Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



19 événements affichés, le premier en 1002 - le dernier en 1106



Mariage d'Ethelred II le Mal Conseillé avec Emma de Normandie

Richard II l'Irascible retisse bientôt une alliance avec l'Angleterre lorsqu'il donne sa sœur, à Ethelred II le Mal Conseillé.

Ethelred II le Mal Conseillé épouse en 1002 Emma de Normandie (985-1052), fille de Richard Ier Sans Peur et de Gunnor de Crépon. Leurs enfants sont :

Le petit-neveu d'Emma de Normandie, Guillaume le Conquérant, utilisera plus tard cette union comme argument lui permettant de prétendre au trône.



Naissance d'Édouard le Confesseur

Édouard le Confesseur naît vers 1004, fils d'Ethelred II le Mal Conseillé et d'Emma de Normandie.


Canut II de Danemark

Mort d'Edmond II Côtes de Fer

Canut II de Danemark Roi d'Angleterre

Le 30 novembre 1016, Edmond II Côtes de Fer meurt de causes naturelles, à Oxford ou à Londres.

Mais, bien que ce ne soit pas établi de façon certaine, il est aussi dit qu'Edmond aurait été poignardé au ventre lors d'un conseil, et donc assassiné par Canut II de Danemark.

Il est inhumé à l'abbaye de Glastonbury (Somerset).

En vertu de l'accord établi, les terres d'Edmond II Côtes de Fer entrent en possession de Canut II de Danemark qui devient Roi d'Angleterre sous le nom de Canut Ier d'Angleterre en 1016.

Il règne alors en Roi sage et avisé.

Édouard le Confesseur, fils d'Ethelred II le Mal Conseillé, reste en Normandie et attend son heure tandis que Richard II l'Irascible doit accepter le nouveau Roi d'Angleterre.



Mariage de Godwin de Wessex avec Cytha d'Uppsal

Godwin de Wessex épouse en 1019 Gytha ou Cytha d'Uppsal, fille de Thorgil d'Uppsal (Thorkelsdóttir) et de Tosti. Leurs enfants sont :

Cytha d'Uppsal est la petite-fille du légendaire viking Suédois Styrbjörn Starke et l'arrière-petite-fille d'Harald Ier de Danemark, père de Sweyn Ier de Danemark.



Mariage d'Eustache II de Boulogne avec Edgive de Wessex

Eustache II de Boulogne épouse en 1035 ou en 1036 Edgive de Wessex.

Elle est la sœur d'Édouard le Confesseur.

Eustache II de Boulogne acquiert par l'occasion des fiefs anglais.

Eustache II de Boulogne paraît régulièrement à la cour d'Angleterre, où il est hostile à Godwin de Wessex.

Boulogne prend alors de l'importance et la ville prospère grâce au commerce entre la France et l'Angleterre.



Retour d'exil d'Édouard le Confesseur

En 1041 Canut III de Danemark invite Édouard le Confesseur, son demi-frère, fils d'Emma de Normandie et d'Æthelred, à revenir de son exil en Normandie et à devenir son Co-gouverneur et héritier.


Édouard le Confesseur

Mort de Canut III de Danemark

Édouard le Confesseur Roi d'Angleterre

Magnus Ier de Norvège Roi de Danemark

Buvant lors d'un mariage à Londres, Canut III de Danemark meurt à Lambeth au sud-ouest de Londres le 8 juin 1042 brusquement dans des convulsions, peut-être empoisonné, sans épouse et sans enfant.

Il est enterré à Winchester.

Édouard le Confesseur, son demi-frère, devient Roi d'Angleterre en juin 1042.

À la suite d'un accord, Magnus Ier de Norvège succède sur le trône de Danemark à Canut III de Danemark et rétablit l'union des royaumes de Norvège etde Danemark à son profit.



Mariage d'Édouard le Confesseur avec Édith de Wessex

Édouard le Confesseur épouse à Bath le 23 janvier 1045 Édith de Wessex.



Suppression de l'impôt Danegeld

Édouard le Confesseur supprime en 1051 l'impôt du danegeld rendu plus lourd par la famine et la disette.



Exil de Godwin de Wessex et Harold II Godwinson

Édouard le Confesseur a amené avec lui un grand nombre de Normands et leur a distribué évêchés et domaines.

En 1051, Édouard le Confesseur ignore le protégé de Godwin de Wessex comme candidat à l'archevêché de Cantorbéry et nomme un Normand.

Godwin de Wessex menace Léofric III de Mercie à Gloucester. Léofric III de Mercie reste loyal à Édouard le Confesseur.

Godwin de Wessex et ses fils Harold II Godwinson, Tostig Godwinson, Gyrth Godwinson,… veulent exploiter le mécontentement de la noblesse saxonne.

Édouard le Confesseur appelle contre eux Siward de Northumbrie et Léofric III de Mercie qui lèvent une grande armée pour affronter Godwin de Wessex, mais des deux côtés, on estime que cette bataille fratricide serait une folie.

Godwin et sa famille sont déclarés hors-la-loi et, bannis, quittent le royaume.

Édith de Wessex, la reine, est disgraciée.

La puissance de Léofric III de Mercie est à son apogée.

Aelfgar de Mercie reçoit le comté d'Est-Anglie.



Campagne de Malcolm III d'Écosse contre Macbeth Ier Roi d'Écosse

En 1053 ou 1054, Malcolm III d'Écosse réussit à obtenir l'aide d'Édouard le Confesseur, qui lui prête une armée pour reconquérir son trône.



Mariage de Richard Ier de Clare avec Rohese Giffard

Richard Ier de Clare épouse Rohaise ou Rohese Giffard, Dame de Bolbec. Leurs enfants sont :

Rohese Giffard est la fille de Gautier Giffard, seigneur de Longueville, et d'Ermengarde, fille de Gérard Flaitel, et sœur de Guillaume, l'évêque d'Évreux.

Le mariage est dit avoir été arrangé par Édouard le Confesseur.

La dot de Rohese Giffard comprend des terres dans le Huntingdonshire et le Hertfordshire.

Rohese Giffard était la sœur de Walter Giffard.



Aelfgar de Mercie Hors-la-loi

En 1055, d'après la Chronique anglo-saxonne, Aelfgar de Mercie, est déclaré hors-la-loi, " sans faute aucune ".

Aelfgar de Mercie, exilé en Irlande, lève une flotte de 18 navires.

Gruffydd ap Llywelyn accepte de se joindre à lui contre Édouard le Confesseur.

Ils se heurtent à l'armée de Ralph le Timide, comte de Herefordshire, à 2 miles de Hereford, le 24 octobre 1055.

Ralph le Timide et ses hommes s'enfuient.

Gruffydd ap Llywelyn et Aelfgar de Mercie les pourchassent.

Gruffydd ap Llywelyn et Aelfgar de Mercie mettent à sac Hereford.

Gruffydd ap Llywelyn reprend Deheubarth et revendique tout le Pays de Galles y compris les royaumes de Gwent et de Morgannwg.

Gruffydd ap Llywelyn établit sa cour à Rhuddlan, en plein cœur des colonies Merciennes.

Il conquiert aussi une partie du comté de Chester.

Édouard le Confesseur lève alors une armée et met Harold II Godwinson à sa tête.

Face à cette menace, Aelfgar de Mercie et Gruffydd ap Llywelyn battent en retraite dans le sud du Pays de Galles.

La querelle est finalement résolue diplomatiquement.

Aelfgar de Mercie récupère son comté.



Attentat contre Eustache II de Boulogne

Eustache II de Boulogne échappe à grand-peine à une embuscade tendue contre lui à Douvres, et il demande à Édouard le Confesseur, son ancien beau-frère, de châtier les coupables.



Harold II Godwinson Comte de Hereford

En 1057, Harold II Godwinson devient également comte de Hereford, et prend la place de son père dans l'opposition à l'influence normande grandissante, due à Édouard le Confesseur qui a passe plus d'un quart de siècle en exil en Normandie avant son retour en 1042.



Prise du Mans

Mort de Gautier III de Vexin

Mort de Biota du Maine

Raoul III de Valois Comte de Vexin et d'Amiens

Robert II Courteheuse Comte du Maine

Mariage de Robert II Courteheuse avec Margaret du Maine

En 1063, Guillaume le Conquérant finalement enlève le Maine à Geoffroy III le Barbu et s'empare du Mans et capture Gautier III de Vexin et Biota du Maine. Ils sont détenus à Falaise.

Gautier III de Vexin meurt en 1063.

La mort de Gautier III de Vexin arrange Guillaume le Conquérant. Gautier III de Vexin, dernier enfant survivant de Godjifu, aurait pu prétendre au trône d'Angleterre à la mort d'Édouard le Confesseur 3 ans plus tard.

Biota du Maine meurt en 1063.

Raoul III de Valois devient Comte de Vexin et d'Amiens en 1063 sous le nom de Raoul IV de Vexin.

Raoul III de Valois reconstitue à son profit l'union des 3 comtés, séparés par la mort de son aïeul Gautier II de Vexin. Il hérite à l'exception des villes de Pontoise et de Chaumont-en-Vexin, dont s'est emparé Philippe Ier de France.

Robert II Courteheuse, jeune fils de Guillaume le Conquérant, épouse vers 1063 Margaret du Maine, fille d'Hugues IV du Maine et de Berthe de Blois.

Robert II Courteheuse devient Comte du Maine.



Soulèvement en Northumbrie

Morcar de Northumbrie Comte de Northumbrie

Alliance de Tostig Godwinson avec Harald III de Norvège

Morcar de Northumbrie Comte de Northumbrie

En 1065, les Northumbriens se révoltent contre Tostig Godwinson, frère d'Harold II Godwinson.

Tostig Godwinson est déclaré hors-la-loi et s'exile.

Copsig ou Copsi de Northumbrie doit s'exiler pour les Orcades, puis en Norvège.

Harold II Godwinson refuse de venir au secours de son frère.

Cette action lui permet de se placer en avant comme successeur probable d'Édouard le Confesseur, mais divise sa propre famille en forçant Tostig à chercher une alliance avec le roi Harald III de Norvège.

Morcar de Northumbrie devient Comte de Northumbrie de 1065.


L'abbaye de Westminster Harold II Godwinson

Mort d'Édouard II le Confesseur

Harold II Godwinson Roi d'Angleterre

Édouard le Confesseur meurt, sans descendance, le 5 janvier 1066, 8 jours après la dédicace de l'abbaye de Westminster qu'il a fondée sur les ruines d'un ancien monastère.

Édouard II le Confesseur est plus soucieux de son salut personnel que de son royaume, sur lequel il est incapable d'établir un pouvoir fort.

La tradition veut qu'il ait été très aimé du peuple, notamment des plus pauvres.

Sa grande piété, il n'aurait jamais consommé son mariage avec Edith de Wessex, lui vaut son surnom et le fait d'être ensuite sanctifié.

Une autre raison de sa canonisation est le fait que, trente-six ans après sa mort, on aurait ouvert son tombeau sans constater la moindre trace de corruption du corps.

Édouard le Confesseur semble avoir promis sa succession à Guillaume le Conquérant quand celui-ci a voyagé en Angleterre.

Mais Harold II Godwinson déclare qu'Édouard le Confesseur lui a promis la Couronne sur son lit de mort.

Le Witenagemot (l'assemblée des notables anglo-saxons qui dirige le royaume) élisent Harold II Godwinson qui se fait couronner roi d'Angleterre à Westminster le 6 janvier 1066 à la cathédrale Saint-Paul de Londres.

Harold II Godwinson offre à son frère Tostig Godwinson un tiers du royaume.

Selon Henri de Huntingdon (auteur d'une Histoire des invasions en Angleterre en 1135), Tostig demande à Harold ce que recevrait Harald III de Norvège, Roi de Norvège.

Harold répond à Six pieds de terre, ou même autant qu'il lui sera nécessaire, étant donné qu'il est plus grand que la moyenne.

La succession controversée réveille les ambitions guerrières d'Harald III de Norvège.

Harald III de Norvège s'allie à Guillaume le Conquérant et à Tostig, frère d'Harold, pour déposer Harold II Godwinson du trône.

Harald III de Norvège brigue la couronne, peut-être à la suggestion de Tostig.

Canut III de Danemark étant mort sans héritier avant Magnus Ier de Norvège, la promesse de 1038 sert de prétexte à Harald III de Norvège pour réclamer la couronne d'Angleterre.



Promulgation la charte des libertés

Henri Ier Beauclerc garantit sa couronne parmi les nobles en promulguant en 1106 la charte des libertés, qui est considérée comme une ébauche de la Magna Carta. Il restaure également plusieurs lois du roi Édouard le Confesseur.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !