Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



6 événements affichés, le premier en -338 - le dernier en -331



Mort d'Archidamos III

Agis III Roi de Sparte

Archidamos III part ensuite en Italie au secours de Tarente. Agis III, son fils, assume la régence.

Archidamos III meurt en Italie en 338 avant Jésus-Christ, contre les Lucaniens, à la veille de la bataille de Chéronée selon Diodore de Sicile.

Agis III lui succède et devient Roi Eurypontide de Sparte en 338 avant Jésus-Christ.

Agis III ne prend aucune initiative pour contrer Alexandre le Grand et cherche vraisemblablement à consolider Sparte après l'échec de l'expédition italienne.



Agis III à Siphnos

Agis III dépêche à Suse a envoyé pour établir une alliance avec l'Empire achéménide.

Darius III Codoman fait attendre le négociateur spartiate qui est capturé à Damas après la bataille d'Issos.

Sans nouvelles de son envoyé et mal informé du progrès de la campagne macédonienne sur terre, Agis III conclut à tort que Darius III Codoman a l'avantage sur Alexandre le Grand et décide de vérifier par lui-même.

En 334 avant Jésus-Christ, par la mer, Agis III gagne Siphnos où se viennent d'arriver les satrapes Pharnabaze et Autophradatès, vraisemblablement pour mener à bien le plan de Memnon de Rhodes d'envahir la Grèce.

Parallèlement, Agis III envoie Agésilas II, son frère, au cap Ténare, la base navale de Sparte, avec pour mission de lever une flotte qui doit se rendre en Crète pour lever des mercenaires.



Siège de Mytilène

Mort de Memnon de Rhodes

Memnon de Rhodes prend contact avec le roi de Sparte, Agis III, et les cités les plus hostiles aux Macédoniens.

Antipater est rapidement aux prises avec les cités grecques qui profitent de l'absence d'Alexandre le Grand pour se soulever.

Antipater doit faire face en Égée à la flotte perse commandée par Memnon de Rhodes qui, heureusement pour Antipater, meurt durant le siège de Mytilène au début 333 avant Jésus-Christ.



Campagne d'Agis III en Crète

À Siphnos, Agis III et les satrapes reçoivent la nouvelle de la défaite perse à Issos, qui bouleverse tous leurs plans.

Agis III réussit néanmoins à obtenir 30 talents et 10 vaisseaux qu'il envoie à Agésilas II.

La flotte de Sparte est envoyée en Crète pendant qu'Agis III reste dans les Cyclades.

Après l'hiver de 333 avant Jésus-Christ à 332 avant Jésus-Christ, Agis III rejoint Autophradatès à Halicarnasse où il parvient à recruter 8 000 des mercenaires de Darius III Codoman, sans emploi après la bataille d'Issos.

À la tête de ces derniers, Agis III rejoint Agésilas II, son frère, en Crète où il se rend maître de la plupart des cités et les force à prendre le parti anti-macédonien.



Révolte de tribus thraces

En 332 avant Jésus-Christ, Antipater doit faire face à la révolte de tribus thraces contre la tutelle macédonienne emmenées par Memnon, gouverneur de Thrace et probablement en lien avec Agis III.



Siège de Megalopolis

Bataille de Megalopolis

Mort d'Agis III de Sparte

Eudamidas Ier Roi de Sparte

Au printemps 331 avant Jésus-Christ, Agis III est à la tête d'une armée prête à engager le combat avec Alexandre le Grand, qui se trouve alors en Égypte.

Agis III rassemble les cités péloponnésiennes et défait le général macédonien Corragos.

Agis III se heurte néanmoins au refus d'Athènes de lui envoyer sa flotte.

Agis III assiège Megalopolis avec le soutien de contingents achéens, élidiens et arcadiens.

Antipater porte d'abord son armée contre Memnon, révolté en Thrace.

Aucune bataille n'a lieu, ce qui suggère une paix négociée entre Memnon et Antipater.

Antipater reçoit une part du trésor de Suse, ce qui lui permet de recruter de nombreux mercenaires et de lever une armée de 40 000 hommes, deux fois plus nombreuse que son adversaire.

À l'automne331 avant Jésus-Christ, Antipater gagne le Péloponnèse où Agis III assiège Mégalopolis.

Antipater mène en personne l'offensive et défait l'armée spartiate à Megalopolis.

Agis III de Sparte meurt durant ce combat.

Le charisme et la détermination d'Agis III lui permettent d'exercer la fonction royale dans toute son autorité. Agis III consacre son règne à consolider la position lacédémonienne dans le monde grec, mais ne parvient pas à contrecarrer l'hégémonie macédonienne.

Eudamidas Ier, fils d'Archidamos III et frère d'Agis III, devient Roi Eurypontide de Sparte en 331 avant Jésus-Christ.

Sparte négocie la paix directement avec Alexandre le Grand qui lui impose le paiement de 120 talents et surtout leur entrée dans la ligue de Corinthe.

La Grèce entre sous la férule d'Antipater dans une période de paix jusqu'en 322 avant Jésus-Christ.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !