Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



12 événements affichés, le premier en 1196 - le dernier en 1279


Béatrice de Genève - Peinture de 1700/1799 - La Venaria Reale de Turin

Mariage de Thomas Ier de Savoie avec Béatrice de Genève

Thomas Ier de Savoie épouse en 1195 ou en mai 1196 Béatrice de Genève, fille de Guillaume Ier de Genève et de Béatrice de Valpergue de Faucigny. Leurs enfants sont :



Mariage d'Othon Ier de Méranie avec Béatrice II de Bourgogne

Mort de Philippe Ier de Souabe Anti Roi d'Allemagne

Étienne III d'Auxonne a nourri le dessein de sceller la réconciliation de la branche palatine avec la branche cadette de Bourgogne-Comté en mariant son fils Jean Ier de Chalon avec Béatrice II de Bourgogne.

Pour mettre fin aux agitations dans le comté de Bourgogne, Philippe Ier de Souabe, frère de Othon Ier de Hohenstaufen, marie sa nièce à un prince d'origine bavaroise, Duc de Méranie, duché situé sur la côte dalmate.

Othon Ier de Méranie épouse le 21 juin 1208 Béatrice II de Bourgogne. Leurs enfants sont :

Othon Ier de Méranie devient Comte de Bourgogne sous le nom d'Othon II de Bourgogne.

Othon, étranger aux pays par son origine, sa langue et sa culture se désintéresse de ce lointain comté.

Le mariage déclenche un conflit entre Othon Ier de Méranie et Étienne III d'Auxonne qui durera jusqu'en 1211.

Philippe Ier de Souabe est pratiquement vainqueur dans la guerre civile pour le pouvoir.

Philippe Ier de Souabe offense mortellement Otton de Wittelsbach, comte palatin de Bavière, son allié, en lui refusant la main de sa fille.

Le soir même du mariage d'Othon Ier de Méranie, Philippe Ier de Souabe meurt à Bamberg le 21 juin 1208 poignardé par Otton de Wittelsbach.

Le crime pourrait aussi avoir été perpétré à l'instigation d'Othon IV de Brunswick.

Après l'assassinat de Philippe Ier de Souabe, Henri Ier de Brabant lutte contre Hugues de Pierrepont, évêque de Liège.

Otton IV de Brunswick est réélu à Francfort le 11 novembre 1208



Naissance d'Adélaïde de Méranie

Alix ou Adélaïde de Méranie naît en 1209, fille d'Othon Ier de Méranie et de Béatrice II de Bourgogne.



Mariage de Jean Ier de Chalon avec Mahaut de Bourgogne

Dans le conflit entre les deux branches du comté de Bourgogne, Frédéric II de Hohenstaufen apporte un soutien invariable à Othon Ier de Méranie.

Étienne III d'Auxonne resserre les liens avec Eudes III de Bourgogne en mariant son fils à la demi-sœur du duc. Une paix précaire règne sur le comté de Bourgogne.

Jean Ier de Chalon épouse en janvier 1214 Mahaut de Bourgogne (1190-1242), fille d'Hugues III de Bourgogne et de Béatrice d'Albon. Leurs enfants sont :



Mariage d'Hugues III de Chalon avec Adélaïde de Méranie

Hugues III de Chalon épouse le 1er novembre 1236 Adélaïde de Méranie. Leurs enfants sont :



Naissance d'Othon IV de Bourgogne

Mort d'Othon II de Méranie

Adélaïde de Méranie Comtesse de Bourgogne

Hugues III de Chalon Comte de Bourgogne

Otton ou Othon IV de Bourgogne naît à Ornans en 1248, fils d'Hugues III de Chalon et d'Adélaïde de Méranie.

Avant de mourir, Othon II de Méranie choisit parmi ses 4 sœurs, Adélaïde pour lui succéder sur le comté.

Othon II de Méranie meurt en 1248 sans héritier.

Adélaïde de Méranie lui succède.

Hugues III de Chalon, époux d'Adélaïde de Méranie, devient Comte de Bourgogne.

Le comté de Bourgogne revient sous la suzeraineté du duché de Bourgogne et du Roi de France.

Jean Ier de Chalon est Régent du comté de Bourgogne pour Hugues III de Chalon, son fils, pour son petit fils Othon IV de Bourgogne et pour sa belle fille Adélaïde de Méranie



Mort d'Hugues III de Chalon

Hugues III de Chalon, époux d'Adélaïde de Méranie, meurt en 1266, un an avant son père.

Il est inhumé dans l'église de l'abbaye de Cherlieu.



Renoncement de Philippe Ier de Savoie à ses charges religieuses

Mariage de Philippe Ier de Savoie avec Adélaïde de Méranie

Philippe Ier de Savoie Comte de Bourgogne

À l'approche de la fin de Pierre II de Savoie, son frère, pour pouvoir lui succéder, Philippe Ier de Savoie renonce à ses charges religieuses en 1267,.

Adélaïde de Méranie est veuve d'Hugues III de Chalon.

Philippe Ier de Savoie épouse le 11 juillet 1267 ou 1268 Adélaïde de Méranie.

Ils n'ont pas d'enfant.

Par ce mariage, Philippe Ier de Savoie devient Comte de Bourgogne.



Mort de Jean Ier de Chalon

Othon IV de Bourgogne Comte " titulaire " de Chalon

Jean Ier de Chalon meurt le 20 septembre 1267.

Il est inhumé dans le chapitre de l'abbaye de La Charité à côté d'Étienne III d'Auxonne, son Père.

Adélaïde de Méranie, sa belle-fille, dirige alors le comté de Bourgogne.

Elle se retrouve alors seule face à l'empereur Rodolphe Ier de Habsbourg qui veut restaurer la vassalité du comté de Bourgogne au saint empire Allemand

Othon IV de Bourgogne devient Comte titulaire de Chalon en 1267.

Saint-Louis doit intervenir comme médiateur dans de nombreuses querelles de succession familiale.



Mariage d'Aymar IV de Poitiers-Valentinois avec Hippolyte de Bourgogne-Comté

Aymar IV de Poitiers-Valentinois épouse le 4 décembre 1270 Hippolyte de Bourgogne-Comté, Dame de Saint-Vallier, fille d'Hugues III de Chalon et d'Adélaïde de Méranie. Leurs enfants sont :



Mariage de Thomas III de Savoie avec Guyonne de Bourgogne

Thomas III de Savoie épouse en mai 1274 Guyonne de Bourgogne (morte en 1316), fille d'Hugues III de Chalon et d'Adélaïde de Méranie. Leurs enfants sont :



Mort d'Adélaïde de Méranie

Maison d'Ivrée

Othon IV de Bourgogne Comte de Bourgogne

Adélaïde de Méranie meurt à Évian-les-Bains en Haute-Savoie au bord du Lac Léman le 8 mars 1279.

Elle est inhumée dans l'église de l'abbaye de Cherlieu.

Othon IV de Bourgogne, son fils, lui succède comme Comte de Bourgogne, vassal du duché de Bourgogne et du Roi de France.

Les rivalités entre Othon IV de Bourgogne, le neveu, et Jean Ier de Chalon-Arlay, son oncle, alimentent une période de troubles, et pas seulement des brouilles familiales.

Le nouveau comte se jette éperdument dans l'alliance française, tandis que son jeune oncle se tourne vers l'empire de Rodolphe Ier de Habsbourg.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !