Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme











Événements contenant la ou les locutions cherchées



15 événements affichés, le premier en 1599 - le dernier en 1646



Mariage de Ranuce Ier Farnèse avec Marguerite Aldobrandini

Autonomie du duché de Parme

Ce mariage vise à permettre la paix entre la famille Aldobrandini et la famille Farnèse.

Marguerite Aldobrandini est nièce du Pape Clément VII qui célèbre le mariage à Rome.

Après avoir eu de nombreuses aventures, Ranuce Ier Farnèse épouse le 7 mai 1599 Marguerite Aldobrandini.

Leurs enfants sont :

Le mariage n'est pas heureux, Marguerite, dévote, doit vivre avec un homme débauché et colérique.

Elle doit accepter les nombreux fils illégitimes que Ranuce a de ses nombreuses relations adultérines.

Du fait de son jeune âge, Marguerite ne réussit pas à porter à terme plusieurs grossesses.

Il semble que ce soit de cette union qu'apparaissent les premiers problèmes de surcharge pondérale qui toucheront toutes les descendants, avec parfois des conséquences graves.

Ranuce Ier Farnèse obtient une importante dote ainsi que l'autonomie du duché de Parme qui est encore inféodé à l'Église qui l'a confié à la famille Farnèse.


Marie Madeleine d'Autriche - par Tiberio Titi - galerie des Offices

Mariage de Cosme II de Médicis avec Marie Madeleine d'Autriche

Cosme II de Médicis épouse à Padoue le 19 octobre 1608 Marie Madeleine d'Autriche.

Leurs enfants sont :



Naissance d'Édouard Ier Farnèse

Odoardo ou Édouard Ier Farnèse naît à Parme le 28 avril 1612, fils légitime de Ranuce Ier Farnèse et de Marguerite Aldobrandini.


Édouard Ier Farnèse

Mort de Ranuce Ier Farnèse

Édouard Ier Farnèse Duc de Parme, de Plaisance et de Castro

Édouard Farnèse Régent du duché de Parme

Ranuce Ier Farnèse meurt à Parme le 5 mars 1622.

Octave Farnèse, fils naturel de Ranuce Ier Farnèse, est enfermé dans la prison de la Rocchetta.

Édouard Ier Farnèse, son fils légitime, lui succède et devient cinquième Duc de Parme et Plaisance et sixième Duc de Castro.

Le cardinal Édouard Farnèse, son oncle, devient Régent du duché de Parme.



Mort d'Édouard Farnèse

Marguerite Aldobrandini Régente du duché de Parme

Pour équiper l'église du Gesù de logements pour les jésuites, Édouard Farnèse dépense 10 000 écus et fait construire à côté de l'église, sur les plans de Girolamo Rainaldi la maison dénommé Casa Professa dei Gesuiti, à l'intérieur de laquelle est incluse une petite maison où saint Ignace de Loyola passera les dernières années de sa vie.

Le Cardinal Édouard Farnèse meurt à Parme le 21 février 1626.

Son cercueil est emmené à Rome et inhumé par les plus grandes autorités de l'église du Gesù. Sur sa tombe, l'épitaphe suivante :

ODOARDO. S.R.E. CARDINALI. FARNESIO. EPISCOPO. TUSCULANO. ALEXANDRI. PARMAE. ET PLACENTIAE. DUCIS. ET. PRINCIPIS. MARIAE. LUSITANAE FILIO. "

Marguerite Aldobrandini assume alors la régence du duché de Parme pour Édouard Ier Farnèse, son fils.



Majorité d'Édouard Ier Farnèse

Mariage d'Édouard Ier Farnèse avec Marguerite de Médicis

En 1628, Édouard Ier Farnèse acquiert les pleins pouvoirs comme Duc de Parme.

Marguerite Aldobrandini, sa mère, continue à vivre à la cour.

Édouard Ier Farnèse épouse le 11 octobre 1628 Marguerite de Médicis, fille de Cosme II de Médicis et de Marie Madeleine d'Autriche. Leurs enfants sont :



Naissance de Ranuce II Farnèse

René ou Ranuce II Farnèse naît le 17 septembre 1630, fils d'Édouard Ier Farnèse et de Marguerite de Médicis.



Alliance d'Édouard Ier Farnèse avec la France

Occupation de Plaisance par les troupes espagnoles

En 1633, le premier acte politique d'Édouard Ier Farnèse est une alliance avec la France de Richelieu pour s'opposer à la domination de l'Espagne dans le nord de l'Italie et pour satisfaire son désir de se comparer avec Alexandre Farnèse, son grand-père.

Édouard Ier Farnèse a une armée de 6 000 fantassins et pour l'entretenir, Édouard Ier Farnèse oblige ses sujets à de fortes privations.

Édouard Ier Farnèse s'endette auprès de banquiers et marchands.

La première campagne d'Édouard Ier Farnèse est un échec. Ses troupes sont mises en déroute par François Ier d'Este.

Plaisance est occupée par les troupes espagnoles.

Édouard Ier Farnèse se précipite alors en France mais il ne reçoit pas l'aide escomptée.



Naissance d'Alexandre Farnèse

Alexandre Farnèse naît le 10 janvier 1635, fils d'Édouard Ier Farnèse et de Marguerite de Médicis.



Traité de paix entre Édouard Ier Farnèse et l'Espagne

En 1637, Urbain VIII convainc Édouard Ier Farnèse de signer un traité de paix avec l'Espagne.

Une fois l'alliance d'Édouard Ier Farnèse avec la France terminée, l'Espagne aurait évacuée Plaisance.

Pour payer les dettes contractées pour la guerre, Urbain VIII concède à Édouard Ier Farnèse d'émettre des titres de prêt par les Monts Farnésien, qui sont garantis par les rentes du duché de Castro.

Quelque temps après, la famille Barberini dont le pape est issu, par des manœuvres, tente de prendre possession du duché de Castro.

Édouard Ier Farnèse, qui n'a pas l'intention de le céder, fait des travaux de fortification de ses places fortes.



Excommunication d'Édouard Ier Farnèse

Urbain VIII en 1641 envahit le duché de Castro et excommunie Édouard Ier Farnèse.



Hugues de Lionne en Italie

En 1642, Jules Mazarin envoie Hugues de Lionne en mission en Italie, pour réconcilier Édouard Ier Farnèse et la pape Urbain VIII.



Invasion des états pontificaux

Édouard Ier Farnèse s'allie avec Venise, Florence et Modène et Édouard Ier Farnèse envahit les états pontificaux avec 7 000 fantassins.

Cependant l'armée d'Édouard Ier Farnèse est détruite.

Le 31 mars 1644, grâce à la médiation de Jules Mazarin, Édouard Ier Farnèse signe la paix avec Urbain VIII qui lui restitue Castro et le réadmet dans l'Église.


Innocent X

Mort d'Urbain VIII

Innocent X Pape

Urbain VIII meurt à Rome le 29 juillet 1644.

La famille Barberini, accusée d'une insatiable avidité, perd sa puissance et se réfugie en France auprès de Jules Mazarin qui la réconciliera avec le Saint-Siège.

Urbain VIII fait fortifier le château Saint-Ange et transforme Civitavecchia en port militaire.

Important mécène, Urbain VIII soutient des artistes comme les peintres Nicolas Poussin ou Claude Lorrain.

Le pontificat d'Urbain VIII se caractérise par un usage assez courant à l'époque, mais poussé à un rare degré sous le pape Barberini : le népotisme.

Peu de temps après son élection, Urbain VIII nomme son neveu Francesco cardinal, puis bibliothécaire du Vatican, enfin vice-chancelier.

Un autre de ses neveux, Antonio, est également nommé cardinal, puis devient camerlingue, enfin commandeur en chef des troupes pontificales.

Un troisième neveu, Taddeo, est lui aussi nommé cardinal, puis préfet de Rome, et général des troupes papales.

Taddeo épousera Anne Colonna, fille du connétable.

Urbain VIII est le dernier pape à étendre les états pontificaux.

Urbain VIII, admirateur du Bernin, lui demande d'achever le palais Barberini commencé par Carlo Maderno et Francesco Borromini.

Urbain VIII commande également au Bernin le célèbre baldaquin surplombant l'autel pontifical de la basilique Saint-Pierre en 1633.

Le bronze nécessaire à sa construction est arraché au toit du Panthéon, d'où la célèbre phrase : "Quod non fecerunt Barbari, fecerunt Barberini" (ce que n'ont pas fait les barbares, les Barberini l'ont fait).

Urbain VIII aurait voulu interdire l'usage du tabac.

Il excommunie les fumeurs par une bulle.

Le lendemain de la promulgation on peut voir ce mot affiché : "Veux-tu chasser la feuille qu'emporte le vent et poursuivre le brin de paille desséché ?" Furieux le pontife veut savoir qui a écrit cette insolence.

On se contente de mettre la signature "Job" au bas de ce qui est un verset biblique (Job,13,25), montrant ainsi l'ignorance du pape en matière d'écriture sainte.

Urbain VIII promet de donner une forte somme à l'auteur de la plaisanterie s'il se dénonce, mais le loustic est prudent et il se contente d'écrire "gratis" sous la signature.

Rinaldo d'Este participe à ce conclave.

Le lendemain du jour de l'exaltation de la Sainte-Croix, Giovanni Battista Pamphilj est élu le 234e pape le 15 septembre 1644, grâce à l'appui du clan français, qui refuse tout candidat pro-espagnol.

Il prend le nom d'Innocent X (en latin Innocentius X, en italien Innocenzo X) en mémoire d'Innocent VIII qui avait protégé l'établissement des Pamfili à Rome.

Il est couronné le 4 octobre.

Olimpia Maidalchini, sa belle-sœur, veuve de son frère aîné, va prendre sur lui un irrésistible ascendant dont vont se gausser pendant toute la durée du règne les gazettes françaises et surtout la propagande de l'Église réformée.

Ambitieuse, avide et intrigante, elle remplit d'elle-même chaque espace de la vie politique et sociale de Rome en devançant le personnage le plus important de la Curie.

De cette position, elle manœuvre à souhait les faits et les personnes en provoquant de nombreux incidents et en causant plus d'une déception au pape qui la protége toujours.

Dans l'ensemble, la famille Barberini a amassé de grandes richesses sous le pontificat d'Urbain VIII.

Abusant de leur crédit, les Barberini veulent enlever à Édouard Ier Farnèse, Duc de Parme, les duchés de Castro et de Ronciglione, et lui font déclarer la guerre par Urbain VIII.

Après d'inutiles efforts, ils sont obligés de renoncer à leur projet.

Ils se rendent odieux par leurs exactions.

Innocent X poursuit Antonio et Francesco Barberini, pour leurs malversations financières.

Ceux-ci se réfugient en France.

Clément IX se retire pendant le règne du pape Innocent X qui est hostile aux Barberini.


Ranuce II Farnèse - Statue équestre en bronze sur la piazza Cavalli à Plaisance - par Francesco Mochi

Mort d'Édouard Ier Farnèse

Ranuce II Farnèse Duc de Parme, de Plaisance et de Castro

François Marie Farnèse et Marguerite de Médicis Régents

Édouard Ier Farnèse meurt à Plaisance le 11 septembre 1646.

Ranuce II Farnèse devient sixième Duc de Parme et Plaisance et septième duc de Castro le 11 septembre 1646.

Ranuce II Farnèse gouverne, pendant 2 ans, le duché sous la régence de son oncle le cardinal François Marie Farnèse et de Marguerite de Médicis sa mère et jusqu'à l'obtention de ses 18 ans.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !