Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme











Événements contenant la ou les locutions cherchées



7 événements affichés, le premier en 925 - le dernier en 989



Naissance d'Adalbéron de Reims

Adalbéron de Reims ou d'Ardennes naît vers 925, fils de Gozelon de Methingau et d'Oda de Metz

Adalbéron de Reims appartient à l'illustre famille lotharingienne des Wigéricides, issue de Wigéric de Bidgau.

Adalbéron de Reims est élevé au monastère de Gorze, près de Metz, alors contrôlé par Adalbéron, évêque de Metz, son oncle.



Mariage de Gozelon de Methingau avec Oda de Metz

Gozelon de Methingau, Duc de Basse Lotharingie, épouse vers 932 Oda de Metz. Leurs enfants sont :



Naissance d'Adalbéron de Laon

Ascelin ou Adalbéron de Laon naît probablement en 950, fils Régnier de Bastogne et neveu d'Adalbéron de Reims.


Volute de la crosse d'Adalbéron de Reims dans le trésor de Reims - palais du Tau

Mort d'Odelric de Reims Archevêque de Reims

Adalbéron de Reims Archevêque de Reims

Reims est le plus puissant archevêché de Francie et a sous sa dépendance dix évêchés :

Odelric de Reims meurt en 969 vraisemblablement de blessures reçues à la tête, ce qui n'apparaît pas dans les chroniques de l'époque.

Il est le premier archevêque à être enterré dans la cathédrale de Reims, près du chœur.

Adalbéron de Reims est chanoine de Metz.

Homme de lettres et de sciences, Adalbéron de Reims est nommé 39e archevêque de Reims par Lothaire II de France en 969 pour y imposer une série de réformes religieuses dans cette province ecclésiastique.

Adalbéron de Reims commence par appeler à la tête de son école épiscopale, Sylvestre II, l'un des plus grands savants de son temps.

Adalbéron de Reims aspire au retour d'un vaste empire en Occident qui serait dirigé par les Ottoniens.

Adalbéron de Reims est choisi comme archi-chancelier par Lothaire II de France.



Jugement d'Adalbéron de Reims

Accusé de trahison par Lothaire II de France, Adalbéron de Reims est convoqué à Compiègne pour y être jugé en 986.

Adalbéron de Reims jusque-là légitimiste, évolue en faveur d'Hugues Capet et contre le Carolingien Charles Ier le Gros, Duc de Basse-Lotharingie.


Hugues Ier Capet Hugues Ier Capet Adalbéron couronnant Hugues Capet. France sous Hugues Ier Capet

Accusation de trahison contre Adalbéron

Mort de Louis V le Fainéant Roi des Francs

Hugues Capet Roi de France

Sacre d'Hugues Capet

Louis V le Fainéant assiège Reims en mars 987.

Louis V le Fainéant convoque un plaid, une assemblée de Francs, à Compiègne pour le 18 mai 987 pour juger pour trahison Aldalbéron de Reims, l'archevêque de Reims.

Après seulement 15 mois sur le trône, la veille de la réunion, Louis V le Fainéant meurt sur les terres d'Hugues Capet dans la forêt de Cuise près de Compiègne le 18 ou le 21 ou le 22 mai 987 d'une chute de cheval durant une chasse.

Il est inhumé dans l'abbaye Sainte-Corneille de Compiègne.

Louis V le Fainéant, dernier roi Carolingien, n'a pas de descendance male.

Son plus proche parent est Charles Ier le Gros, Duc de Basse-Lotharingie, son oncle qui n'a pas été associé au règne de son frère Lothaire II de France.

L'assemblée des Grands se réunit en juin 987 à Senlis pour discuter de la succession au trône de France.

Allié au comté de Nantes contre celui de Rennes, Geoffroy Ier Grisegonelle, par crainte des entreprises du Comte de Blois, est porté à l'alliance avec Hugues Capet.

Il est un des artisans de son avènement.

Eudes Ier de Blois soutient en coulisse Charles Ier le Gros et agit en liaison étroite avec son cousin Herbert IV de Vermandois le Jeune.

La situation se retourne en faveur d'Adalbéron de Reims.

L'archevêque de Reims prononce un discours rapporté par Richer en défaveur du Carolingien.

Il plaide en faveur de la candidature d'Hugues Capet, Duc des Francs, issu du lignage des Robertides.

Conseiller d'Adalbéron de Reims, Sylvestre II, soutient également la candidature d'Hugues Capet.

Les Grands élisent Hugues Capet le 1 juillet 987.

Albert Ier de Vermandois s'oppose à l'élection d'Hugues Capet, mais doit se soumettre.

Par solidarité carolingienne, Arnould II de Flandre soutient Charles Ier le Gros et Othon II de Basse-Lotharingie, son fils, face à Hugues Capet, et ne reconnaît pas le roi élu.

Le 3 juillet 987, dans la vieille cathédrale de Noyon, Hugues Capet devient Roi des Francs sous le nom d'Hugues Ier.

Il est sacré par Adalbéron de Reims, selon un rituel germanique inauguré par Pépin III le Bref en 751.

L'avènement d'Hugues Capet marque la vraie naissance de la France.

Au moment de son sacre, Hugues Ier est un homme mûr de 47 ans, issu de la famille des Robertiens qui domine la Francie (région entre Meuse et Loire) depuis un siècle.

Il est :

Le surnom de Capet vient du mot cappa , " chape ", et désigne le porteur d'un petit manteau.

Hugues et son père étant abbés laïques de nombreuses abbayes, peut-être le surnom fait-il allusion à ses nombreuses chapes d'abbés, dont celle, prestigieuse entre toutes, de Saint-Martin-de-Tours.

Au XIIe siècle, la chape étant devenue un chaperon ou chapeau, Hugues Capet fut considéré comme "l'homme au chapeau" et la légende, appuyée sur cette fausse étymologie, naquit, selon laquelle il n'avait pas pu ou voulu recevoir la couronne.

Le surnom fait sa première apparition vers 1030 dans la chronique d'Adémar de Chabanne, il s'applique alors au père d'Hugues Capet, le Duc Hugues Ier.

Il ne qualifie Hugues Capet qu'au début du XIIe siècle et le terme " capétien " apparaît pour la première fois chez le chroniqueur anglais Raoul de Diceto (Mort en 1202).

Les révolutionnaires le donnèrent par dérision à Louis XVI détrôné (le " citoyen Capet ") et à sa famille.



Mort d'Adalbéron Archevêque de Reims

Arnould de France Archevêque de Reims

Adalbéron de Reims meurt à Reims le 5 ou 13 ou 23 janvier 989.

Hugues Capet nomme Archevêque de Reims Arnould de France, fils bâtard de Lothaire II de France et neveu de Charles Ier le Gros.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !