othon III de Brandebourg au centre - Siméon de Cölln à gauche et Marsile de Berlin à droite - Allée des victoires à Berlin - par Max Baumbach - 1900

Mort d'Albert II de Brandebourg

Jean Ier de Brandebourg et Othon III de Brandebourg Co-margrave de la Marche de Brandebourg

Albert II de Brandebourg meurt le 25 février 1220.

Jean Ier de Brandebourg et Othon III de Brandebourg règnent de façon collégiale comme margrave sur la Marche de Brandebourg en 1220.

Le règne des deux margraves de la Maison d'Ascanie est marqué par la colonisation germanique des marches de l'Est, qui rattachea au Saint Empire :

Ils parvinrent à asseoir durablement le poids politique et le rayonnement du Brandebourg dans le Saint Empire.

Ils fondent plusieurs bourgs, se consacrant particulièrement au développement des villes jumelles de Cölln et de Berlin sur la Spree.

Ils firent de la forteresse d'Ascanie, édifiée sur la colline voisine de Spandau, leur résidence favorite.

Ils décidèrent d'un commun accord de partager la Marche de Brandebourg entre leurs deux lignées, la lignée johannique et la lignée othonienne.



Mariage d'Othon Ier de Brunswick-Lunebourg avec Mathilde de Brandebourg

Othon Ier de Brunswick-Lunebourg épouse en 1228 Mathilde de Brandebourg, fille du Margrave Albert II de Brandebourg. Leurs enfants sont :



Mariage de Przemysl II de Grande Pologne avec Marguerite de Brandebourg

Przemysl II de Grande Pologne épouse en 1293 Marguerite de Brandebourg, fille d'Albert II de Brandebourg.



Naissance d'Albert II de Brandebourg-Ansbach

Albert II de Brandebourg-Ansbach naît à Ansbach le 18 septembre 1620, fils de Joachim-Ernest de Brandebourg-Ansbach et de Sophie de Solms-Laubach.


Bataille de Nördlingen par Jacques Courtois Albert de Brandebourg-Ansbach - par Benjamin Block en 1643

Prise de Ratisbonne

Première Bataille de Nördlingen

Gustaf Karlsson Horn Prisonnier

Mort de Frédéric de Brandebourg-Ansbach

Albert II de Brandebourg-Ansbach Margrave de Brandebourg-Ansbach

Sophie de Solms-Laubach Régente

Les Suédois ne peuvent tirer bénéfice de la victoire protestante à Lützen à cause de la mort de leur roi Gustave II Adolphe.

Ferdinand III de Habsbourg, en compagnie de Ferdinand d'Autriche, son cousin espagnol, assisté de Matthias Gallas et d'Ottavio Piccolomini, reprend l'avantage et occupent la ville de Ratisbonne le 26 juillet 1634, menaçant d'avancer plus loin en Saxe.

La première Bataille de Nördlingen a lieu le 5 et 6 septembre 1634.

Armand-Frédéric de Schomberg se fait connaître sous les ordres de Bernard de Saxe-Weimar lors de cette bataille.

Les protestants réalisent qu'ils doivent faire un effort pour reprendre la ville et planifient alors une attaque de nuit.

L'attaque des protestants se trouve en difficulté lorsque leur avance est bloquée par leur artillerie et les chariots de ravitaillement qui se trouvent devant l'infanterie.

Cela donne un délai aux troupes impériales pour se préparer.

Ensuite l'infanterie suédoise attaque sans l'appui de son artillerie, et parvient néanmoins à enfoncer une aile.

Le commandant des impériaux ordonne une attaque coordonnée sur la ligne saxonne. Les Suédois sont mis en déroute.

La rivalité de Gustaf Karlsson Horn et de Bernard de Saxe-Weimar qui lui dispute le commandement de l'armée suédoise est une des causes de leur défaite commune.

Bernard de Saxe-Weimar perd la bataille.

Gustaf Karlsson Horn est capturé et les alliés des protestants perdent entre 12 000 et 14 000 soldats.

Bien que la France ne soit pas engagée directement, des unités françaises servent du côté des protestants : Charles de Sainte-Maure, futur gouverneur de Louis le Grand Dauphin, Duc de Montausier, fait partie des rescapés.

Maximilien Ier de Bavière renoue avec le succès lors de cette bataille qui constitue le premier revers suédois dans la guerre de Trente Ans.

Cette importante victoire des forces impériales et espagnoles décide la France à intervenir ouvertement dans le conflit.

Frédéric de Brandebourg-Ansbach meurt le 6 septembre 1634 tué lors de cette bataille.

Albert II de Brandebourg-Ansbach lui succède et devient Margrave de Brandebourg-Ansbach.

Comme Albert II de Brandebourg-Ansbach est encore mineur, Sophie de Solms-Laubach, sa mère assure la régence jusqu'en 1639.


Henriette-Louise de Wurtemberg

Mariage d'Albert II de Brandebourg-Ansbach avec Henriette-Louise de Wurtemberg

Albert II de Brandebourg-Ansbach épouse à Stuttgart le 31 août 1642 Henriette-Louise de Wurtemberg (1623-1650), fille de Louis-Frédéric de Wurtemberg.

Leurs enfants sont :



Mariage d'Albert II de Brandebourg-Ansbach avec Sophie-Marguerite d'Oettingen-Oettingen

Albert II de Brandebourg-Ansbach est veuf d'Henriette-Louise de Wurtemberg.

Albert II de Brandebourg-Ansbach épouse à Oettingen le 15 octobre 1651 Sophie-Marguerite d'Oettingen-Oettingen, fille du Comte Joachim-Ernest d'Oettingen-Oettingen. Leurs enfants sont :



Naissance de Jean-Frédéric de Brandebourg-Ansbach

Jean-Frédéric de Brandebourg-Ansbach naît à Ansbach le 8 octobre 1654, fils d'Albert II de Brandebourg-Ansbach et de Sophie-Marguerite d'Oettingen-Oettingen.



Mariage d'Albert II de Brandebourg-Ansbach avec Christine de Bade-Durlach

Albert II de Brandebourg-Ansbach est veuf Sophie-Marguerite d'Oettingen-Oettingen.

Albert II de Brandebourg-Ansbach épouse à Durlach le 6 août 1665 Christine de Bade-Durlach (1645-1705), fille de Frédéric VI de Bade-Durlach.


Jean-Frédéric de Brandebourg-Ansbach à cinq ans - par Benjamin Block (1659)

Mort d'Albert II de Brandebourg-Ansbach

Jean-Frédéric de Brandebourg-Ansbach Margrave de Brandebourg-Ansbach

Albert II de Brandebourg-Ansbach meurt à Ansbach le 22 octobre 1667.

Jean-Frédéric de Brandebourg-Ansbach devient Margrave de Brandebourg-Ansbach en 1667.

Un gouvernement est désigné pour assuré la régence en son nom.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !