Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



8 événements affichés, le premier en 1734 - le dernier en 1805



Naissance d'Achille Pierre Dionis du Séjour

Achille Pierre Dionis du Séjour naît à Paris le 11 janvier 1734.

Il est parent éloigné de Pierre Dionis.



Naissance de Mathieu-Bernard Goudin

Mathieu-Bernard Goudin naît à Paris le 14 janvier 1734.

Mathieu-Bernard Goudin fait ses études au collège des Jésuites où il fait la connaissance d'Achille Pierre Dionis du Séjour, destiné, comme lui, à suivre la carrière de la magistrature.

Un penchant égal pour les sciences établit entre les deux hommes une amitié qui va durer toute leur vie.



Achille Pierre Dionis du Séjour associé libre de l'Académie des sciences

Conseiller au parlement, Achille Pierre Dionis du Séjour est nommé associé libre de l'Académie des sciences en 1765.

Achille Pierre Dionis du Séjour applique l'analyse aux phénomènes célestes, en particulier aux éclipses.


Réunion des États généraux à Versailles dans la salle de l'hôtel des Menus Plaisirs.

Réunion des états généraux

Louis XVI convoque les états généraux pour obtenir d'eux de l'argent.

Ils se réunissent à Versailles le 5 mai 1789.

À leur ouverture, les États généraux doivent se composer de :

Adam Philippe de Custine est député de la noblesse de Metz. Il vote souvent avec la noblesse libérale de La Fayette, et fait partie des premiers à se rallier au Tiers état.

Pierre-Marc-Gaston de Lévis, Grand bailli d'épée du bailliage de Senlis, et François VII de Beauharnais sont députés de la noblesse.

Alexandre de Beauharnais est envoyé par le bailliage de Blois comme représentant de la noblesse.

Honoré-Gabriel Riqueti est élu aux États généraux par le Tiers-État d'Aix-en-Provence.

Achille Pierre Dionis du Séjour est élu député de la noblesse de Paris.

Lors de la messe d'ouverture, Monseigneur de La Fare, qui est à la chaire, attaque Marie-Antoinette d'Autriche à mots à peine couverts, dénonçant le luxe effréné de la cour et ceux qui, blasés par ce luxe, cherchent le plaisir dans une imitation puérile de la nature, allusion évidente au Petit Trianon.

À l'ouverture des États généraux, les députés n'ont en tête que la question du vote.

Deux questions animent alors les débats : celle de la vérification du pouvoir des députés et celle de la modalité du vote - par tête ou par ordre.

Le discours de Necker, centré sur les questions financières, est mal accueilli.

Le 6 mai 1789, le Tiers prend le nom d'Assemblée des communes et demande la vérification des pouvoirs en commun.

La Noblesse et le Clergé refusent de siéger avec le tiers.

Le 11 mai 1789, les députés de la Noblesse se réunissent en assemblée d'ordre, autonome.

Le Clergé temporise, le Tiers refuse tout compromis, l'absence du roi interdit tout arbitrage.


Serment du Jeu de paume - par Jacques-Louis David - Versailles - musée de l'Histoire de France - Barère - assis à gauche du groupe central de 3 députés - tient un cahier sur ses genoux et s'apprête à consigner le serment prononcé par Jean Sylvain Bailly

Serment du Jeu de Paume

Au coup de force de Louis XVI répond un véritable coup d'État.

Le 20 juin 1789, les 578 députés du Tiers état se réunissent à la salle du Jeu de paume, à Versailles et jurent de ne se séparer qu'après avoir donné une constitution à la France.

C'est le député Joseph Ignace Guillotin qui signale aux députés, la présence de la salle du Jeu de paume, non loin du château de Versailles.

Jean-Baptiste-Pierre Bevière (1723-1807) rédige le serment du Jeu de Paume.

Sont présents les députés suivants :

Achille Pierre Dionis du Séjour fait partie du groupe des 47 députés de la Noblesse qui se réunissent au Tiers état le 25 juin 1789.

Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord se rallie au tiers état le 26 juin, avec la majorité du clergé.

Le 27 juin 1789, Louis XVI, désespérant de vaincre leur résistance, dit

Eh bien, dit-il, s'ils ne veulent pas s'en aller, qu'ils restent !

et ordonne aux privilégiés des deux autres ordres de se joindre au tiers, en une seule chambre.



Cession du Moulin de la Basse Roche dans la Vallée des 7 moulins Vernou-la-Celle-sur-Seine

Le Moulin de la Basse Roche dans la Vallée des 7 moulins à Vernou-la-Celle-sur-Seine est un bien ecclésiastique confisqué et vendu comme bien national.

Le 26 mars 1791, le Directoire du district de Nemours l'adjuge 10 000 livres à Louis-Charles Baudoin, meunier à Vernou.

Il agit pour Achille Pierre Dionis du Séjour, Conseiller au Parlement de Paris.



Mort d'Achille Pierre Dionis du Séjour

Achille Pierre Dionis du Séjour propriétaire du château d'Argeville et de fermes à Vernou.

Achille Pierre Dionis du Séjour est condamné à mort.

Achille Pierre Dionis du Séjour se suicide à Vernou en Seine-et-Marne le 22 août 1794.

Achille Pierre Dionis du Séjour, ami de Laplace et de Condorcet, est un astronome et mathématicien français qui publie :

Mathieu-Bernard Goudin, son ami, se retire dans son château Torcy-en-Brie où il se consacre à l'astronomie.



Mort de Mathieu-Bernard Goudin

Mathieu-Bernard Goudin meurt à Torcy-en-Brie vers 1805.

Mathieu-Bernard Goudin est un magistrat, mathématicien et astronome français.

Mathieu-Bernard Goudin occupe différentes places à la Cour des aides, au Grand Conseil et au Parlement, places dont il est privé par suite de la Révolution.

En commun avec Achille Pierre Dionis du Séjour, on a le Traité des courbes algébriques, les Recherches sur la gnomonique,…

Son Traité des propriétés communes à toutes les courbes, suivi d'un mémoire des éclipses du soleil, parait en 1761 et est réimprimé en 1788 et 1799.

Il y détermine les circonstances de la grande éclipse de 1747.

Il effectue des ajouts à l'article calcul astronomique de Lalande pour l'Encyclopédie de Diderot et D'Alembert.

Les ouvrages de Goudin sont publiés sous le titre d'Œuvres de Goudin à Paris en 1799.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !