Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



26 événements affichés, le premier en 1016 - le dernier en 1109



Mariage de Conrad II le Salique avec Gisèle de Souabe

Conrad II le Salique épouse en 1016 Gisèle de Souabe, fille d'Hermann II de Souabe et de Gerberge des Deux-Bourgognes. Leurs enfants sont :

La régence du duché de souabe pour Ernest II de Souabe est assurée par Poppon, archevêque de Trèves, son oncle.



Mariage de Guillaume V le Grand avec Agnès de Bourgogne

Guillaume V le Grand épouse en 1018 ou 1019 Agnès de Bourgogne. Leurs enfants sont :



Naissance d'Agnès d'Aquitaine

Agnès d'Aquitaine , dite Ala, naît en 1020 ou en 1025, fille de Guillaume V le Grand et d'Agnès de Bourgogne.



Mariage de Guillaume VII Aigret avec Ermessende de Bigorre

Guillaume VII Aigret épouse avant 1041 Ermessende de Bigorre, fille de Bernard II de Bigorre, Comte, et de Clémence. Leurs enfants sont :


Henri III le Noir et Agnès d'Aquitaine de part et d'autre de la vierge

Mariage de Henri III le Noir avec Agnès d'Aquitaine

Hugues Ier de Salins Prince de l'Empire Allemand

Henri III le Noir revient en 1043, à Besançon, pour se fiancer avec Agnès d'Aquitaine, nièce de Renaud Ier de Bourgogne-Comté.

Henri III le Noir épouse à Ingelheim en Allemagne le 21 novembre 1043 Agnès d'Aquitaine, fille de Guillaume V le Grand et d'Agnès de Bourgogne.

Leurs enfants sont :

Pour cette occasion, l'archevêque de Besançon Hugues Ier de Salins obtient des droits régaliens sur la ville de Besançon (droits juridiques, politiques, fiscaux et économiques ...) avec l'empereur et le Pape Grégoire VII pour seuls supérieurs.

Il est nommé prince de l'Empire Allemand (rang maximum avant Empereur) et règne en souverain sur la cité.

Lui et ses futurs successeurs échappe au pouvoir des comtes de Bourgogne.

Besançon change de statut, elle devient ville impériale (troisième dans l'ordre de la diète germanique).

L'archevêque tire Besançon de sa misère, en créant une ville nouvelle dans l'intérieur de la boucle.



Mariage de Guillaume VIII d'Aquitaine avec Aina de Périgord

Guillaume VIII d'Aquitaine épouse en 1044 Aina de Périgord, fille d'Adalbert II Cadoirac de Périgord et d'Asceline de Salignac. Leur enfant est :



Naissance de Mathilde de Franconie

Mathilde de Franconie naît à Pöhlde en Saxe vers 1045, fille d'Henri III le Noir et d'Agnès d'Aquitaine.



Naissance d'Agnès d'Aquitaine

Inés ou Agnès d'Aquitaine naît en 1045, fille de Guillaume VII Aigret et d'Ermessende de Bigorre.


Henri III le Noir

Sacre de Clément II

Henri III le Noir Empereur Germanique

Le 25 décembre 1046, voit se succéder à Saint-Pierre de Rome :

Raimbaud de Reillanne assiste au couronnement d'Henri III le Noir qu'il rencontre personnellement.

Clément II suit Henri III le Noir dans le Bénévent, et en excommunie les habitants qui avaient refusé d'accueillir l'empereur.

Amédée Ier de Savoie est surnommé la Queue suite à l'incident suivant.

À Vérone, à l'époque du couronnement du souverain du Saint-Empire Henri III le Noir, Amédée Ier de Savoie se présente au conseil suivi de ses gentilshommes.

À l'huissier qui le prie "de vouloir faire retirer cette grande troupe qui est à sa queue", il insiste et fait grand bruit.

L'empereur, averti, dit : "qu'on le laisse rentrer et qu'il laisse sa queue dehors", ce à quoi le comte Amédée s'exclame : "Si ma queue n'y entre avec moi, je n'y entrerai là, et vous en quitte", alors l'empereur ordonne que la porte soit ouverte au comte et à sa queue.



Naissance de Judith de Franconie

Judith de Franconie naît en 1047, fille d'Henri III le Noir et d'Agnès d'Aquitaine.


Henri IV de Franconie

Mort d'Henri III le Noir Empereur Germanique

Henri IV de Franconie Roi de Germanie

Henri IV de Franconie Roi des Romains

Agnès d'Aquitaine Régente du royaume de Germanie

Henri III le Noir meurt le 5 ou le 11 octobre 1056 à Bodfeld en Allemagne.

Victor II préside aux obsèques impériales le 28 octobre 1056.

Le 5 novembre 1056, Victor II est le principal artisan de l'élection comme empereur d'Henri IV de Franconie, le fils d'Henri III le Noir.

Henri IV de Franconie est couronné Roi des Romains en 1056.

Victor II met en place la régence d'Agnès d'Aquitaine, mère d'Henri IV de Franconie, qui assure cette régence pendant ce temps troublé pour la monarchie germanique, soutenue par :

Annon II de Cologne prend au début une part importante au gouvernement de l'Allemagne pendant la minorité d'Henri IV.

Les ducs allemands profitent de ce moment de faiblesse du pouvoir pour s'émanciper.



Mort d'Otton III de Schweinfurt

Enlèvement de Mathilde de Franconie par Rodolphe II de Rheinfelden

Otton III de Schweinfurt meurt le 28 septembre 1057. Il est inhumé à Schweinfurt.

Il est l'un des plus puissants princes de la Franconie orientale par hérédité.

Il possède des territoires étendus dans le Radenzgau et Schweinfurt.

Son règne sur la souabe est une période de paix

En 1057, profitant de la minorité d'Henri IV de Franconie, afin de se voir octroyer le duché de Souabe vacant, Rodolphe II de Rheinfelden enlève Mathilde de Franconie, sœur d'Henri IV de Franconie, fille d'Henri III le Noir et d'Agnès d'Aquitaine.



Mariage de Ramire Ier d'Aragon avec Agnès d'Aquitaine

Ramire Ier d'Aragon épouse en 1059 Agnès d'Aquitaine, fille de Guillaume VII Aigret et d'Ermessende de Bigorre.


Alexandre II Pape

Mort de Nicolas II Pape

Alexandre II Pape

Assemblée à Bâle

Honorius II Antipape

Nicolas II est mort à Florence le 17 ou le 27 juillet 1061.

Un de ses biographes écrivit de lui : "Les lettres lui sont familières, son génie étincelle de vivacité; ses aumônes ne connaissent point de bornes ; sa pureté est au-dessus de tout soupçon. Il me faudrait nommer toutes les vertus pour peindre tel qu'il est cet homme, vraiment de Dieu."

Nicolas II combat le nicolaïsme, déviance disciplinaire de certains prêtres mariés ou en concubinage, en interdisant aux croyants d'assister à une messe célébrée par un prêtre marié. Ceux qui ont pris femme doivent s'en séparer.

Dans le cadre de ce que les historiens ont appelé a posteriori la réforme grégorienne, Nicolas II interdit aux clercs de recevoir une église des mains d'un laïc et d'obtenir l'obtention de charges ecclésiastiques contre de l'argent (simonie).

Nicolas II interdit la nomination des évêques sans l'autorisation papale.

Nicolas II veut aussi que les chanoines reviennent à une discipline plus stricte, en imposant les repas en commun et la nuit au dortoir.

Anselme, né à Baggio dans la région de Milan est élu Pape en 1061 sous le nom d'Alexandre II.

Il est élu par le Sacré Collège, conformément au décret du feu pape Nicolas II. Une notification est adressée à la cour de l'Empereur, qui l'ignore. Les cardinaux considèrent que le privilège de confirmation impérial est abandonné.

Alexandre II est couronné le 30 septembre ou le 1er octobre 1061.

Furieux, les Romains, dépossédés de leur ancien droit d'élection, portent leurs griefs devant l'impératrice Agnès d'Aquitaine, régente pour son jeune fils Henri IV de Franconie. Elle convoque une assemblée à Bâle qui, en l'absence de tout cardinal, élit un autre pape le 28 octobre 1061, qui prend le nom d'Honorius II.



Coup d'État de Kaiserswerth

Déchéance d'Agnès d'Aquitaine

Mais bientôt le mécontentement, né des initiatives de la régente Agnès d'Aquitaine, pousse plusieurs princes à la conspiration.

Annon II de Cologne prend la tête de ce soulèvement, et enlève Henri IV de Franconie en 1062 au palais impérial de Kaiserswerth.

Annon II de Cologne cache Henri IV de Franconie dans ses bagages avec les insignes impériaux et s'enfuit à bord d'un bateau par le Rhin.

Henri IV de Franconie essaie sans succès de s'évader en sautant dans le Rhin.

Henri IV de Franconie restera profondément blessé par le déshonneur qui lui est fait.

Dans les mois qui suivent, l'empire est administré par Annon II de Cologne en parfait accord avec les ducs et les grands de Germanie.

Déchue, Agnès d'Aquitaine renonce au pouvoir et se retire en 1062 dans un couvent.



Mariage de Pierre Ier de Savoie avec Agnès de Poitou

Pierre Ier de Savoie épouse en 1064 Agnès d'Aquitaine, fille de Guillaume VII Aigret et d'Ermessende de Bigorre. Leurs enfants sont :



Majorité de Henri IV de Franconie

Retournant en Allemagne, Annon II de Cologne découvre que le pouvoir est tombé aux mains d'Adalbert de Brême, qui a su gagner la confiance d'Henri IV de Franconie.

Désormais simple précepteur (magister) d'Henri IV de Franconie, Annon II de Cologne abandonne la Cour.

Le 29 mars 1065, Henri IV de Franconie est adoubé et accède ainsi à la majorité.

Agnès d'Aquitaine retient la vengeance d'Henri IV de Franconie contre Annon II de Cologne.

Adalbert de Brême, qui veut garder son ascendant sur Henri IV de Franconie, le retient au nord des Alpes et l'empêche d'intervenir à son tour dans les affaires italiennes de l'empire.


Abbatiale de Montierneuf à Poitiers

Mariage de Guillaume VIII d'Aquitaine avec Hildegarde de Bourgogne

Construction de l'abbaye de Montierneuf

Guillaume VIII d'Aquitaine épouse en 1069 Audéarde ou Hildegarde de Bourgogne, fille de Robert Ier le Vieux, Duc de Bourgogne, et Hedwige de Dalmace de Sémur. Leurs enfants sont :

Ils ont un ancêtre commun un siècle plus tôt à un degré prohibé par l'Église.

Pour obtenir du pape la dispense de parenté, Guillaume VIII d'Aquitaine fait construire à Poitiers une abbaye dédiée à saint Jean l'Évangéliste : l'abbaye de Montierneuf dont les travaux commencent en 1069.

Guillaume VIII d'Aquitaine réserve le plus grand soin à sa fondation (large emploi de la pierre de taille) et le dote richement.



Naissance d'Agnès d'Aquitaine

Agnès d'Aquitaine naît en 1072, fille de Guillaume VIII d'Aquitaine et d'Hildegarde de Bourgogne.



Soulèvement des grands féodaux saxons

La longue régence d'Agnès d'Aquitaine sur le royaume de Germanie pousse les grands féodaux saxons à se soulever, mais ils sont défaits en 1073.



Mort d'Agnès d'Aquitaine

Agnès d'Aquitaine veuve d'Henri III le Noir, meurt à Rome le 14 décembre 1077.

Elle est inhumée en la chapelle Sainte-Pétronille de Rome, le territoire français du Vatican.

Femme érudite, elle fait traduire les ouvrages de Constantin l'Africain, moine médecin de l'abbaye du Mont-Cassin.

Saint Pierre Damien, Cardinal d'Ostie, est une des principales sources sur sa vie.



Mariage de Pierre Ier d'Aragon avec Agnès d'Aquitaine

À la demande de Sanche Ier Ramirez, Pierre Ier d'Aragon épouse à Jaca en janvier 1086 Agnès d'Aquitaine, fille de Guillaume VIII d'Aquitaine. Leurs enfants sont :



Mort d'Agnès d'Aquitaine

Agnès d'Aquitaine meurt le 13 juin 1089.



Mort d'Agnès d'Aquitaine

Agnès d'Aquitaine meurt en 1097.



Mariage de Pierre Ier d'Aragon

Pierre Ier d'Aragon est veuf Agnès d'Aquitaine.

Pierre Ier d'Aragon épouse à Huesca le 16 août 1097 Berthe, issue certainement de la noblesse lombarde.



Mariage d'Élie Ier de Beaugency avec Agnès d'Aquitaine

Élie Ier de Beaugency est veuf de Mathilde de Château-du-Loir.

Agnès d'Aquitaine a été répudiée par Alphonse VI de Castille.

Élie Ier de Beaugency épouse en 1109 Agnès d'Aquitaine, fille de Guillaume VIII d'Aquitaine et de Mathéode de la Marche.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !