Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



15 événements affichés, le premier en 800 - le dernier en 892



Mariage de Sanche-Loup Ier de Gascogne avec Aznares d'Aragon

Sanche-Loup Ier de Gascogne épouse vers 800 Aznares d'Aragon. Leurs enfants sont :



Émenon de Poitiers Comte de Poitou

Émenon de Poitiers porte le titre de Comte de Poitou dès 828.

Émenon de Poitiers est aussi appelé Eménon ou Imon ou Iminon.

Émenon de Poitiers est le fils de Thierry II d'Autun ou d'Adalelme d'Autun, son frère.

Émenon de Poitiers, Turpion et Bernard de Poitiers sont frères.

On ignore qui nomme Émenon de Poitiers à son poste de Comte.

Il s'agit probablement de Pépin Ier d'Aquitaine, aux côtés de qui il se range contre Louis Ier le Pieux, qui doit à cette époque affronter tous ses fils.



Mariage de Émenon de Poitiers avec Sancia de Gascogne

Émenon de Poitiers, Comte de Poitou, épouse Sancia de Gascogne, fille de Sanche-Loup Ier de Gascogne, Duc de Vasconie.

Leur fils est :



Mort de Pépin Ier d'Aquitaine

Pépin II d'Aquitaine Roi d'Aquitaine

Pépin Ier d'Aquitaine meurt le 13 décembre 838.

Pépin II d'Aquitaine devient Roi d'Aquitaine.

En 838, Pépin II d'Aquitaine est destitué par Louis Ier le Pieux au profit de son demi-frère Charles II le Chauve.

Émenon de Poitiers, Comte de Poitou, ainsi que de nombreux autres Comtes, se range aux cotés de Pépin II d'Aquitaine contre Louis Ier le Pieux.



Destitution d'Émenon de Poitiers

Ramnulf Ier de Poitou Comte de Poitou

Louis Ier le Pieux arrive à Poitiers où il passe Noël 839, il destitue Émenon de Poitiers qui se réfugie à Angoulême auprès de son frère Turpion ainsi que leur frère Bernard.

Louis Ier le Pieux installe Ramnulf Ier de Poitou comme nouveau Comte de Poitou en 839 à 866.

Ramnulf Ier de Poitou est le beau-frère de Bernard, frère d'Émenon de Poitiers (ils avaient épousé des sœurs rorgonides).

Ramnulf Ier de Poitou est en réalité un chef de guerre du Roi Charles II le Chauve, toujours en mouvement.



Siège de Poitiers

Bernard de Poitiers Comte de Poitou

Pépin II d'Aquitaine essaie de s'emparer de Poitiers.

Il échoue car Charles II le Chauve et son armée commandée par Adalard de Fézansac l'obligent à lever le siège de la ville.

Face à Ramnulf Ier de Poitou, Bernard de Poitiers, un frère d'Émenon de Poitiers, devient Comte de Poitou en 840 nommé par Pépin II d'Aquitaine.

L'administration de Poitiers et du Comté est en fait assurée par l'Évêque Ebroin qui est apparenté aux Rorgonides.



Émenon de Poitiers Comte de Périgueux

Émenon de Poitiers devient Comte de Périgueux de 845 à 848.



Mariage de Eudes Ier de Troyes-Robertien avec Wandilmodis

Eudes Ier de Troyes-Robertien épouse Wandilmodis ou Wandelmodis, fille d'Aléran de Troyes, Comte de Troyes.

Leurs enfants sont :



Mort de Sanche II Sancion Mitarra Duc de Vasconie

Arnaud Comte de Vasconie

Sanche II Sancion Mitarra meurt.

Arnaud, fils d'Émenon de Poitiers Comte de Périgord, et de Sancia, sœur de Sanche II Sancion Mitarra, devient Duc de Gascogne en 855. Le fils de Sanche II Sancion Mitarra est encore trop jeune.



Mariage d'Émenon de Poitiers

Veuf, Émenon de Poitiers épouse une fille d' Eudes Ier de Troyes-Robertien et de Wandilmodis. Leurs enfants sont :



Mort de Turpion Comte d'Angoulême

Émenon de Poitiers Comte d'Angoulême.

Turpion, Comte d'Angoulême, meurt le 4 octobre 863, dans un combat contre les Normands.

Émenon de Poitiers, son frère, devient Comte d'Angoulême.



Mort de Landri Comte de Saintes

Mort d'Émenon de Poitiers Comte de Poitou

Vulgrin Ier d'Angoulême Comte d'Angoulême et de Périgord

Bernard de Gothie Comte de Poitou

Émenon de Poitiers, Comte de Poitou, livre bataille à Landri, Comte de Saintes, à cause du château de Bouteville, le 14 juin 866.

Landri meurt dans ce combat.

Émenon de Poitiers est blessé et meurt le 22 juin 866. Il est inhumé à l'abbaye de Saint-Cybard ou Saint-Cybar à Angoulême.

L'Aquitaine Seconde est partagée par Charles II le Chauve :

Bernard de Gothie prend progressivement le pouvoir en Poitou sans qu'au début il ait eu d'investiture officielle. Bernard de Gothie, beau-fils de Ramnulf Ier de Poitou, est probablement Comte en 866.



Révolte de Bernard de Gothie et d'Émenon de Poitiers

Expédition contre Bernard de Gothie

Mort de Bernard de Gothie

Bernard Plantevelue Comte de Berri et de Gothie

Bernard de Gothie et son frère Émenon de Poitiers, isolés et excommuniés, ne peuvent s'opposer en 879 à Bernard Plantevelue qui mène une expédition contre eux et les soumet.

Bernard de Gothie se retire en Bourgogne, où il possède les comtés d'Autun et de Mâcon.

Une expédition pour l'en chasser, à la tête de laquelle doit se mettre Louis II le Bègue.

Mais la maladie de langueur qui le consume depuis longtemps l'arrête à Troyes, d'où il se fait ensuite porter à Compiègne.

La réaction du roi est sans appel, Bernard de Gothie est exécuté, et ses honneurs sont distribués entre plusieurs familles.

Bernard Plantevelue, Comte d'Auvergne, est récompensé par l'attribution du Berri et de la Gothie.



Mort de Robert Ier de Troyes

Adalelme Comte de Troyes

Robert Ier de Troyes meurt en 886.

Adalelme de Troyes, fils d'Émenon de Poitiers, devient Comte de Troyes.



Mort de Gauzbert et d'Èbles

Prise de Poitiers par Adhémar

Aymar de Poitiers Gouverneur du Poitou

En Poitou la guerre se poursuit et les deux oncles du Comte, Gauzbert et Èbles, meurent dans des combats en 892.

Eudes Ier de France attribue alors le Comté de Poitiers à son frère Robert, le puissant Comte de Paris, Aymar de Poitiers se sent trompé et il parvient à reprendre Poitiers aux dépens de l'armée du Roi Eudes Ier de France.

Èbles Manzer a un rival, Adhémar ou Aymar de Poitiers, un fils d'Émenon de Poitiers, l'ancien Comte du Poitou.

Adémar ou Aymar s'intercale dans la lignée des comtes de Poitou de 892 à 902. À aucun moment, il ne porte le titre de comte.

Aymar de Poitiers est marié à la fille de Vulgrin Ier d'Angoulême, Comte d'Angoulême.

Èbles Manzer se réfugie auprès de Guillaume Ier le Pieux, Comte d'Auvergne, qui s'est intronisé lui même Duc d'Aquitaine.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !