Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



22 événements affichés, le premier en 1123 - le dernier en 1419



Mariage de Thibault IV de Blois avec Mathilde de Carinthie

Thibault IV de Blois épouse en 1123 Mathilde de Carinthie, fille d'Engelbert II de Carinthie, Duc de Sponheim, et d'Uta de Passau de Putten. Parmi leurs 11 enfants citons :

Mathilde de Carinthie est la nièce de l'Archevêque de Cologne et de l'Évêque de Ratisbonne.



Naissance d'Étienne Ier de Champagne

Étienne Ier de Champagne naît en 1132 ou 1133, fils de Thibault IV de Blois et de Mathilde de Carinthie.


Blason des Comtes de Champagne

Mort de Thibault IV de Blois

Henri Ier le Libéral Comte de Champagne et de Brie

Thibault V de Blois Comte de Blois et de Chartres

Étienne Ier de Champagne Comte de Sancerre

Thibault passe désormais le restant de ses jours à s'occuper d'affaires religieuses.

Thibault IV de Blois meurt à Lagny-sur-Marne entre le 8 et le 11 janvier 1152.

Par son ascendant et son habileté, Thibault IV de Blois étend le petit comté de Troyes à toute la Champagne, imposant sa suzeraineté à 5 vassaux de l'archevêque de Reims,à autant de l'évêque de Langres et à plusieurs ducs de Bourgogne (notamment Joigny). Aussi fait-il de Troyes la capitale de ses États, et devient-il un des principaux vassaux de la couronne, comte palatin et pair de France.

Henri Ier le Libéral, fils aîné de Thibault, devient Comte de Champagne, Comte palatin de Troyes, de Meaux et de Brie.

Thibault V de Blois hérite des comtés de Blois et de Chartres.

Étienne Ier de Champagne reçoit la seigneurie de Sancerre alors érigée en comté. Son héritage est moindre comparé à ses deux premiers frères.

Guillaume-aux-Blanches-Mains, le frère cadet, ne reçoit rien.

Entre 1145 et 1160, les comtes de Champagne ont opéré une sélection parmi la multitude des petites foires locales existantes. La documentation révèle ainsi une douzaine de foires comtales en Champagne :

A peine arrivé au pouvoir, Henri Ier le Libéral établit le calendrier annuel des grandes foires "internationales" de Champagne. L'originalité réside dans le fait qu'elles constituent un cycle ininterrompu de rencontres couvrant presque toute l'année :

La période libre entre la foire de Mai de Provins et celle de la Saint-Jean de Troyes était consacrée par de nombreux marchands à la foire du Lendit de Saint-Denis.

Chaque foire dure de 2 semaines (Lagny, Bar-sur-Aube) à 2 mois pour les foires de Troyes avec:

Parallèlement se déroulent la foire du cuir tanné, puis celle de l'avoir-du-poids (marchandises vendues au poids).

Les Flamands y vendent draps et toiles. Les Italiens ne se rendent régulièrement en Champagne qu'à partir de 1170 et y vendent les soieries, épices orientales, cire. Les gens du Midi français vendent des cuirs venus de Cordoue, les Bourguignons du vin, les Allemands des fourrures et des cuirs.

Le change des espèces, très actif, est entre les mains des Lombards et des Toscans.

Les Anglo-Normands sont les grands absents de ce rendez-vous quasi-permanent du commerce européen.



Mariage d'Étienne Ier de Champagne avec Alix Mathilde de Donzy

Siège du château-fort de Saint-Aignan

En 1153, Ancel ou Anseau de Traisnel, l'un des favoris d'Henri Ier le Libéral, doit épouser Hermansède ou Adélais ou Alix Mathilde de Donzy, fille de Geoffroy III de Donzy et de Garne de Toucy de Cosnes.

Étienne Ier de Champagne enlève Alix Mathilde de Donzy au matin de ce mariage, avec la complicité Geoffroy III de Donzy.

IL la ramène devant l'église. Étienne Ier de Champagne épouse publiquement Alix Mathilde de Donzy.

Il s'enfuit avec elle vers Sancerre puis Saint-Aignan.

Anseau de Traine et Hervé de Donzy, frère d'Alix Mathilde de Donzy, demandent justice à Henri Ier le Libéral, frère d'Étienne.

Henri Ier le Libéral en appelle à Louis VII Le Jeune, roi de France, car le comté de Sancerre, étant un arrière-fief de la couronne, ne peut être attaqué sans l'accord du roi.

Anseau de Traine, Hervé de Donzy, Henri Ier le Libéral, Thibault V de Blois et Louis VII Le Jeune, se dirigent vers le château-fort de Saint-Aignan et l'assiègent.

Une population innocente paie de son sang les méfaits de son seigneur. Il n'y a pas de combat mais un accord à l'amiable est trouvé.

L'union devant l'Église ayant été célébrée et le mariage ayant été consommé, Alix Mathilde de Donzy reste avec Étienne Ier de Champagne.

Hervé de Donzy récupère la seigneurie de Gien, faisant partie de la dot de sa sœur.



Coutumes octroyées aux marchands de Sancerre

En 1155, Étienne Ier de Champagne accorde les Coutumes, octroyées par Louis VI Le Gros aux habitants de Lorris-en-Gâtinais, aux marchands de Sancerre et probablement à 7 autres villes.



Mort de Guillaume III de Nevers

Guillaume IV de Nevers Comte de Nevers, d'Auxerre et de Tonnerre

Guillaume III de Nevers meurt à Auxerre le 21 novembre 1161.

Guillaume IV de Nevers devient Comte de Nevers, d'Auxerre et de Tonnerre.

Étienne Ier de Champagne et Renaud III de Joigny dévastent le comté de Nevers.



Bataille de La Marche

Étienne Ier de Champagne et Renaud III de Joigny sont battus en 1163 par Guillaume IV de Nevers, dans une violente bataille à La Marche, entre Nevers et La Charité.



Charte en faveur de la monnaie de Meaux

En 1165 ou après, Étienne Ier de Champagne confirme une charte d'Henri Ier le Libéral, son frère, en faveur de la monnaie de Meaux.



Fondation du prieuré de Charnes

Étienne Ier de Champagne fonde le prieuré de Charnes sur le territoire de la commune de Bannay, dans le canton de Sancerre.

Attesté en 1167, il fait donation à la Vierge Marie et aux frères de Grandmont, qui demeurent dans les bois de Charnes, où ils ont bâti un monastère, de tous ses droits : haute, moyenne et basse justice, droit de gruerie (ancienne juridiction où les officiers forestiers jugeaient les délits).

Il donne en outre 3 sous par jour.

Cette donation est confirmée par Godefroy, Abbé de Saint-Satur.



Projet de mariage d'Étienne Ier de Champagne avec Sibylle de Jérusalem

En 1169, une délégation, menée par Frédéric de la Roche, Archevêque de Tyre, cherchant des alliances et des soutiens financiers en Europe, offre à Étienne Ier de Champagne les mains de Sibylle de Jérusalem, fille d'Amaury Ier d'Anjou. Étienne Ier de Champagne accepte.


Le château de Sancerre au XVIIe siècle

Construction du château de Sancerre

Sur la colline de Sancerre, facilement défendable, à proximité du village formé autour de l'abbaye de Saint-Satur, Étienne Ier de Champagne fait remplacer et renforcer les fortifications en bois de la ville et fait construire une citadelle de pierre armée de 6 tours.

Un nouveau village se constitue autour du château, qui finit par devenir plus important que le village d'origine.



Départ d'Étienne Ier de Champagne d'Hugues III de Bourgogne pour la Terre Sainte

À fin 1170, Étienne Ier de Champagne se dirige vers la Terre Sainte, accompagné d'Hugues III de Bourgogne et d'un trésor, cadeau de Louis VII le Jeune.

Humbert II de Coligny accompagne en Terre-Sainte, avec plusieurs de ses vassaux, Hugues III de Bourgogne.



Étienne Ier de en Palestine

Étienne Ier de Champagne débarque en Palestine à l'été 1171.

Étienne Ier de Champagne est pressenti pour devenir Roi de Jérusalem, par les droits de Sibylle de Jérusalem, sa future épouse, héritière d'Amaury Ier d'Anjou.

Pour des raisons inconnues, Étienne Ier de Champagne rompt brusquement les négociations de mariage, peu après son arrivée, et quitte la région pour Constantinople

Mleh d'Arménie attaque et rançonne l'armée d'Étienne Ier de Champagne près de Mamistra, en Cilicie, ville peu éloignée d'Iconium.

Étienne Ier de Champagne part ensuite pour la France.



Retour d'Étienne Ier de Champagne

Mariage d'Étienne Ier de Champagne

À son retour de Palestine, Étienne Ier de Champagne épouse en 1176 Béatrix. Leurs enfants sont :



Naissance de Guillaume Ier de Sancerre

Guillaume Ier de Sancerre naît vers 1176, fils d'Étienne Ier de Champagne et de Béatrix.



Mort de Béatrix

Béatrix, épouse d'Étienne Ier de Champagne, meurt en 1179.



Invasion de la région de Lorris

Étienne Ier de Champagne et les cottereaux flamands (pillards) envahissent la région de Lorris en 1180 dans le but de détruire l'influence de Philippe Ier d'Alsace sur son neveu, le roi de France, et de rétablir l'autorité de la reine-mère, Alix de Champagne, sa sœur.



Mariage d'Étienne Ier de Champagne avec Aénor

Étienne Ier de Champagne est veuf de Béatrix.

Étienne Ier de Champagne épouse en 1187 Aénor. Leur enfant est :



Naissance d'Étienne II de Sancerre

Étienne II de Sancerre naît en 1180 ou en 1190, fils d'Étienne Ier de Champagne et d'Aénor.


Donjon de Châtillon-Coligny

Construction du Château de Châtillon-Coligny

Entre 1180 et 1190, Étienne Ier de Champagne fait bâtir le donjon du Château de Châtillon-Coligny.

Celui-ci sert d'habitation au seigneur et à sa famille.

Le château fort sera construit ensuite.



Bataille d'Arsur

Mort d'Étienne Ier de Champagne Comte de Sancerre-en-Berry et de Gien

Guillaume Ier de Sancerre Comte de Sancerre

Robert II de Dreux participe à la bataille d'Arsur ou d'Arsouf le 7 septembre 1191.

Henri II de Champagne, resté en Terre Sainte, participe à cette bataille.

Étienne Ier de Champagne meurt le 7 septembre 1191 à Saint-Jean-d'Acre.

Guillaume Ier de Sancerre devient Comte de Sancerre.



Mort de Marguerite de Sancerre

Béraud II Comte de Sancerre et Seigneur de Sagonne

Marguerite de Sancerre meurt en 1419, dernière descendant direct d'Étienne Ier de Champagne.

Béraud III Dauphin d'Auvergne et Marie d'Auvergne, héritent de toutes ses possessions.

Béraud III Dauphin d'Auvergne devient Comte de Sancerre et Seigneur de Sagonne en 1419.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !