Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



20 événements affichés, le premier en 1589 - le dernier en 1662



Mariage de Jacques VI avec Anne de Danemark

Jacques VI Stuart épouse à Oslo le 22 décembre 1589 Anne de Danemark, fille de Frédéric II de Danemark et de Sophie de Mecklembourg-Gustrow. Leurs enfants sont :



Naissance de Élisabeth Stuart

Élisabeth Stuart naît au Palais Falkland à Fife (Dunfermline) en Écosse le 19 août 1596, fille de Jacques VI Stuart et d'Anne de Danemark.

Elle est prénommée Élisabeth en l'honneur de la reine Élisabeth Ire Tudor.

Élisabeth Stuart est élevée au Palais de Linlithgow en Écosse.


Jacques Ier Stuart Jacques Ier Stuart

Mort d'Élisabeth Ire Tudor Reine d'Angleterre

Jacques VI Stuart Roi d'Angleterre et d'Irlande

Élisabeth Ire Tudor meurt en 1603.

Jacques VI Stuart, déjà Roi d'Écosse, devient également roi d'Angleterre et d'Irlande sous le nom de Jacques Ier en 1603.

À Londres, Jacques VI veut renforcer son pouvoir en prenant appui sur la religion anglicane, qui fait du roi le chef de l'Église nationale.

Il en vient à persécuter les catholiques et les puritains. Ces derniers commencent à émigrer en masse vers le Nouveau Monde.

La première colonie britannique permanente sur le continent américain est nommée Jamestown en son honneur (littéralement village de Jacques).

Jacques VI Stuart prend pour premier conseiller Robert Cecil, Comte de Salisbury et fils de Lord Burghley. Il doit modérer les dépenses du Roi.

Élisabeth Stuart vient en Angleterre. Sa gouvernante est la comtesse de Kildare.

Elle est ensuite prise en charge par Lord Harington, avec qui elle passe des années heureuse à Combs Abbey, dans le Warwickshire.

Jacques VI Stuart ramène de la stabilité en Écosse en mettant fin aux régences en 1603.


Les artisans de la conspiration des poudres - Gravure du XVIIe siècle Élisabeth Stuart – 1606 - par Robert Peake l'Ancien

La Conspiration des poudres

Mort de Robert Catesby

La Conspiration des poudres, préparée par un groupe de catholiques, vise à tuer d'un seul coup Jacques VI Stuart, Roi d'Angleterre protestant, sa famille et une grande partie de l'aristocratie en faisant exploser une bombe contre la chambre des Lords au cours de la cérémonie d'ouverture de la Chambre des Lords du 5 novembre 1605 (calendrier julien).

L'attentat doit être le prélude à une révolte populaire dans les Midlands au cours de laquelle Élisabeth Stuart, la fille du roi, doit être installée sur le trône d'un État catholique.

Robert Catesby semble s'être lancé dans ce complot après que ses espoirs d'une plus grande tolérance religieuse sous le règne de Jacques VI Stuart se sont évanouis, une déception partagée par de nombreux catholiques anglais.

Les autres membres du complot sont John Wright, Thomas Wintour, Thomas Percy, Guy Fawkes, Robert Keyes, Thomas Bates, Robert Wintour, Christopher Wright, John Grant, Ambrose Rookwood, Everard Digby et Francis Tresham.

Guy Fawkes, fort de dix ans d'expérience militaire dans la répression de la Révolte des gueux aux Pays-Bas espagnols, est chargé des explosifs.

Le complot est révélé aux autorités par une lettre anonyme adressée au baron Monteagle le 26 octobre 1605.

Lors d'une perquisition de la Chambre des Lords, le 4 novembre 1605 vers minuit, on découvre Guy Fawkes montant la garde devant 36 barils de poudre (assez pour réduire la Chambre des Lords en cendres) et il est arrêté.

Lorsqu'ils apprennent que le complot a été découvert, la plupart des conjurés s'enfuient de Londres et tentent de rallier des soutiens dans leur cavale.

Plusieurs d'entre eux attendent à Holbeche House pour livrer combat contre le prévôt de Worcester et ses hommes lancés à leur poursuite.

Robert Catesby est tué lors de l'échauffourée.



Fiançailles de Frédéric V du Palatinat et d'Élisabeth Stuart

Gustave II Adolphe de Suède est un des prétendants d'Élisabeth Stuart mais elle est finalement fiancée à Frédéric V du Palatinat en 1612.


Élisabeth Stuart par Nicholas Hilliard

Mariage de Frédéric V du Palatinat avec Élisabeth Stuart

Élisabeth Stuart se marie contre l'avis d'Anne de Danemark, sa mère.

Frédéric V du Palatinat épouse à la chapelle royale du palais de Whitehall le 13 ou le 14 février 1613 Élisabeth Stuart. Leurs enfants sont :

Ensuite, Élisabeth Stuart s'installe au château d'Heidelberg.

Frédéric V du Palatinat y crée pour elle une aile anglaise, une maison des singes, une ménagerie et les débuts d'un nouveau jardin dans le style de la Renaissance italienne populaire en Angleterre à l'époque.

Ils forment un couple romantique tout au long de leur mariage.



Naissance de Frédéric Henri du Palatinat

Frédéric Henri du Palatinat naît en 1614, fils de Frédéric V du Palatinat et d'Élisabeth Stuart.



Naissance de Charles Ier Louis du Palatinat

Charles Ier Louis du Palatinat naît en 1617, fils de Frédéric V du Palatinat et d'Élisabeth Stuart.

Il grandit avec sa famille en exil dans les Provinces-Unies.


Ferdinand II de Habsbourg Ferdinand II de Habsbourg

Déposition de Ferdinand II comme Roi de Bohême

Ferdinand II de Habsbourg Empereur germanique

Traité de Munich

Frédéric V du Palatinat Roi de Bohême

Pensant pouvoir restaurer le catholicisme dans un royaume où l'on trouvait de nombreux protestants, Ferdinand II de Habsbourg provoque une rébellion chez les nobles de Bohême.

En août 1619, mécontents de Ferdinand II de Habsbourg qui est catholique, les États de Bohême, à majorité protestante déposent celui-ci et proposent le titre à Frédéric V du Palatinat.

Mais le 28 août 1619, les Électeurs le désignent comme empereur du Saint Empire romain germanique, avant que la nouvelle de sa destitution ne parvienne à Francfort. À 41 ans, Ferdinand II de Habsbourg devient enfin empereur du Saint Empire.

Frédéric V du Palatinat dispose de 2 voix sur les 7 du collège électoral.

Maximilien Ier de Bavière soutient l'élection impériale et signe avec Ferdinand II de Habsbourg, au nom de la Ligue catholique, un traité à Munich le 8 octobre 1619 aux termes duquel il lui dépêche une armée de 30.000 hommes dirigée par Tilly.

La Ligue catholique regroupe :

D'abord réticent, Frédéric V du Palatinat accepte finalement le titre de Roi de Bohême et est sacré le 4 novembre 1619 à Prague.

Élisabeth Stuart, son épouse, est couronnée reine le 7 novembre 1619.

Connue pour son esprit et sa légèreté, Élisabeth Stuart charme ses sujets par sa beauté et sa grâce. On la surnomme la reine des cœurs.



Naissance du Prince Rupert

Prince Rupert du Rhin (en allemand Prinz Ruprecht von der Pfalz) naît à Prague le 17 décembre 1619, fils de Frédéric V du Palatinat et d'Élisabeth Stuart.



Maximilien Ier de Bavière Prince-électeur du Palatinat Comte palatin du Rhin

En 1623, en remerciement et en complément de ses frais de guerre, Maximilien Ier de Bavière reçoit les terres de Frédéric V du Palatinat ainsi que la dignité électorale en remerciement des services rendus aux Habsbourg.

Frédéric V du Palatinat et Élisabeth Stuart, sa femme, depuis leur exil de La Haye (Hollande), ne peuvent qu'assister, impuissants, à l'occupation du Palatinat par les troupes de Maximilien Ier de Bavière.


Henriette-Marie de France par Antoine Van Dyck - 1632/35

Mariage de Charles Ier Stuart avec Henriette-Marie de France

Pierre de Bérulle obtient les dispenses nécessaires de Rome pour ce mariage.

Charles Ier Stuart épouse à la Cathédrale de Canterbury le 11 mai ou le 13 juin 1625 Henriette-Marie de France, fille d'Henri IV de France et de Marie de Médicis. Leurs enfants sont :

Gaspard de Rochechouart est Ambassadeur extraordinaire auprès du roi d'Angleterre au repas du mariage de Henriette-Marie de France.

Pierre de Bérulle est l'aumônier d'Henriette-Marie de France pendant la première année de son séjour en Angleterre.

George Villiers Ier de Buckingham fait barrage entre Charles Ier Stuart et Henriette-Marie de France. Leur mésentente devient très vite conflictuelle et Louis XIII prend fait et cause pour sa sœur.



Naissance de Jean Philippe Frédéric du Palatinat

Jean Philippe Frédéric du Palatinat naît en 1627, fils de Frédéric V du Palatinat et d'Élisabeth Stuart.



Naissance de Sophie de Bohême

Sophie de Bohême ou du Palatinat naît en 1630, fille de Frédéric V du Palatinat et d'Élisabeth Stuart.



Mort de Frédéric V du Palatinat

Frédéric V du Palatinat meurt à Mayence le 29 novembre 1632. Élisabeth Stuart, son épouse, reste en Hollande.



Naissance d'Élisabeth Stuart

Élisabeth Stuart naît le 29 décembre 1635, fille de Charles Ier Stuart et de Henriette-Marie de France.


Banquet de la garde civique d'Amsterdam à l'occasion de la paix de Münster par Bartholomeus van der Helst - peint en 1648 Carte de l'Europe après la Paix de Westphalie en 1648 Conquêtes de Louis XIV de France sur l'Espagne et l'Empire Charles Ier Louis du Palatinat

Les traités de Westphalie

Paix de Münster

Paix d'Osnabrück

Pendant les négociations préparatoires aux traités de Westphalie :

Incapable de lutter contre de pareils adversaires, Ferdinand III de Habsbourg se voit forcé de signer le 24 octobre 1648, les traités de Westphalie.

Ces traités concluent la guerre de Trente Ans et la guerre de Quatre-vingts ans.

Négociés pendant plusieurs années, ces traités sont signés en deux lieux distincts :

Hugues de Lionne remplit une mission lors de ce traité.

La guerre entre la France et l'Espagne n'est pas incluse dans leurs dispositions.

Charles IV de Lorraine, ayant échoué dans ses négociations avec Mazarin, est également exclu de ces traités.

Les décisions remodèlent l'Europe pour de longues années.

La France annexe :

L'indépendance des Provinces-Unies (Pays-Bas) est reconnue par l'Europe.

La Suède annexe la Poméranie occidentale et d'autres territoires qui lui donnent le contrôle des bouches de l'Oder, de l'Elbe et de la Weser.

Wismar, l'île Poel et la ville de Neukloster deviennent suédoise.

Wismar prend alors le nom de Wisborg.

Le Brandebourg annexe la Poméranie orientale.

La dignité électorale de Maximilien Ier de Bavière est confirmée ainsi que sa possession du Haut-Palatinat

Charles Ier Louis du Palatinat rentre en possession du Bas-Palatinat, qu'a perdu son père, et obtient, en dédommagement du reste de ses États héréditaires, l'investiture d'un huitième électorat, qui est créé en sa faveur, ainsi que la charge d'architrésorier de l'empire.

Élisabeth Stuart, sa mère, reste cependant en Hollande.

L'indépendance des Cantons suisses est reconnue.

Ces traités accordèrent la liberté de conscience à l'Allemagne, reconnaissaient les 3 confessions, catholique, luthérienne et calviniste dans le Saint-Empire : les princes conservent le droit d'imposer leur religion à leurs sujets.

Le Saint Empire se trouve morcelé en 350 petits États, sonnant le glas de la puissance des Habsbourg.

Le traité également érige l'État-nation souverain comme socle du droit international, mettant fin (en théorie) au droit du plus fort.

C'est une nouvelle conception de la souveraineté.

Guillaume Ier de Bade-Bade recouvre ses possessions lors de cette Paix.



Liaison de Charles II Stuart avec Elizabeth Killigrew

Mort d'Élisabeth Stuart

Charles II Stuart a une liaison avec Elizabeth Killigrew (1622-1680). Leur enfant est :

Élisabeth Stuart, fille de Charles Ier Stuart et d'Henriette-Marie de France, prisonnière des puritains meurt en septembre 1650.

Henriette-Marie de France, veuve de Charles Ier Stuart, reste en France avec Henriette-Anne Stuart, sa fille, tandis que le cardinal Mazarin, voulant l'alliance de la république anglaise contre l'Espagne, oblige Charles II Stuart et Jacques II Stuart à quitter le royaume.



Retour d'Élisabeth Stuart en Angleterre

Élisabeth Stuart ne retourne en Angleterre qu'en 1661 à la suite de la restauration de la monarchie britannique, et ce contre la volonté du roi Charles II Stuart, qui, malgré tout, lui alloue une pension.



Mort de Élisabeth Stuart

Élisabeth Stuart meurt à Londres entre le 12 et le 14 février 1662.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !