Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



102 événements affichés, le premier en 1215 - le dernier en 1329



Mariage de Simon Ier de Joinville avec Béatrix de Bourgogne-Comté

Simon Ier de Joinville épouse en 1215 Béatrix de Bourgogne-Comté, Dame de Marnay, fille de Étienne III, Comte d' Auxonne, et de Béatrix de Thiern, Comtesse de Chalon-sur-Saône. Leurs enfants sont :



Mariage de Jean de Toucy avec Emma de Laval

Emma de Laval est veuve de Matthieu II de Montmorency.

Jean de Toucy (vers 1207-1250) épouse en 1231 Emma de Laval. Leurs enfants sont :



Mariage de Saint-Louis avec Marguerite de Provence

Saint-Louis épouse le 27 mai 1234 à Sens, le 3 juin à Paris, Marguerite de Provence, fille de Raymond-Bérenger V de Provence et de Béatrice de Savoie. Leurs enfants sont :



Mariage de Gaston VII de Béarn avec Mathe de Matha

Gaston VII de Béarn épouse en 1240 ou entre 1245 et 1250 Mathe de Matha (morte entre 1270 et 1273), fille de Boson de Matha et de Pétronille de Bigorre. Leurs enfants sont :



Mariage de Jean Ier d'Avesnes avec Adélaïde de Hollande

Jean Ier d'Avesnes épouse le 9 octobre 1246 Adélaïde de Hollande, fille de Florent IV de Hollande et de Mathilde de Brabant. Leurs enfants sont :



Mariage de Malatesta da Verucchio avec Concordia Pandolfini

Malatesta da Verucchio épouse en 1248 Concordia Pandolfini (morte en 1266). Leurs enfants sont :



Mariage de Guillaume Ier de Courtenay-Champignelles avec Marguerite de Bourgogne

Marguerite de Bourgogne est veuve d'Henri de Brienne.

Guillaume Ier de Courtenay-Champignelles épouse en 1252 Marguerite de Bourgogne. Leurs enfants sont :



Mariage de Guy II de Châtillon-Saint-Pol avec Mahaut de Brabant

Mahaut de Brabant est veuve de Robert Ier d'Artois.

Guy II de Châtillon-Saint-Pol épouse le 31 mai 1254 Mahaut de Brabant (1224-1288), fille d'Henri II de Brabant et de Marie de Hohenstaufen de Souabe. Leurs enfants sont :

Une dispense papale est accordée le 16 janvier 1255.



Mariage d'Hugues III de Chypre avec Isabelle d'Ibelin

Hugues III de Chypre épouse le 23 janvier 1255 Isabelle d'Ibelin, fille de Guy d'Ibelin, Maréchal et connétable de Chypre, et de Philippa Berlais. Leurs enfants sont :



Mariage de Ferry III de Lorraine avec Marguerite de Champagne

Ferry III de Lorraine épouse en 1255 Marguerite de Champagne, fille Thibault IV de Champagne et de Marguerite de Bourbon-Dampierre.

Leurs enfants sont :

Ce mariage marque le début de l'influence française en Lorraine, d'autant plus que Jeanne, la nièce de Marguerite de Champagne, épousera en 1284 le futur roi de France Philippe IV le Bel.

Cette nouvelle influence contrebalance l'influence germanique, à une époque où le Saint-Empire est en crise, et permet à la Lorraine de devenir de fait un état indépendant, mais aboutira au rattachement de la Lorraine à la France en 1766.



Mariage de Thomas Ier de Saluces avec Louisa de Ceva

Thomas Ier de Saluces épouse en 1258 Aluigia ou Louisa ou Louise de Ceva ou di Ceva (vers 1240-22 août 1291), fille du Maréchal Giorgio Ier de Ceva, Marquis de Ceva, et de Menzia. Parmi leurs 5 fils et 10 filles citons :



Mariage de Malatesta da Verucchio avec Margarette Palnieri Monselice

Malatesta da Verucchio épouse le 25 juillet 1266 Margherita Paltonieri ou Margarette Palnieri Monselice. Leurs enfants sont :



Mariage de Thiébaut II de Bar avec Jeanne de Toucy

Thiébaut II de Bar est veuf de Jeanne de Dampierre.

Thiébaut II de Bar épouse en 1266 Jeanne de Toucy, fille de Jean de Toucy et d'Emma de Laval.

Leurs enfants sont :



Mariage de Mathieu Ier Visconti avec Bonacossa Borri

Mathieu Ier Visconti épouse en août 1269 Bonacossa Borri, fille du capitaine Squarcino Borri. Leurs enfants sont :



Mariage de Jean V de Vendôme avec Éléonore de Montfort

Jean V de Vendôme épouse Éléonore de Montfort, fille de Philippe II de Montfort, Seigneur de Castres, et de Jeanne de Lévis-Mirepoix, qui lui apporte la seigneurie de Castres.

Leurs enfants sont :



Mariage de Jean Ier de Hainaut avec Philippine de Luxembourg

Jean Ier de Hainaut épouse vers 1270 Philippa ou Philippine de Luxembourg (1252-1311), fille d'Henri V de Luxembourg, et de Marguerite de Bar.

Leurs enfants sont :



Mariage de Guillaume VII de Montferrat avec Béatrice de Castille

Guillaume VII de Montferrat épouse en 1271 Béatrice de Castille, fille d'Alphonse X le Sage et de Yolande d'Aragon. Leurs enfants sont :



Mariage de Bertrand IV des Baux avec Éléonore de Genève

Bertrand IV des Baux épouse en 1273 Éléonore de Genève. Leurs enfants sont :



Mariage d'Albert II de Brunswick-Göttingen avec Risca de Werde-Güstrow

Albert II de Brunswick-Göttingen épouse en 1284 Risca de Werde-Güstrow (morte en 1317), fille d'Henri Ier de Werle. Leurs enfants sont :



Mariage de Othon IV de Bourgogne avec Mahaut d'Artois

Othon IV de Bourgogne Comte d'Artois

Othon IV de Bourgogne s'abandonne davantage au clan français. Veuf, Othon IV de Bourgogne épouse en 1285 ou 1291 Mathilde d'Artois dite Mahaut d'Artois. Leurs enfants sont :

Othon IV de Bourgogne devient par mariage Comte d'Artois.



Mariage de Guillaume IV de Dampierre avec Alix II de Clermont-Nesle

Guillaume IV de Dampierre, Seigneur de Crèvecœur, de Tenremonde, de Richebourg et de Tensorielle épouse vers 1286 Alix II de Clermont-Nesle. Leurs enfants sont :



Héthoum II d'Arménie co-roi d'Arménie

Mariage de Michel IX Paléologue avec Rita d'Arménie

En 1295, Thoros III d'Arménie rappelle Héthoum II d'Arménie pour partager le trône, et négocier des alliances avec le khan mongol de Perse et l'Empire byzantin.

Héthoum II d'Arménie part à la cour de Ghazan, khan de Perse, pour lui demander protection

Héthoum II d'Arménie et Thoros III d'Arménie laissent la régence du royaume d'Arménie à Smbat d'Arménie, leur frère, pour se rendre à Byzance, afin de marier Rita d'Arménie, leur sœur.

Michel IX Paléologue épouse le 16 janvier 1295 Rita d'Arménie. Leurs enfants sont :



Mariage d'Hermann Ier de Brandebourg avec Anne de Habsbourg

Hermann Ier de Brandebourg épouse en septembre 1295 Anne de Habsbourg, fille d'Albert Ier de Habsbourg et d'Élisabeth de Carinthie. Leurs enfants sont :



Mariage d'Henry de Lancastre avec Maud de Chaworth

Henry de Lancastre épouse en 1297 Maud de Chaworth. Leurs enfants sont :



Liaison de Louis Ier de Bourbon avec Jeanne de Bourbon-Lancy

Louis Ier de Bourbon a une liaison avec Jeanne de Bourbon-Lancy, Dame de Clessy. Leurs enfants sont :



Mariage de Bernard VII de Comminges avec Laure de Montfort

Bernard VII de Comminges épouse en 1299 Laure de Montfort, fille de Philippe II de Montfort-Castres et de Jeanne de Lévis-Mirepoix. Leurs enfants sont :



Mariage de Guillaume III de Chauvigny avec Jeanne de Vendôme

Guillaume III de Chauvigny épouse en 1302 Jeanne de Vendôme (morte le 3 juin 1317). Leur enfant est :



Mariage de Frédéric II de Sicile avec Éléonore d'Anjou

Frédéric II de Sicile épouse en 1302 Éléonore d'Anjou, fille de Charles II d'Anjou et de Marie Arpad de Hongrie. Leurs enfants sont :


Élizabeth Ryksa

Mariage de Venceslas II de Bohême avec Élizabeth Ryksa

Élizabeth Ryksa Reine de Bohême

Élizabeth Ryksa de Pologne

Venceslas II de Bohême est veuf de Judith de Habsbourg.

Venceslas II de Bohême épouse à la cathédrale de Prague le 26 mai 1303 Élizabeth Ryksa, fille de Przemysl II et de Ryksa de Suède. Leur enfant est :

Elle est couronnée reine de Bohême et de Pologne par Henri de Wierzbno.



Mariage de Louis X le Hutin avec Marguerite de Bourgogne

Louis X le Hutin épouse à Vernon le 23 septembre 1305 Marguerite de Bourgogne, fille de Robert II de Bourgogne et d'Agnès de France. Leurs enfants sont :



Mariage de Roger Ier Mortimer avec Jeanne de Joinville

Roger Ier Mortimer épouse au manoir de Pembridge le 20 septembre 1301 ou vers 1305 Jeanne de Joinville, fille de Pierre de Joinville et de Jeanne de Lusignan. Leurs enfants sont :

Jeanne fait le choix de suivre son époux. Elle a, sur une période de 17 ans, 12 enfants viables. Ian Mortimer, biographe de Roger Ier Mortimer, suggère que le couple partageait plus d'intimité et de d'affection qu'il n'était usuel d'en trouver à la même époque à l'intérieur des unions aristocratiques.



Mariage de Philippe V le Long avec Jeanne II de Bourgogne

Philippe de France, le futur Philippe V le Long, épouse à Corbeil en janvier 1307 Jeanne II de Bourgogne, fille d'Othon IV de Bourgogne et de Mahaut d'Artois. Leurs enfants sont :

Malgré ce mariage, Philippe IV le Bel continue de gouverner la province.



Mariage de Charles Ier de Valois avec Mathilde de Châtillon-Saint-Pol

Charles Ier de Valois est veuf de Catherine de Courtenay.

Charles Ier de Valois, Comte de Chartres, épouse à Poitiers en juin 1308 Mahaut ou Mathilde de Châtillon-Saint-Pol. Leurs enfants sont :



Mariage d'Alphonse IV le Brave avec Béatrix de Castille

Alphonse IV de Portugal épouse à Lisbonne le 12 septembre 1309 Béatrix de Castille, fille de Sanche IV le Brave et de Marie de Molina. Leurs enfants sont :



Mariage de Juan II Manuel de Castille avec Constance d'Aragon

Juan II Manuel de Castille est veuf d'Isabelle de Majorque.

Juan II Manuel de Castille épouse à Jativa le 2 avril 1312 Constance d'Aragon, fille de Jacques II le Juste et de Blanche d'Anjou. Leurs enfants sont :


Ingeborg Hakonsdatter de Norvège - Cathédrale de Linköping - vers 1360

Mariage d'Erik Magnusson de Suède avec Ingeborg Hakonsdatter de Norvège

Mariage de Valdemar Magnusson de Suède avec Ingeborg Eriksdatter de Norvège

Un double mariage a lieu à Oslo.

Dans la guerre civile suédoise Hakon V de Norvège change à nouveau d'alliance.

Erik Magnusson de Suède épouse le 29 septembre 1312 Ingeborg Hakonsdatter de Norvège, fille d'Hakon V de Norvège et d'Euphémie de Rügen. Leur enfant est :

Le couple transmet à Magnus, leur fils, les droits aux royaumes de Norvège et de Suède.

Valdemar Magnusson de Suède, frère d'Erik Magnusson de Suède, épouse le 29 septembre 1312 Ingeborg Eriksdatter de Norvège, fille d'Éric II de Norvège et d'Isabelle Bruce, seconde dans l'ordre de succession.

Dans les années suivantes Erik Magnusson de Suède et Valdemar Magnusson de Suède cherchent à élargir leur part du royaume de Suède et Valdemar Magnusson de Suède obtient les châteaux de Turku et de Häme



Traité d'Horsens

Éric II estime avoir des droits à la succession d'Eric Eriksen de Schleswig, son oncle paternel, décédé sans héritier.

Un double traité est conclu le 9 août 1313 à Horsens pour régler :

Cet accord est si peu efficace qu'en 1314, 1315, 1317, 1318 il faudra 4 traités ou conventions pour définir les droits féodaux contestés.



Jean Ier de Namur Seigneur de Cambrai

En 1314, Louis IV de Wittelsbach donne à Jean Ier de Namur la seigneurie de Cambrai.

Jean Ier de Namur prend possession de la seigneurie de Cambrai et destitue des officiers de l'évêque de Cambrai.

Il commet plusieurs vexations et sera excommunié jusqu'en 1317.



Mariage d'Alphonse IV le Bénin avec Thérèse d'Entenza

Alphonse IV le Bénin épouse en 1314 Thérèse, Comtesse d'Urgel, fille de Gombald de Entenza (1300-1327).

Leurs enfants sont :



Mariage de Warcislaw IV de Poméranie avec Élisabeth de Lindow-Ruppin

Warcislaw IV de Poméranie épouse Élisabeth de Lindow-Ruppin ou de Silésie, fille d'Ulrich Ier de Lindow-Ruppin. Leurs enfants sont :



Mariage de Gérard III de Holstein avec Sophie de Werle

Gérard III de Holstein épouse en 1315 Sophia ou Sophie de Werle, fille de Nicolas II de Mecklembourg-Werle-Güstrow.

Leurs enfants sont :



Grande famine

Négociation avec les Ligues nobiliaires

Octroie Charte provinciales

La crise de subsistance de 1315 à 1317 marque le retournement de la conjoncture.

Des milliers de personnes meurent de faim dans le nord du royaume.

La hausse des prix, encore accélérée par la crise, provoque un mécontentement général.

Mais les confédérés agissent séparément et n'obtiennent peut-être pas suffisamment l'appui des communes.

Plutôt que de briser la résistance, Louis X le Hutin choisit de négocier.

La tactique de la royauté, conseillée surtout par Charles Ier de Valois, consiste à faire immédiatement aux ligueurs le plus de concessions possibles afin de dissoudre les ligues.

Des commissaires sont envoyés partout avec ordre de réunir des assemblées provinciales et de donner satisfaction pour tous les griefs, en réservant certains cas pour le roi et son conseil; les frais des réformes sont seulement à la charge de ceux qui en profitent, et la royauté favorise plus volontiers les prétentions de la petite noblesse que celles des grands feudataires.

Avec habileté, Louis X le Hutin met les abus sur le compte des officiers royaux qui sont l'objet de plaintes universelles et prend des dispositions contre eux.

Jouant sur les particularismes locaux, Louis X octroie une série de chartes provinciales : à la Normandie, à la Bourgogne, à la Champagne, à la Picardie, au Languedoc, à l'Auvergne, à la Bretagne et jusqu'à l'université de Paris.

Dans ces chartes, il prend soin de réserver ses droits de roi.

Ainsi Louis X le Hutin octroie t'il la Charte aux Normands, le 19 mars 1315.

Aux nobles, comme aux ecclésiastiques et aux clercs, Louis X Le Hutin accorde des garanties.

Les seigneurs reconquièrent leurs droits de haute et basse justice et autres privilèges.

Le mouvement, peu cohérent, est vite désamorcé.



Mariage d'Henri II de Mecklembourg avec Anne de Saxe-Wittenberg

Henri II de Mecklembourg est veuf de Béatrice de Stargard.

Henri II de Mecklembourg épouse le 6 juillet 1315 ou en 1317 Anne de Saxe-Wittenberg, fille d'Albert II de Saxe et d'Agnès de Habsbourg.

Leurs enfants sont :


Philippe V le Long Philippe V le Long

Philippe V le Long Roi de France

Philippe V le Long Roi de Navarre

Jeanne II de France privée de la couronne de France

Jeanne II de Bourgogne Comtesse de Bourgogne

Sacre de Philippe V le Long et Jeanne II de Bourgogne

Philippe V le Long est couronné Roi de France après les États généraux de 1317 où il réussit à faire interpréter en sa faveur la coutume.

Philippe V le Long est aussi Roi de Navarre sous le nom de Philippe II de Navarre.

Lettré, il a le sens du pouvoir.

Son esprit de décision l'emporte sur les oppositions qu'il rencontre.

Jeanne II de Bourgogne a été mêlée à la triste histoire des belles-filles de Philippe IV le Bel en 1314 mais lorsque son époux monte sur le trône de France, tout est oublié.

Acquittée par arrêt du Parlement, Jeanne II de Bourgogne reprend sa place à la cour et devient reine de France.

L'influence de Mahaut d'Artois, sa mère, est certainement pour beaucoup dans son retour en faveur.

Philippe confie le comté de Bourgogne à son épouse Jeanne II de Bourgogne.

Philippe V le Long et Jeanne II de Bourgogne sont sacrés et couronné en la cathédrale Notre-Dame de Reims par l'archevêque Robert de Courtenay (qui était un capétien) à Reims, le 6 ou le 9 janvier 1317.

Gaucher V de Châtillon-sur-Marne assiste au sacre.

Il fait fermer les portes de la ville et surveiller les rues par de nombreux corps de gardes.

Philippe V le Long réunit le 2 février 1317 une assemblée de grands et de nobles, de prélats, de bourgeois de Paris qui déclare qu'il est mieux placé que sa nièce Jeanne II de France car séparé de Saint-Louis par 2 générations contre 3 pour Jeanne sa nièce, affirmant que "femme ne succède pas au royaume de France".

Jeanne II de France est privée de ses droits à la couronne de France (droits discutés) et à la couronne de Navarre (indiscutables).

Mais, pour mener à bien sa tâche, Philippe V le Long doit compter avec les ambitions des grands et l'avis des assemblées d'états.

24 grands seigneurs siègent en priorité au Conseil où ils contrôlent la nomination des baillis et des sénéchaux, les donations et les mouvements de fonds.

Aucun progrès de l'État n'est possible sans l'accord des assemblées :

En 1317, elles, déclarent que les femmes ne succèdent pas à la couronne de France.

C'est au cours de leurs discussions que naît l'idée de réformer le royaume.

Passéiste, leur idéal est celui d'un retour à l'âge d'or du "bon roi Saint-Louis".

Ainsi s'amorcent les principales revendications politiques du XIVe siècle.



Kontchaka Prisonnière

En 1317, Michel III de Vladimir capture Kontchaka, l'épouse de Iouri III de Moscou.


Louis d'Anjou et Robert Ier d'Anjou retable sur bois - parSimone Martini - musée du Capodimonte à Naples en Italie

Canonisation de Louis d'Anjou

Louis d'Anjou est canonisé par Jean XXII le 7 avril 1317.

En 1317, Robert Ier d'Anjou fait venir Simone Martini pour réaliser un retable à l'occasion de cette canonisation.

Le retable de grande dimension, tempera sur bois, est destiné à l'autel central de l'église Santa Chiara

Une tempera ou tempéra ou tempura (du latin : temperare, détremper) désigne une technique de peinture basée sur une émulsion.

Le panneau supérieur est encadré par les fleurs de lys des Anjou.

Ce panneau montre Louis d'Anjou, couronné par des anges, et lui-même couronnant Robert Ier d'Anjou, son frère.

Louis d'Anjou confirme ainsi sa propre renonciation au trône et légitime son frère comme roi de Naples.

Louis d'Anjou, assis sur un trône, couronné par 2 anges, porte les attributs d'un évêque, la mitre, la crosse, les gants et une riche chasuble portée sur l'humble habit des franciscains.

Il regarde fixement le spectateur et presque sans y attacher d'importance va déposer la couronne sur la tête de son frère, agenouillé à ses pieds en habit de couronnement.

Le retable comporte en bas une prédelle qui illustre 5 épisodes de la vie de Louis d'Anjou :

Par rapport au hiératisme voulu du panneau central, Simone Martini a pu montrer dans la prédelle toute l'humanité de Louis d'Anjou.



Louis Ier de Bourbon Comte de Clermont-en-Beauvaisis

Louis Ier de Bourbon devient Comte de Clermont-en-Beauvaisis en 1317.



Concile provincial de l'archevêché de Sens

En 1317, Guillaume Ier de Melun assemble son concile provincial à Paris.



Mariage de Jean de Hainaut avec Marguerite de Nesle

Jean de Hainaut épouse peu avant le 23 janvier 1317 Marguerite de Nesle, Comtesse de Soissons (1306-1350), Dame de Chimay, fille d'Hugues de Nesle, Comte de Soissons.

Leur enfant est :

Jean de Hainaut devient alors comte de Soissons du droit de sa femme.



Mort de Malatestino Ier Malatesta

Malatestino Ier Malatesta meurt en 1317.



Mariage d'Henri Ier de Jawor avec Agnès de Bohême

Henri Ier de Jawor épouse en 1317 Agnès de Bohême, fille de Venceslas II de Bohême et d'Élizabeth Ryksa.



Mort de Jehan Pastoret Avocat général au Parlement de Paris

Jehan Pastoret meurt en 1317.



Naissance de Barnim IV de Poméranie

Barnim IV de Poméranie naît en 1317, fils de Warcislaw IV de Poméranie et d'Élisabeth de Lindow-Ruppin.



Jean de Scinawa seul Duc de Scinawa

Jean de Scinawa devient le seul duc de Scinawa en 1317.



Cession des fiefs de Dantzig et de Pomérélie et de Rügenwalde

En 1317, l'Ordre Teutonique rétrocéde les fiefs de Dantzig et de Pomérélie avec Rügenwalde au duc Warcislaw IV de Poméranie-Wolgast.



Mort de Jean V de Brandebourg

Jean V de Brandebourg meurt le 26 mars 1317 sans descendance.

Sa mort marque la fin de la lignée othonienne de la Maison d'Ascanie.

Valdemar de Brandebourg, son cousin, bénéficie de la réunification de la marche de Brandebourg.



Fondation du Collège de Linköping

En 1317, pendant le règne de Birger II de Suède, le Collège de Linköping est fondé par le diocèse de Linköping pour les étudiants suédois à Paris rue des Carmes.

Il fait partie des trois collèges suédois de l'université, avec le collège d'Uppsala et le collège de Skara.

Il ne sera pratiquement plus utilisé après 1392.



Bataille de Gransee

Paix de Templin

Dans le cadre de la Guerre des margraves, Valdemar de Brandebourg perd la bataille de Gransee contre Henri II de Mecklembourg.

Valdemar de Brandebourg doit restituer le fief de Stargard à l'issue de la paix de Templin le 25 novembre 1317.



Naissance d'Euphémie de Suède

Euphemia ou Euphémie de Suède naît en 1317, fille d'Erik Magnusson de Suède (Erkisdotter).



Naissance d'Henri II de Holstein

Henri II de Holstein dit de fer naît en 1317, fils de Gerhard III de Holstein et de Sophie de Werle.



Obizzo II d'Este Seigneur de Ferrare

Obizzo II d'Este devient Seigneur de Ferrare de 1317 à 1352.



Création du diocèse de Vabres-l'Abbaye

En 1317, le pape Jean XXII, choisit l'Abbaye de Vabres comme siège d'un nouveau diocèse, celui de Rodez étant jugé trop vaste.

Le diocèse de Vabres se compose alors de 130 paroisses prises au diocèse de Rodez.

La création de cet évêché entraîne la création d'un chapitre et la construction d'une cathédrale.



Mariage de Raoul II de Castelnaud avec Almodis de Beynac

Raoul II de Castelnaud épouse le 11 septembre 1317 Almodis de Beynac, fille d'Adhémar de Beynac et de Marthe de Castelnaud.

Leur enfant est :



Mort de Jeanne de Vendôme

Jeanne de Vendôme meurt en 1317.



Suite de la construction de la cathédrale de Meaux

En 1317, Philippe V le Long donne un terrain pour construire 2 chapelles rayonnantes supplémentaires.



Mort de Guy III de Châtillon-Saint-Pol Grand bouteiller de France

Guy III de Châtillon est grand bouteiller de France.

Guy III de Châtillon-Saint-Pol meurt le 6 ou le 14 ou le 16 avril 1317.

Il est inhumé à l'Abbaye de Cercamp.



Mort de Jutta de Hesse

Jutta de Hesse meurt en 1317.



Union du prieuré de Charnes à Vieupou

En 1317, la bulle du Pape Jean XXII unit le prieuré de Charnes à Vieupou pour avoir une communauté capable d'y célébrer et chanter le service divin.

Un prieur y reste pour gérer ce bien.



Mariage d'Obizzo III d'Este avec Jacopa Pepoli

Obizzo III d'Este épouse en 1317 Jacopa Pepoli.



Mariage de Robert VII d'Auvergne avec Marie de Dampierre

Robert VII d'Auvergne épouse en février 1317 Marie de Dampierre (née après 1286), fille de Guillaume IV de Dampierre dit Sans Terre (vers 1250-1311), Seigneur de Crèvecœur, Tenremonde, Richebourg et Tensorielle et de Alix II de Clermont-Nesle (née vers 1270), Comtesse de Châteaudun. Leurs enfants sont :



Pierre de Castelnau-Bretenoux Archidiacre de Saint-Antonin-Noble-Val

Pierre de Castelnau-Bretenoux reçoit l'archidiaconé de Saint-Antonin-Noble-Val le 22 mars 1317.



Mort de Jeanne de Toucy

Jeanne de Toucy meurt le 7 avril 1317.



Mort de Jean de Bar

Jean de Bar meurt en 1317.

Jeanne de Dreux finit ses jours au couvent des Dominicaines de Montargis.



Soutient de Renaud Ier de Gueldre à Frédéric III le Bel

En 1317, Renaud Ier de Gueldre soutient Frédéric III le Bel en compétition avec Louis IV de Wittelsbach.



Mort d'Alice Ire de Clignet d'Otis

Marguerite II de Pacy Abbesse de Chelles

Alice Ire de Clignet d'Otis meurt en 1317.

Marguerite II de Pacy devient Abbesse de Chelles.



Mort de Violante de Saluces

Violante de Saluces meurt en 1317.



Abdication de Rodolphe Ier du Palatinat

Rodolphe Ier du Palatinat abdique en 1317.



Naissance de Jean de Sicile

Giovanni ou Jean de Sicile naît en 1317, fils de Frédéric II de Sicile et d'Éléonore de Sicile.


Robert de France

Mort de Robert de France

Robert de France meurt le 7 février 1317.

Il est inhumé à Saint-Denis.



Mariage de Raymond IV des Baux avec Anne de Viennois

Raymond IV des Baux, fils de Bertrand IV des Baux et d'Éléonore de Genève, épouse vers 1317 Anne de Viennois.

Leur enfant est :



Gaillard de Saumate Évêque de Riez

Gaillard de Saumate Évêque de Riez

Galhard ou Gaillard de Saumate devient Évêque de Riez en 1317 puis Évêque de Maguelone la même année.



Second procès d'Enguerrand III de Marigny

Le corps d'Enguerrand III de Marigny reste exposé au gibet pendant deux ans.

En 1317, le nouveau roi Philippe V le Long demande un second procès qui le disculpe des méfaits qu'on lui impute et réhabilite sa mémoire.

Ses restes sont alors inhumés dans l'église des Chartreux de Vauvert.



Mort de Mathe de Béarn

Mathe de Béarn meurt en 1317.



Mort de Yolande de Montferrat

Yolande de Montferrat meurt à Thessalonique en 1317.



Jeanne d'Artois dessaisie de sa tutelle

Jeanne d'Artois mécontente la noblesse locale qui obtient en 1317 du parlement de Paris que Jeanne soit dessaisie de ses charges.



Mort de Jean de Joinville

Jean de Joinville meurt le 24 décembre 1317 âgé de plus de 93 ans, près de 50 ans après Saint-Louis.

Il est inhumé dans la chapelle Saint-Joseph de l'église Saint-Laurent du château de Joinville, aujourd'hui détruit.



Trêve entre Charles II d'Anjou et Frédéric II de Sicile

En 1317, une nouvelle trêve est signée entre Charles II d'Anjou et Frédéric II de Sicile, reconnaissant la succession de la maison d'Aragon en Sicile.



Admission d'Elzéar de Sabran et de Delphine de Signe comme tertiaires dans l'Ordre de saint François d'Assise

En 1317, Elzéar de Sabran et Delphine de Signe sont admis comme tertiaires dans l'Ordre de saint François d'Assise.



Mariage de Louis Ier de Dampierre avec Marguerite Ire de France

Robert III de Flandre fait épouser à son petit-fils la fille de Philippe V le Long et de Jeanne II de Bourgogne.

Louis Ier de Dampierre épouse en 1317 ou en juillet 1320 Marguerite Ire de France.

Leur enfant est :

Louis Ier de Dampierre a également comme enfant :



Arrivée d'une armée de renfort

Une armée de renfort est menée par Robert Ier d'Écosse en personne au début de 1317.

Elle permet à Édouard Bruce de s'approcher de Dublin mais sa position reste faible dans le pays car il n'obtient qu'un soutien limité des dynastes gaéliques.



Mariage de Philippe III d'Évreux avec Jeanne II de France

Philippe III d'Évreux épouse à Paris le 27 mars 1317 ou le 18 juin 1318 Jeanne II de France. Leurs enfants sont :



Benoît XII Évêque de Pamiers

Évêque de Pamiers en 1317, Benoît XII y mène activement la lutte contre les séquelles du catharisme.

Il mène en personne une politique inquisitoriale très active contre les relents d'hérésie.

Les registres de ses auditions, qu'il tient scrupuleusement, serviront à l'étude des comportements et des mentalités, notamment dans le village de Montaillou.



Guerre des excommuniés

Jean Visconti Archevêque de Milan

Aicardo Antimiani Archevêque de Milan

À partir de 1317, la guerre des excommuniés commence, opposant Mathieu Ier Visconti et sa famille au pape Jean XXII.

Le pape Jean XXII charge deux émissaires papaux d'enquêter sur les villes gibelines, à commencer par Milan, Vérone et Mantoue où ils présentent à leurs seigneurs l'interdit papal de porter le titre de vicaire impérial.

En mars 1317, une bulle du pape Jean XXII confirme cette interdiction à quiconque portait ce titre s'il avait été attribué par Henri VII de Luxembourg, le défunt empereur.

Jean Visconti se destine à la carrière ecclésiastique.

En août 1317, il est élu archevêque de Milan par le Capitole milanais, le chapitre de la cathédrale.

Mais le pape Jean XXII refuse cette nomination et nomme Aicardo Antimiani di Comodeia, un ecclésiastique franciscain torriani.



Naissance de Pierre IV le Cérémonieux

Pedre ou Pierre IV le Cérémonieux ou celui avec une petite dague (le Ceremenioso et En Pere del Punyalet), naît à Balaguer (Lérida) en septembre 1317 ou en 1319, fils d'Alphonse IV le Bénin et de Thérèse d'Entenza.



Mariage d'Henri II de Lusignan avec Constance de Sicile

Henri II de Lusignan épouse le 16 octobre 1317 Constance de Sicile, fille de Frédéric II de Sicile et d'Éléonore d'Anjou, mais n'eut pas d'enfants.



Mariage d'Andronic III Paléologue avec Adélaide de Brunswick

Andronic III Paléologue épouse en premières noces le 23 octobre 1317 Eirene von Braunschweig-Grubenhagen ou Adélaide de Brunswick (1293-1324), fille d'Henri Ier, Duc de Brunswick-Grubenhagen, et d'Agnès de Misnie. Leur enfant est :



Manfred de Sicile Duc d'Athènes

Mort de Manfred de Sicile

Guillaume de Sicile Duc d'Athènes

Les Almogavres s'emparent du duché d'Athènes et en proposent la souveraineté à Frédéric II de Sicile.

En 1317, Frédéric II de Sicile nomme Duc d'Athènes Manfred de Sicile, son fils alors âgé de 5 ans.

Il envoie Alphonse-Frédéric, l'un fils naturel qu'il a eu avec Sybille Sormella, gouverner à sa place à Athènes.

Manfred de Sicile meurt le 9 novembre 1317.

Guillaume de Sicile, frère de Manfred de Sicile, devient Duc d'Athènes.

Alphonse Frédéric sera vicaire général du duché, de 1317 à 1330.



Campagne de Robert Ier d'Écosse en Ulster

En 1317, Robert Ier d'Écosse mène en personne mais sans grand succès une campagne en Ulster afin d'appuyer Édouard Bruce, son frère cadet.



Erik Magnusson de Suède et Valdemar Magnusson de Suède Prisonniers

La nuit du 10 et le 11 décembre 1317 Birger II de Suède fait arrêter Erik Magnusson de Suède et Valdemar Magnusson de Suède, ses deux frères, lors d'un repas de fêtes et les fait emprisonner au château de la ville

Cet épisode est connu dans l'historiographie suédoise sous le nom de Banquet de Nyköping ou Nyköpings gästabud.



Mort de Dreux III de Mello

Dreux III de Mello meurt en 1311 ou en 1317 ou en 1318.


Philippe V le Long - Jeanne d'Évreux - Charles IV le Bel - Gisants dans la basilique Saint-Denis Charles IV le Bel

Mort de Philippe V le Long Roi de France

Charles IV le Bel Roi de France

Charles IV le Bel Roi de Navarre

Après 5 mois de souffrance, Philippe V le Long meurt à l'abbaye de Longchamp près de Paris dans la nuit du 2 au 3 janvier 1322, ne laissant que des filles de son mariage avec Jeanne II de Bourgogne.

Il est inhumé dans la basilique Saint-Denis.

Tout en confirmant les chartes provinciales accordées par son frère, Philippe V le Long centralise les institutions pour les rendre plus efficaces. L'Hôtel du roi, le Parlement, la Chambre des comptes sont réorganisés. Au Trésor, à Paris, convergent les recettes. Le roi tente, malgré l'opposition des seigneurs du Midi, d'imposer une monnaie commune dans l'ensemble du royaume. Philippe V le Long tente de normaliser les poids et mesures.

Bureaucratisation galopante, train de vie accru, hausse vertigineuse des prix : les revenus tirés du domaine royal ne suffisent plus. La crise économique se résorbe lentement.

Le pays connaît les révoltes de la misère, celle des pastoureaux, notamment, paysans déracinés et jeunes qui se font tailler en pièces dans une répression violente, comme les juifs et les lépreux qui sont autant de boucs émissaires.

Philippe V, plus que ses prédécesseurs, est obligé de demander le consentement de ses sujets pour mettre en place une politique de revenus extraordinaires. Ces procédés, nourris aux idées démocratiques, favorisent le développement de l'opinion publique.

Gaucher V de Châtillon-sur-Marne se charge de la succession.

Nul ne songe à Charles Ier de Valois pour la succession.

Selon le précédent créé en 1317, le plus jeune des fils de Philippe IV le Bel, Charles de la Marche, prend la succession du trône de France sous le nom de Charles IV le Bel.

Charles IV de France devient Roi de Navarre sous le nom de Charles Ier de Navarre.

Louis Ier de Bourbon soutient les droits de Charles IV le Bel qui est sacré Roi de France à Reims le 21 février 1322.

Gaucher V de Châtillon-sur-Marne assiste au sacre.

Pour gouverner, Charles IV le Bel doit, comme ses frères, consentir aux exigences de réformes soutenues par la noblesse et le clergé. Les réformateurs généraux pour l'ensemble du royaume et surtout ceux de la ville et vicomté de Paris poursuivent leur tâche. Les charges financières et judiciaires accordées gratuitement sont restituées. Les officiers de la Chambre des comptes, du Parlement, des Requêtes de l'hôtel, de la Chancellerie et du Châtelet sont surveillés, leur office réformé. Mais l'action des réformateurs ne freine ni la bureaucratisation, ni l'intrusion des bourgeois parisiens et auvergnats et, surtout, des compagnies italiennes dans les mouvements de fonds royaux.

La recherche de moyens financiers reste un problème majeur. On a recours à des expédients :


Charles Ier de Luxembourg et Blanche de Valois

Mariage de Charles Ier de Luxembourg avec Blanche de Valois

Charles Ier de Luxembourg épouse en 1329 Blanche de Valois (1316 ou 1317-1348). Leurs enfants sont :


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !