Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



16 événements affichés, le premier en 445 - le dernier en 511



Mariage d'Euric Ier de Wisigothie avec Ragnachilde de Francie

Euric Ier de Wisigothie épouse Ragnachilde de Francie. Leurs enfants sont :



Naissance d'Alaric II de Wisigothie

Alarico ou Alaric II de Wisigothie naît vers 458, fils d'Euric Ier de Wisigothie et de Ragnachilde de Francie.



Mariage de Théodoric Ier d'Ostrogothie avec Audoflède de Francie

Afin de nouer une entente durable, Théodoric Ier d'Ostrogothie, Roi des Ostrogoths, épouse Audoflède de Francie, sœur de Clovis Ier. Leurs enfants sont :



Mort d'Euric Ier de Wisigothie Roi des Wisigoths

Alaric II Roi des Wisigoths

Euric Ier de Wisigothie, qui aime la cité d'Arles, y meurt lors d'un séjour en novembre ou décembre 484.

Alaric II de Wisigothie devient Roi des Wisigoths en 484.



Liaison d'Alaric II de Wisigothie

Alaric II de Wisigothie a une liaison. Leur enfant est :


Mort de Syagrius Mort de Syagrius – Bibliothèque nationale de France

Mort de Syagrius

Soissons Capitale

Clovis Ier pourchasse impitoyablement Syagrius qui s'enfuit pour se réfugier à Toulouse, capitale des Wisigoths, auprès d'Alaric II de Wisigothie, son allié.

Ayant exigé d'Alaric II de Wisigothie qu'il le lui livre, Clovis Ier ordonne l'exécution de son adversaire; il est égorgé en 487.

Dés lors, Clovis Ier fixe sa capitale à Soissons.



Mariage d'Alaric II de Wisigothie avec Theudicote d'Ostrogothie

Alaric II de Wisigothie épouse Theudicote d'Ostrogothie, fille de Théodoric Ier d'Ostrogothie et d'Audofèlde de Francie. Leurs enfants sont :



Naissance d'Eustère de Wisigothie

Eustère de Wisigothie naît vers 488 ou 494, fille d'Alaric II de Wisigothie et de Theudicote d'Ostrogothie.



Première Campagne contre les Wisigoths

Le royaume des Wisigoths comprend la Gaule méridionale et une grande partie de l'Espagne. La capitale est Toulouse. Les Wisigoths pratiquent l'arianisme. Aussi Alaric II de Wisigothie a-t-il du mal à asseoir son autorité sur ses sujets gallo-romains.

Comme l'ambition du roi franc le porte à se tourner vers la Loire, avec les encouragements de l'épiscopat catholique, la lutte entre Clovis Ier et Alaric II de Wisigothie semble inévitable. Les hostilités débutent précocement dès 496 lorsque les Wisigoths lancent une offensive pour reprendre la ville de Saintes.

Cela présuppose que cette ville avait été précédemment prise par Clovis. Par conséquent, Clovis aurait déjà établit son contrôle sur cette région alors qu'aucune source ne nous le confirme.



Mariage d'Alaric II de Wisigothie avec Teodegonda Amal

Alaric II de Wisigothie épouse Teodegonda Amalasunta Amal, fille de Théodoric Ier d'Ostrogothie, Roi des Ostrogoths. Leur enfant est :



Naissance d'Amalaric Ier de Wisigothie

Amalarico ou Amalaric Ier de Wisigothie naît en 502, fils d'Alaric II de Wisigothie et de Teodegonda Amal.



Mariage de Thierry Ier de Francie avec Eustère de Wisigothie

Thierry Ier de Francie épouse Eustère de Wisigothie, fille d'Alaric II de Wisigothie et de Theudicote d'Ostrogothie.

Thierry Ier de Francie scelle ainsi une nouvelle alliance avec ses anciens ennemis.

Néanmoins, son royaume limitrophe aux autres peuples barbares voisins reste exposé aux incursions. Thierry Ier de Francie demeure par-là même le garant de la sécurité des autres royaumes francs.



Rédaction du Bréviaire d'Alaric

En 505, Alaric II de Wisigothie permet à Aire-sur-Adour la rédaction en latin du "Bréviaire d'Alaric" (base du droit coutumier de la province, composé par Anianus), qui s'inspire du code romain oriental Théodosien et qui subsistera jusqu'à Charles II le Chauve vers 850.


Expansion de l'empire franc

Nouvelle campagne contre les Wisigoths

Bataille de Vouillé

Mort d'Alaric II de Wisigothie

Conquête de l'Aquitaine par les Francs

Destruction de la première cathédrale d'Angoulême

Théodoric Ier d'Ostrogothie tuteur d'Amalaric Ier de Wisigothie

Gésalic Roi des Wisigoths

En 507, appelé par les évêques de Novempopulanie, Clovis Ier est accueillit comme un libérateur par les Aquitains qui ne supportent plus ces germains ariens.

C'est la guerre pour la conquête de la Gaule qui va opposer Francs et Burgondes chrétiens catholiques, contre Wisigoths et Ostrogoths.

Clovis Ier et son cousin par alliance Sigismond II de Burgondie concluent une entente contre Alaric II, le Wisigoth. Les deux cousins qui viennent de se convertir, expliquent leurs gestes par une croisade contre les Ariens, mais en fait, les Francs veulent s'installer au sud de la Loire et les Burgondes en Provence.

Clovis Ier est soutenu par l'empereur d'Orient Anastase, alors en guerre contre les Ostrogoths de Théodoric Ier d'Ostrogothie, Clovis Ier profite de l'impossibilité des Ostrogoths à venir en aide aux Wisigoths pour attaquer le royaume d'Alaric II.

Clovis Ier est aidé par Sigebert de Cologne, Roi des Francs rhénans de Cologne,

Sigismond II de Burgondie rejoint Clovis à Vouillé entre Poitiers et Tours, la coalition franco-burgonde sort vainqueur.

Alaric II de Wisigothie est tué des propres mains de Clovis Ier durant la bataille, ses troupes se dispersent..

Clovis Ier repousse les Wisigoths jusqu'au Pyrénées et annexe le sud de la Gaule. La Novempopulanie passe sous contrôle franc. Bordeaux, Toulouse et Narbonne tombent aux mains des vainqueurs de Vouillé, aidés par Gondebaud de Burgondie qui les a rejoint.

Clovis domine désormais toute la partie occidentale de l'ancien empire romain :

Les Wisigoths ne conservent que la Narbonnaise ou Septimanie.

Le royaume Wisigoth sur le Sud-Ouest aura duré un siècle. Des noms comme :

La première cathédrale d'Angoulême disparaît au moment de la prise d'Angoulême par Clovis Ier, lorsque celui-ci chasse les Wisigoths, après la victoire de Vouillé, en 507.

Théodoric Ier d'Ostrogothie, beau-père d'Alaric II, devient le tuteur de son petit-fils Amalaric Ier de Wisigothie, alors âgé de 6 ans. Geisalic ou Gésalic devient Roi des Wisigoths en 507.



Déposition de Gésalic Roi des Wisigoths

Amalaric Ier de Wisigothie Roi des Wisigoths

Théodoric Ier d'Ostrogothie Régent du royaume wisigoth de Toulouse

Gésalic est déposé en 511. Amalaric devient Roi des Wisigoths en 511.

Théodoric Ier d'Ostrogothie, beau-père d'Alaric II de Wisigothie, assure la régence du royaume wisigoth de Toulouse. Tant que Théodoric vécut, le royaume Wisigoth demeura pratiquement indissociable de ses propres possessions.


Gisant du tombeau de Clovis – Basilique royale de Saint-Denis – XIIe siècle Partage du Regnum Francorum de Clovis Childebert Ier Clotaire Ier

Mort de Clovis Ier

Thierry Ier de Francie Roi d'Austrasie

Clodomir Ier Roi d'Orléans

Childebert Ier Roi de Neustrie

Clotaire Ier Roi de Soissons

Clovis Ier s'éteint le 27 novembre 511 à Paris à l'âge de 45 ans. Il est inhumé dans la basilique de Sainte-Geneviève à Paris.

Son règne demeure l'un des plus glorieux et des plus brillants de la dynastie mérovingienne du fait de ses glorieuses conquêtes qui l'amènent à maîtriser la majeure partie de la Gaule.

Maître de la Gaule du Nord jusqu'aux Pyrénées, Clovis Ier organise méthodiquement l'unification de son royaume. A cette fin, il déplace sa capitale au fur et à mesure de ses conquêtes.

Sa conversion au christianisme lui vaut un prestige inégalé à l'époque.

Il tient à conserver le bréviaire d'Alaric II tout en codifiant par écrit la loi salique.

Son règne jette les bases de l'organisation et de l'administration du royaume mérovingien très puissant, agrandi et soutenu par l'Église qu'il lègue à ses fils.


Titre de roi des Francs

Tous les rois qui succédèrent à Clovis portèrent le titre de roi des Francs et non de roi de la partie de la Gaule qu'ils dirigeaient. Cela souligne une certaine conception de l'unité franque malgré les divisions politiques.

Clovis Ier et ses aïeux ont conquis et étendu le royaume mérovingien qui est donc considéré comme un gigantesque patrimoine foncier familial soumis à la loi salique. Cette dernière impose un partage équitable entre tous les héritiers directs mâles des biens du défunt.

Dès lors, en 511, le royaume est partagé équitablement entre les fils vivant de Clovis, Ingomer étant mort du vivant de son père. Chacun des fils de Clovis a sa capitale et son royaume dans les régions réellement occupées par les Francs :

Au-delà, il n'y a que des territoires militaires; chacun des 4 rois en a sa part.


Austrasie et Neustrie

L'Austrasie, "royaume de l'Est" en dialecte franc, est la partie des domaines mérovingiens organisée autour de Metz. C'est un royaume que traversent l'Escaut, la Meuse et le Rhin.

La Neustrie, "nouveau royaume" en dialecte franc, est un royaume organisé entre la Loire et la Meuse. Il inclut Paris et Soissons, les capitales de Clovis et de ses fils.

Les deux royaumes ont à leur tête un roi mérovingien.

En 511, Thierry Ier de Francie, est donc couronné Roi de Reims et d'Austrasie :

Childebert Ier est couronné Roi de Paris et de Neustrie. Il obtient comme territoire Paris, les vallées de la Seine et de la Somme, les côtes de la Manche jusqu'à la Bretagne et Bourges.

Clodomir est couronné roi d'Orléans et obtient un territoire, taillé dans l'ancien royaume de Syagrius comprenant la Loire, d'Orléans à Tours, plus les cités de Chartres, Sens, Auxerre et Poitiers.

Clotaire Ier est couronné Roi de Soissons, son royaume comprend :


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !