Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



15 événements affichés, le premier en 1725 - le dernier en 1781



François Poisson Commissaire aux vivres du ravitaillement de Paris

Exil de François Poisson

Liaison de Charles François Paul Le Normant de Tournehem avec Madeleine de la Motte

Charles François Paul Le Normant de Tournehem a une liaison avec Madeleine de la Motte

François Poisson a la charge de commissaire aux vivres du ravitaillement de Paris pendant la disette de 1725.

Il est accusé de faux marchés et contraint de quitter la France.

Pendant l'éloignement de François Poisson, Madeleine de la Motte, sa femme, très belle, a entre autres amants Charles François Paul Le Normant de Tournehem, célibataire et amateur d'art.

Il veille à l'éducation des enfants de sa maitresse :

Charles François Paul Le Normant de Tournehem devient leur tuteur légal.

Jeanne-Antoinette est éduquée chez les Ursulines de Poissy.



Naissance d'Abel-François Poisson de Vandières

Abel-François Poisson de Vandières naît en la paroisse de Saint-Jean-en-Grève à Paris le 18 février 1727, fils de François Poisson et de Madeleine de la Motte.

Abel-François Poisson de Vandières est élevé dans le milieu de la finance parisienne.


Charles François Paul Le Normant de Tournehem

Démission de Philibert Orry

Jean-Baptiste de Machault d'Arnouville Contrôleur général des finances

Charles François Paul Le Normant de Tournehem Directeur général des bâtiments du roi, académies et manufactures

Confronté à l'ambition et à l'opposition de Jeanne-Antoinette Poisson qui veut placer ses amis au pouvoir, Philibert Orry doit démissionner en 1745

Philibert Orry, malgré quinze années de bons et loyaux services et de succès, prend sa retraite,

Le 6 décembre 1745, Louis XV nomme Jean-Baptiste de Machault d'Arnouville Contrôleur général des finances.

Michel Antoine écrit Jeanne-Antoinette Poisson n'a aucune part dans la désignation du nouveau contrôleur général, qui, par certains traits, n'est pas sans rappeler son prédécesseur.

Il est lui aussi insensible aux plaintes des intérêts particuliers, d'une humeur taciturne et d'un abord difficile, propre à décourager les quémandeurs malgré son extrême politesse.

La guerre de Succession d'Autriche ayant vidé les caisses de l'État, Jean-Baptiste de Machault d'Arnouville doit recourir à l'emprunt.

Charles François Paul Le Normant de Tournehem succède à Philibert Orry et devient directeur général des bâtiments du roi, académies et manufactures.

Louis XV donne à Abel-François Poisson de Vandières, la survivance de la direction générale des Bâtiments, Arts, Jardins et Manufactures.

Charles Antoine Coypel, premier peintre du roi, est chargé de former le goût du jeune Abel-François Poisson de Vandières.

Avec son aide, Abel-François Poisson de Vandières a à sélectionner des tableaux des collections royales afin de les exposer au palais du Luxembourg, créant ainsi le premier musée de France.



Jeanne-Antoinette Poisson Marquise de Pompadour

En juillet 1745, pour lui permettre d'être présentée à la cour et de devenir dame d'honneur de la reine, Louis XV lui fait don d'une terre limousine tombée en déshérence récemment acquis par la Couronne : le marquisat de Pompadour.

Jeanne-Antoinette Poisson fait venir à la Cour Abel-François Poisson de Vandières, son frère, sans titre, sans terre et sans soutien qui s'y attire rapidement les bonnes grâces du roi.



Abel-François Poisson de Vandières en Italie

Entre décembre 1749 et septembre 1751, grâce aux lettres de recommandation fournies par Jeanne-Antoinette Poisson, sa sœur, Abel-François Poisson de Vandières séjourne ensuite en Italie pendant 25 mois :

Ce voyage a d'importantes répercussions sur l'évolution des arts et du goût en France.


Abel-François Poisson de Vandières - par Alexandre Roslin - 1764 - Château de Versailles

Mort de Charles François Paul Le Normant de Tournehem

Abel-François Poisson de Vandières Directeur général des Bâtiments du roi

Charles François Paul Le Normant de Tournehem meurt le 27 novembre 1751.

Abel-François Poisson de Vandières est rappelé d'Italie et prend ses fonctions de directeur général des Bâtiments du roi.



Résidence d'Abel-François Poisson de Vandières à l'Hôtel de Marigny

De 1752 à 1778, Abel-François Poisson de Vandières réside à l'Hôtel de Marigny, rue Saint-Thomas-du-Louvre.

La direction générale des Bâtiments y aura son siège jusqu'en 1773.

Aujourd'hui détruit, l'emplacement actuel de l'Hôtel de Marigny est entre l'aile Richelieu et le coin nord-est de la pyramide du Louvre.



Abel-François Poisson de Vandières Marquis de Marigny et de Menars

En 1754, Abel-François Poisson de Vandières hérite de François Poisson, son père, du château de Marigny-en-Orxois, près de Château-Thierry, château médiéval modernisé.

Abel-François Poisson de Vandières devient Marquis de Marigny en 1754 et de Menars.



Abel-François Poisson de Vandières Greffier de l'ordre du Saint-Esprit

En 1756, Abel-François Poisson de Vandières est nommé greffier de l'ordre du Saint-Esprit

Cela lui permet d'avoir un cordon bleu qu'il n'aurait pu avoir autrement.

Parmi les nombreuses plaisanteries, on dit qu'il était un bien petit Poisson pour être mis au bleu.



Mort de Jeanne-Antoinette Poisson Marquise de Pompadour

Épuisée par 20 années de vie, de travail et d'intrigues à la cour, la santé de la Jeanne-Antoinette Poisson chancelle.

À Versailles, Jeanne-Antoinette Poisson se plaint constamment de l'air froid et humide de ses grands appartements, regrettant le petit appartement de l'attique nord, plus facile à chauffer, qu'elle avait occupé les 5 premières années de son installation.

Jeanne-Antoinette Poisson meurt à Versailles le 15 avril 1764, d'une congestion pulmonaire.

Jeanne-Antoinette Poisson est enterrée à Paris, dans la chapelle du couvent des Capucines.

C'est un ultime privilège puisqu'il est interdit à un courtisan de mourir dans le lieu où réside le Roi et sa cour.

Le convoi funéraire de Jeanne-Antoinette Poisson quitte Versailles pour Paris.

Considérant le mauvais temps, Louis XV aurait fait cette remarque :

Voyant le cortège s'éloigner sans avoir pu rendre officiellement hommage à celle qui a été si longtemps sa confidente, il aurait aussi dit :

Abel-François Poisson de Vandières hérité de Jeanne-Antoinette Poisson, sa sœur, le Château de Menars dans le Loir-et-Cher.


François Poisson de Vandières et Françoise Julie Constance Filleul - en 1769 - par Louis-Michel van Loo

Mariage d'Abel-François Poisson de Vandières avec Françoise Julie Constance Filleul

Abel-François Poisson de Vandières épouse à Menars le 11 janvier 1767 Françoise Julie Constance Filleul. Leur enfant est :

Après la mort de leur, fille les relations du couple se dégrade.



Démission d'Abel-François Poisson de Vandières de ses fonctions de directeur général des Bâtiments du roi.

Abel-François Poisson de Vandières démissionne de ses fonctions de directeur général des Bâtiments du roi en 1773.

Il établit un record de longévité dans ces fonctions au XVIIIe siècle.



Séparation de corps d'Abel-François Poisson de Vandières et de Françoise Julie Constance Filleul

Abel-François Poisson de Vandières et Françoise Julie Constance Filleul signent une convention de séparation de corps le 20 septembre 1777.

Françoise Julie Constance Filleul prend pension au couvent de Port-Royal tout en continuant à mener une vie mondaine.



Résidence d'Abel-François Poisson de Vandières en l'Hôtel de Massiac

En 1778, Abel-François Poisson de Vandières réside en l'Hôtel de Massiac, place des Victoires.

En 1778 et 1779, Abel-François Poisson de Vandières commande pour sa salle à manger à l'ébéniste Garnier une suite de 36 fauteuils dits anglais, à siège et dossier carrés, acajou et canne.



Mort d'Abel-François Poisson de Vandières Marquis de Marigny

Bien que souffrant sévèrement de la goutte, Abel-François Poisson de Vandières n'anticipe pas sa disparition prématurée et ne rédige pas de testament.

Abel-François Poisson de Vandières meurt à l'Hôtel de Massiac place des Victoires à Paris le 11 mai 1781.

Il est inhumé dans le caveau de la Sainte-Vierge à Saint-Eustache.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !