Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



9 événements affichés, le premier en 1469 - le dernier en 1499



Mariage de George d'York avec Isabelle Neville

George d'York épouse le 11 juillet 1469 Isabelle Neville. Leurs enfants sont :



Naissance d'Édouard Plantagenêt

Édouard Plantagenêt naît à Warwick le 25 février 1475, fils de George d'York et d'Isabelle Neville.



Mort d'Isabelle Neville

Isabelle Neville meurt en 1476.

Anne Neville, sa sœur, s'occupe de ses enfants, Marguerite Pole et Édouard Plantagenêt.



Mort de George d'York

Édouard de Middleham Comte de Salisbury

Édouard Plantagenêt Comte de Warwick

George d'York est emprisonné à la Tour de Londres pour complot contre Édouard IV d'York, son frère.

George d'York meurt le 18 février 1478 exécuté.

On raconte qu'il est exécuté par noyade dans une barrique de malvoisie. Cela doit relever du ragot populaire, étant donné la réputation de grand buveur dont bénéficiait George d'York.

Lorsque le corps sera exhumé, on ne retrouvera aucune trace de décapitation, moyen d'exécution traditionnellement utilisé pour les nobles et les personnes de sang royal.

Édouard de Middleham devient Comte de Salisbury.

Peu après l'exécution de George d'York, Édouard Plantagenêt, son fils, devient Comte de Warwick en 1478.



Mort d'Édouard de Middleham

Édouard Plantagenêt Comte de Salisbury

Édouard de Middleham meurt le 9 avril 1484. Il est inhumé dans l'église paroissiale de Sheriff Hutton, l'un des autres domaines de sa famille.

Richard III d'York n'a plus d'héritier.

Le titre de Comte de Salisbury avait été confisqué à Georges d'York et donné à Édouard de Middleham.

Édouard Plantagenêt, fils de Georges d'York, récupère ce titre de Comte de Salisbury.

Édouard Plantagenêt est proclamé héritier du trône, probablement sous l'influence d'Anne Neville, sa tante, qui l'avait recueilli à la mort de ses parents.



Mort d'Anne Neville

Anne Neville meurt en 1485.

À la place d'Édouard Plantagenêt, Richard III d'York nomme pour héritier Jean de la Pole, Comte de Lincoln, fils de sa sœur Élisabeth. Jean de la Pole est déjà adulte.


Henri VII Tudor

Débarquement en Angleterre d'Henri VII Tudor

Bataille de Bosworth Field

Mort de William Brandon

Fin de la guerre des Deux Roses

Mort de Richard III d'York

Dynastie Tudor

Henri VII Tudor Roi d'Angleterre

Édouard Plantagenêt Prisonnier

Après avoir triomphé de plusieurs complots, Richard III d'York doit affronter l'invasion du royaume par Henri VII Tudor, héritier des Lancastres, qui débarque en Angleterre le 7 août 1485.

La Bataille de Bosworth Field oppose Richard III d'York à Henri VII Tudor le 22 août 1485. Richard III d'York est battu, trahi par un de ses vassaux.

Tombé de cheval, Richard III d'York crie :

Un cheval ! Un cheval ! Mon royaume pour un cheval !"

Mais il est percé de coups, tué par Henri VII Tudor.

Il est le dernier roi tué dans une bataille.

Son corps inhumé à Leicester est, sous Henri VIII Tudor, exhumé et jeté dans le Soar.

C'est un homme ambitieux, mais probablement innocent de la plupart des crimes dont il est accusé. Une grande partie de cette réputation est due à la pièce de Shakespeare qui porte son nom.

Le gonfalonnier William Brandon meurt lors de cette bataille de Bosworth.

Charles Brandon, son fils, sera alors élevé à la cour d'Henri VII Tudor avec les princes d'Angleterre, en particulier avec Mary Tudor et Henri VIII Tudor.

Bérault Stuart se bat en Angleterre et se distingue lors de cette bataille.

La guerre des Deux Roses prend ainsi fin.

Henri VII Tudor devient Roi d'Angleterre en 1485, premier souverain de la dynastie Tudor.

Innocent VIII le reconnaît Henri VII Tudor comme monarque légitime.

John de la Pole se réconcilie avec Henri VII Tudor.

Après la mort de Richard III d'York, Édouard Plantagenêt est emprisonné par Henri VII Tudor à cause de ses droits au trône qui pouvaient le menacer.

Gerald FitzGerald réussit habillement à maintenir sa position en Irlande.



Lambert Simnel Prétendant au trône d'Angleterre

Bataille de Stoke Field

Mort de John de la Pole

Mort de Thomas Broughton

À 10 ans environ, Lambert Simnel est pris comme pupille par un prêtre appelé Roger Simon ou Richard Symonds qui sort d'Oxford. Il apprend au garçon les bonnes manières.

Roger Simon remarque une ressemblance frappante entre Lambert Simnel et les fils d'Édouard IV d'York : Édouard V d'York et Richard IV d'York, qu'on suppose assassinés. Il a d'abord l'intention de présenter Lambert Simnel comme Richard IV d'York.

Cependant, Roger Simon entend des rumeurs selon lesquelles Édouard Plantagenêt, Comte de Warwick est mort pendant son emprisonnement à la Tour de Londres.

Édouard Plantagenêt a approximativement le même âge et a des droits sur le trône comme fils de George d'York, le frère du roi Édouard IV.

Roger Simon fait courir une rumeur selon laquelle Édouard Plantagenêt, s'est enfui de la Tour de Londres et est sous sa protection.

Il emmène Lambert Simnel en Irlande où se trouvent toujours des partisans de la cause yorkiste. Il le présente à Gerald FitzGerald, 8e comte de Kildare. Ce dernier décide de les appuyer.

Henri VII Tudor qui détient Édouard Plantagenêt à la Tour de Londres, le fait paraître en public le 2 février 1487 pour prouver que Lambert Simnel est un imposteur. Henri VII Tudor proclame une amnistie générale pourvu que les contrevenants se soumettent.

John de la Pole rejoint la conspiration et prétend qu'il a participé à la fuite imaginaire d'Édouard Plantagenêt.

Lambert Simnel s'enfuit en Bourgogne, où Marguerite d'York, sœur de George d'York, est l'épouse de Charles le Téméraire.

Gerald FitzGerald rassemble une armée de soldats irlandais sous le commandement de Thomas Geraldine pour envahir l'Angleterre et renverser Henri VII Tudor.

Marguerite d'York rassemble 2.000 mercenaires flamands et les expédie en Irlande sous les ordres de Martin Schwarz, un chef militaire réputé.

Ils y arrivent le 5 mai 1487. Le roi Henri VII Tudor en est informé et commence à réunir des troupes.

Francis Lovell se joint à Lambert Simnel.

Le 24 mai 1487 Lambert Simnel est couronné Roi d'Angleterre en la Cathédrale de Dublin sous le nom Édouard VI.

Les troupes flamandes et irlandaises de Lambert Simnel débarque sur l'Île de Piel dans la région de Furness dans le Lancashire le 5 juin 1487. Cette armée est rejointe par certains partisans anglais.

Pourtant, la majeure partie des nobles de l'endroit, à l'exception de Thomas Broughton, ne la suive pas.

Les rebelles se heurtent à l'armée d'Henri VII Tudor le 16 juin 1487 à la bataille de Stoke Field et sont vaincues.

Cette bataille s'inscrit dans le cadre de la guerre des Deux Roses.

Gerald FitzGerald est capturé tandis que John de la Pole et Thomas Broughton sont tués.

Francis Lovell disparait. Des rumeurs rapportent qu'il s'est enfui et caché pour échapper au châtiment.

Roger Simon n'est pas exécuté en raison de son statut sacerdotal, mais est emprisonné à vie.

Henri VII Tudor pardonne au jeune Lambert Simnel, probablement parce qu'il n'a guère été qu'une marionnette entre des mains d'adultes, et lui donne un emploi aux cuisines royales comme tourneur de broche.

En novembre 1487, John de la Pole est déchu de manière posthume.

Ses frères, dont Richard de la Pole, réfugiés en France continuent à porter le titre de Duc de Suffolk.



Mort de Perkin Warbeck

Mort d'Édouard Plantagenêt

Les parents de Catherine d'Aragon sont peu pressés de la voir mariée à Arthur Tudor, et, bien que le traité Medina del Campo soit signé, ils restent ouverts à d'autres possibilités.

Ferdinand II d'Aragon est même plus que prêt à rompre ce traité si tous les prétendants au trône d'Angleterre ne sont pas éliminés.

Perkin Warbeck est retenu à la tour de Londres aux côtés d'Édouard Plantagenêt.

Ils tentent de s'échapper.

Repris, le 23 novembre 1499, Perkin Warbeck est transféré à Tyburn à Londres, le lieu d'exécution des criminels anglais, où il doit lire une confession puis est pendu.

Perkin Warbeck aurait couté à Henry VII Tudor plus de £ 13.000, affaiblissant encore ses finances déjà mauvaises.

Également repris, Édouard Plantagenêt meurt le 28 novembre 1499 pendu pour trahison.

Le titre de Comte de Salisbury revient à la couronne.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !