Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



20 événements affichés, le premier en 1609 - le dernier en 1674



Naissance d'Édouard Hyde

Edward ou Édouard Hyde naît à Dinton dans le Wiltshire le 18 février 1609, fils d'Henry Hyde de Dinton et Purton dans le Wiltshire, établi à Norbury dans le Cheshire.



Édouard Hyde étudiant à Magdalen Hall d'Oxford

Édouard Hyde n'est pas accepté au Magdalen College et entre en 1622 au Magdalen Hall d'Oxford, (actuellement le Hertford College - son portrait y est accroché dans le hall). Il y est diplômé BA en 1626.



Édouard Hyde étudiant en Droit

Destiné à l'origine à entrer dans les ordres dans l'église de l'Angleterre, la mort de deux frères plus âgés fait d'Édouard Hyde l'héritier de son père. En 1625, Édouard Hyde entre au Middle Temple pour étudier le droit. Ses capacités sont meilleurs que son application à l'étude. Il consacre plus temps à la littérature et à la compagnie d'auteurs éminents comme Ben Jonson, Selden, Waller, Hales, et Lord Falkland qu'à l'étude des lois. Ainsi naît son talent littéraire.



Mariage d'Édouard Hyde avec Anne

Édouard Hyde épouse en 1629 Anne, fille de Sir George Ayliffe de Grittenham (morte six mois plus tard).



Début de la carrière d'Édouard Hyde

En 1633, Édouard Hyde débute sa carrière et obtient rapidement une bonnes position.



Mariage d'Édouard Hyde avec Frances Aylesbury

Édouard Hyde épouse en 1634, Frances, fille de Sir Thomas Aylesbury, Maître des requêtes. Leur enfant est :

Ses mariages lui gagnent des amis influents.

En décembre 1634, Édouard Hyde devient "keeper of the writs and rolls of the common pleas".

Édouard Hyde conduit efficacement la pétition des négociants de Londres contre Portland, gagnant l'approbation de William Laud.



Naissance d'Anne Hyde

Anne Hyde naît en 1637, fille d'Édouard Hyde et de Frances Aylesbury.



Naissance d'Anne Hyde

Anne Hyde naît en 1637, fille d'Édouard Hyde et de Frances Aylesbury.



Convocation et dissolution du Court Parlement

Élection du Parlement Anglais

En 1640, Charles Ier Stuart, qui a besoin d'argent, ne pouvant les réduire, se voit forcé de convoquer le Court Parlement qui n'avait pas été réuni depuis 11 ans.

Édouard Hyde est élu à ce Court Parlement

Mais il le dissout à nouveau au bout de quelques semaines.

Un nouveau Parlement est élu quelques temps après : le Long Parlement.

La chambre des communes est aux mains des opposants à l'absolutisme royal et dirigée par John Pym.

Député de l'Université de Cambridge au Long Parlement, Oliver Cromwell s'y fait remarquer par ses déclamations contre le papisme et la royauté.

Édouard Hyde est élu à ce Long Parlement.

Il prend d'abord une position de critique modéré du Roi mais bascule bientôt dans le camp royal.



Massacre des protestants en Irlande

Grande Remontrance

Mort de Thomas Wentworth Comte de Strafford

En 1641, alors que les catholiques massacrent les protestants en Irlande, la ‘'Grande Remontrance'' exige l'épuration du gouvernement et de la cour.

Édouard Hyde soutient l'église de l'Angleterre et s'oppose à l'exécution de Thomas Wentworth.

Thomas Wentworth, principal ministre de Charles Ier Stuart, est arrêté et meurt en 1641 exécuté.

Édouard Hyde devient conseiller du roi.



Intrusion de Charles Ier Stuart dans la chambre des communes

La première révolution anglaise

Édouard Hyde Chancelier de l'échiquier

La première révolution anglaise se déroule de janvier 1642 à 1649.

En 1642, Charles Ier Stuart entre de force dans la chambre des communes et ordonne que lui soit livré John Pym et 4 autres opposants.

Le peuple londonien prend fait et cause pour le Parlement.

Charles Ier Stuart préfère se retirer à Nottingham afin de rassembler une armée de fidèles prête à mater la rébellion.

La première phase de la guerre civile (civil war), d'abord indécise, oppose :

Le camp des parlementaires conclut un rapprochement avec les Écossais alors que le roi obtient l'appui des Irlandais.

Pendant la guerre civile, Édouard Hyde entre au conseil de Charles Ier Stuart comme Chancelier de l'échiquier.

Il est un des plus modérés dans le camp royaliste.



Bataille de Naseby

Mort de William Laud Archevêque de Cantorbéry

La guerre civile anglaise se radicalise sous la pression de meneurs intransigeants tels Oliver Cromwell.

En 1645, le Parlement charge Oliver Cromwell de réorganiser l'armée sur le modèle de ses propres troupes (c'est la New Model Army).

William Laud est arrêté et meurt exécuté le 10 janvier 1645.

Oliver Cromwell bat les Cavaliers (les royalistes) à la bataille de Naseby le 14 juin 1645.

L'infanterie de l'armée de Charles Ier Stuart sous les ordres du Prince Rupert est détruite par celle des Parliamentarians, la New Model Army, dirigée par Thomas Fairfax.

Charles Ier Stuart perd aussi son artillerie.

Jeune officier, Édouard Montagu se distingue durant cette bataille

La modération d'Édouard Hyde lui vaut la défaveur du roi.

Lady Morton est transférée de force avec Henriette-Anne Stuart près de Londres, mais refuse de livrer l'enfant au Parlement.



Exil de Charles Ier Stuart

Exil de Charles II Stuart

Charles Ier Stuart se rend aux Écossais le 5 mai 1646.

Édouard Hyde est nommé gardien de Charles II Stuart, Prince de Gales, avec qui il se sauve à Jersey en 1646.

Charles Ier Stuart envoie Charles II Stuart, son fils aîné, rejoindre Henriette-Marie de France, sa mère à Paris.



Édouard Hyde Grand chancelier d'Angleterre.

En 1657 ou en 1658, Charles II Stuart nomme Édouard Hyde Grand chancelier d'Angleterre.



Mariage de Jacques II Stuart avec Anne Hyde

Jacques II Stuart épouse à Breda aux Pays-Bas le 24 novembre 1659 Anne Hyde (1637-1671), fille d'Édouard Hyde et de Frances Aylesbury. Parmi leurs 8 enfants ne survivent que :



Édouard Hyde 1er Pair du Royaume d'Angleterre

Édouard Hyde Chancelier de l'université d'Oxford

Devenu proche de la famille royale par le mariage de sa fille Anne, Édouard Hyde revient en l'Angleterre avec le roi.

En 1660, Édouard Hyde devient Pair comme Baron Hyde de Hindon dans Wiltshire.

Édouard Hyde devient Chancelier de l'université d'Oxford en 1660.


Édouard Hyde 1er Comte de Clarendon

Édouard Hyde 1er Comte de Clarendon

En 1661, Charles II Stuart ajoute le titre de comte de Clarendon.



Attribution de l'Amérique du Nord

En 1663, en reconnaissance de leur assistance dans sa lutte pour gagner le trône, Charles II Stuart attribue l'Amérique du Nord (alors nommée Caroline en mémoire de son père) à 8 nobles dont Édouard Hyde.



Disgrâce et bannissement d'Édouard Hyde

Le crédit dont jouit Édouard Hyde, son intolérance et quelques mesures impopulaires, comme la vente de Dunkerque à Louis XIV, lui font beaucoup d'ennemis. Édouard Hyde est notamment attaqué pour des violations de l'habeas corpus; il envoie sans autre forme de procès des prisonniers hors d'Angleterre par exemple à Jersey. Les révères militaires de la deuxième guerre Anglo-hollandaise mènent à sa disgrâce et à chute.

Charles II Stuart le dépouille de toutes ses titres et fonctions, et le parlement le bannit à perpétuité. Il s'exile en France en novembre 1667.

Édouard Hyde passe le reste de sa vie dans l'exil, travaillant à l'histoire de la rébellion et des guerres civiles en Angleterre. Le bénéfice de sa publication fut utilisé à construire le Clarendon Building à Oxford.



Mort d'Édouard Hyde

Édouard Hyde meurt à Rouen le 9 décembre 1674.

Peu de temps après sa mort, son corps est ramené en Angleterre.

Il est inhumé dans l'abbaye de Westminster.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !