Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



12 événements affichés, le premier en 1155 - le dernier en 1925


Mariage de Godefroid III de Louvain avec Marguerite de Limbourg - Miniature par Jan van Boendale - Bibliothèque royale de Belgique

Mariage de Godefroid III de Louvain avec Marguerite de Limbourg

Godefroid III de Louvain épouse Marguerite de Limbourg en 1155 Marguerite de Limbourg (1135-1172), fille d'Henri II de Limbourg et de Mathilde de Saffenberg. Leurs enfants sont :

Godefroid III de Louvain met fin à la rivalité entre les 2 lignées à propos de la Basse-Lotharingie.



Paix au Brabant

Mariage de Godefroy III de Louvain avec Marguerite de Limbourg

Avec l'avènement de Frédéric Ier Barberousse, la paix est rétablie au Brabant entre Henri II de Limbourg et Godefroid III de Louvain.

Mettant fin à la rivalité entre les deux lignées à propos de la Basse-Lotharingie, Godefroy III de Louvain épouse en janvier 1155 Marguerite de Limbourg, fille de Henri II de Limbourg et de Mathilde de Saffenberg.

Leurs enfants sont :



Naissance d'Adalbéron de Louvain

Albert de Liège ou Adalbert ou Adalbéron de Louvain ou de Lowen ou de Brabant ou van Brabant naît en 1166, fils de Godefroid III de Louvain et de Marguerite de Limbourg.



Adalbéron de Louvain Chanoine de la cathédrale de Liège

Enfant, Adalbéron de Louvain se consacre à l'église et étudie à l'école de la cathédrale Saint-Lambert, à Liège.

En 1178, Adalbéron de Louvain est fait chanoine de la cathédrale de Liège dès l'âge de 12 ans, afin de bénéficier de revenus stables.



Projet de départ en en Terre Sainte d'Adalbéron de Louvain

En 1187, lorsque la nouvelle de la chute de Jérusalem parvient à Liège, Adalbéron de Louvain renonce à sa charge de Chanoine de la cathédrale de Liège pour se mettre au service de Baudouin V de Hainaut.

Adalbéron de Louvain est fait chevalier à Valenciennes.

Il se destine à partir en croisade en Terre Sainte mais cela ne se réalise pas.


Adalbéron de Louvain et son saint patron - Pierre Paul Rubens - 1640 - Philadelphia Museum of Art

Mort de Raoul de Zähringen

Adalbéron de Louvain Évêque de Liège

Au retour de Terre Sainte, Raoul de Zähringen meurt à Herdern près de Fribourg en Suisse le 5 août 1191. Il est inhumé dans le monastère de Sankt Peter.

Adalbéron de Louvain récupère sa charge de chanoine de la cathédrale de Liège.

Adalbéron de Louvain reçoit le sous-diaconat en 1191.

Adalbéron de Louvain n'a pas atteint l'âge canonique de 30 ans.

Cependant tous les autres archidiacres, membres du clergé, habitants de la ville et princes du pays, consentent à son élection;

Albert de Louvain est élu Évêque de Liège à la majorité écrasante de son chapitre cathédrale, le 8 septembre 1191

Baudouin V de Hainaut s'oppose à l'élection d'Albert de Louvain et, avec une poignée de chanoines, élit Albert de Rethel.



Lothaire de Hochstaden Prince-évêque de Liège

Adalbéron de Louvain à Rome

Adalbéron de Louvain Diacre cardinal

Mort d'Adalbéron de Louvain

Excommunication de Lothaire de Hochstaden

Le 13 janvier 1192, à la Diète de Worms, Henri VI le Sévère saisit un comité composé de 10 évêques et de 3 abbés.

Ce comité décide que, le siège étant clairement en litige, il revient à Henri VI le Sévère de nommer un évêque.

Henri VI le Sévère nomme Prince-évêque de Liège Lothar ou Lothaire de Hochstaden ou von Hochstaden, prévôt de Bonn, un membre de sa famille.

Albert de Rethel refuse avec indignation un règlement financier offert par Henri VI le Sévère;

La majorité des électeurs de Liège acceptent la décision impériale à cause de la menace de Henri VI le Sévère.

Adalbéron de Louvain se rend à Rome où il arrive le 5 avril 1192.

Le pape Célestin III l'accueille, entend son cas et le présente à la curie romaine;

Certains cardinaux recommandent la prudence, mais la majorité appuie la demande d'Adalbéron de Louvain.

Célestin III accepte la décision et, dans le palais du Latran, confirme l'élection d'Adalbéron de Louvain après la Pentecôte 1192.

Adalbéron de Louvain est ordonné Diacre cardinal par le pape Celestine III à Rome le 30 mai 1192.

Adalbéron de Louvain quitte Rome.

Le 31 juillet 1192, Adalbéron de Louvain se trouve dans l'abbaye de Lobbes, dans le Brabant.

Adalbéron de Louvain se rend au monastère de Nivelles.

Adalbéron de Louvain se rend dans l'une des forteresses de Henri III de Limbourg, son oncle,.

En août ou début septembre, Henri III de Limbourg accompagne Adalbéron de Louvain à Reims.

Celestine III écrit à :

Adalbéron de Louvain est ordonné prêtre le samedi 19 septembre 1192 à Reims par le cardinal Guillaume-aux-Blanches-Mains, archevêque de Reims.

Le 20 septembre 1192, Adalbéron de Louvain reçoit la consécration épiscopale du même archevêque.

Par crainte d'Henri VI le Sévère, Adolf Ier von Altena, Évêque de Cologne ne veut pas le faire.

Adalbéron de Louvain célèbre son premier mas le 21 septembre dans la cathédrale de Reims.

Adalbéron de Louvain reste à Reims les 2 mois suivants;

Henri VI le Sévère envoie des émissaires à Reims.

En octobre 1192, 3 chevaliers allemands arrivent à Reims.

Ils font connaissance avec Adalbéron de Louvain et gagnent sa confiance.

Ils persuadent Adalbéron de Louvain de faire une promenade à cheval avec eux hors des murs de la ville.

Le 24 ou le 26 novembre 1192, alors qu'il se rend à l'abbaye de Saint-Rémi, les 3 chevaliers attaquent Adalbéron de Louvain avec leurs épées, le frappent à la tête, lui brisant le crâne.

Adalbéron de Louvain est inhumé en la cathédrale de Reims.

Adalbéron de Louvain sera fait saint de l'Église catholique.

Lothaire de Hochstaden est excommunié et l'empereur Henri VI le Sévère doit faire pénitence.



Transfert par erreur des restes d'Odelric de Reims

En 1612, Albert VII de Habsbourg demande à avoir le corps d'Adalbéron de Louvain à Bruxelles.

Louis XIII de France et Louis III de Guise, archevêque de Reims, autorisent le transport des reliques d'Adalbéron de Louvain à Bruxelles.

Elles sont exhumées le 20 octobre 1612.

Elles sont transférées à Bruxelles le 22 novembre 1612.

Par erreur, ce sont les restes d'Odelric de Reims qui sont transportés à Bruxelles.

L'erreur des chanoines du chapitre de la cathédrale de Reims peut s'expliquer par plusieurs modifications qui ont eu lieu dans le bâtiment de la cathédrale.

Les reliques sont solennellement reçues le 11 décembre 1612 et déposés dans l'église des Carmélites.



Béatification d'Adalbéron de Louvain

Le 9 août 1613, le pape Paul V autorise la vénération d'Adalbéron de Louvain à Reims et à Bruxelles.

Il est répertorié comme un martyr mort pour la défense de l'Église.



Découverte du véritable tombeau d'Adalbéron de Louvain

Le 26 septembre 1919, lors de la fouille de la cathédrale de Reims, dévastée pendant la Première Guerre mondiale, Henri Deneux, un architecte, découvre le véritable tombeau d'Adalbéron de Louvain.

Les reliques d'Adalbéron de Louvain sont reconnues par une commission nommée par Louis-Henri-Joseph Luçon.


Crane d'Albert de Louvain Crosse d'Adalbéron de Louvain - Palais du Tau à Reims

Retour à Reims des restes d' d'Odelric de Reims

Transfert des restes d'Adalbéron de Louvain

La commission composée de Monseigneur Louis-Henri-Joseph Luçon, de Monseigneur Lagraive et de Monseigneur Neveux se réunit le 18 août 1921.

Grâce à l'anneau épiscopal, la commission conclut que le sarcophage trouvé sous la nef de la cathédrale de Reims est celui d'Adalbéron de Louvain.

Le corps Adalbéron de Louvain est exhumé

Une crosse et une tête ont été gardés.

Les restes d'Odelric de Reims sont transférées en retour depuis la Belgique le 17 novembre 1921.

La pierre tombale est aujourd'hui visible sur le sol de la nef de la cathédral de Reims.

Les reliques d'Adalbéron de Louvain sont emmené à Bruxelles le 19 novembre 1921.

Elles sont accompagnées :

et sont remises directement au cardinal Desiré Mercier, archevêque de Malines.



Dons de reliques d'Adalbéron de Louvain

Le 9 novembre 1925, le cardinal Desiré Mercier fait don :


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !